19 filles et un marin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
19 filles et un marin
Titre original Devetnaest djevojaka i jedan mornar
Réalisation Milutin Kosovac (Milan Kosovac)
Scénario Sead Fetahadzic
Luka Pavlovic
Acteurs principaux
Sociétés de production Bosna Film (Sarajevo)
Pays d’origine Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
Genre Film de guerre
Durée 73↔76 min
Sortie 1971

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

19 filles et un marin[1] (titre original : Devetnaest djevojaka i jedan mornar) est un film yougoslave réalisé par Milutin Kosovac (Milan Kosovac) et sorti en 1971.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Durant la Seconde Guerre mondiale, dans une région montagneuse de Yougoslavie, dix-neuf jeunes femmes conduites par un marin escortent des résistants blessés pour les soustraire à l'envahisseur nazi. Quelques-unes d'entre elles mourront en héroïnes afin que la mission soit menée à bien.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : 19 filles et un marin
  • Titre DVD[2] : Le Traître (édition 2011)
  • Titre original : Devetnaest djevojaka i jedan mornar
  • Réalisation : Milutin Kosovac (Milan Kosovac)
  • Assistant réalisateur : Sulejman Soldin
  • Scénario : Sead Fetahadzic, Luka Pavlovic
  • Musique : Serge Gainsbourg
  • Photographie : Miroljub Dikosavljevic
  • Montage : Zora Dikosavljevic
  • Décors : Ismar Mujezinovic
  • Pays d'origine : Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
  • Société de production : Bosna Film (Sarajevo)
  • Sociétés de distribution : Distribuidores Reunidos, Impex Films
  • Format : couleur (Technicolor) — 35 mmson monophonique
  • Genre : film de guerre
  • Distribution : Distribuidores Reunidos - Impex Films
  • Durée : 73↔76 minutes
  • Dates de sortie : Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie 1971, Drapeau : France en salles
  • Mention CNC : tout public (visa no 58196 délivré le )

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Serge Gainsbourg n'a pas souhaité se doubler lui-même pour la version française. Richard Leblond s'en est alors chargé, allant même jusqu'à demander une décharge écrite au distributeur afin de le remplacer[3].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Graphie du titre déclinée par la Bibliothèque du Film ainsi que le patronyme du réalisateur Milutin Kosovac : filmographie de Jane Birkin sur la BiFi
  2. Première édition DVD parue en 1993.
  3. http://www.objectif-cinema.com/blog-doublage/index.php/2018/02/10/570-deces-de-richard-leblond-1945-2018