Élection présidentielle dominicaine de 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élection présidentielle dominicaine de 2012
Présidence pour la période 2012-2016
Voir et modifier les données sur Wikidata
Corps électoral et résultats
Population 9 378 818
Inscrits 6 502 968
Votes exprimés 45 369 101
V Cumbre CELAC- República Dominicana (32130698470) (cropped).jpg Danilo Medina – Parti de la libération dominicaine
Voix 2 323 463
51,21 %
Hipolito mejia.jpg Hipólito Mejía – Parti révolutionnaire dominicain
Voix 2 130 189
46,95 %
Guillermo Moreno García 2010-07-06 2.jpg Guillermo Moreno – ALPAIS
Voix 62 296
1,37 %
Eduardo Estrella.JPG Eduardo Estrella – DxC
Voix 9 343
0,21 %
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Max Puig – APD
Voix 5 066
0,11 %
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Julián Serulle – FA
Voix 6 553
0,14 %
Présidente de la République Dominicaine
Sortant Élu
Leonel Fernández
PLD
Danilo Medina
PLD

Une élection présidentielle se tient en République dominicaine le . La Constitution de la République dominicaine ne permet pas au président de la République sortant, Leonel Fernández, de postuler à un troisième mandat. Danilo Medina, du Parti de la libération dominicaine est élu dès le premier tour avec 51,21 % des voix contre Hipólito Mejía.

En application de la nouvelle Constitution proclamée en janvier 2010, cette élection coïncide pour la première fois avec l'élection des députés représentant l'outre-mer, au nombre de sept[1].

Contexte[modifier | modifier le code]

Leonel Fernández, président sortant avec deux mandats et qui avait déjà été au pouvoir de 1996 à 2000, ne peut pas postuler à un troisième mandat consécutif. Les deux principaux candidats, Danilo Medina et Hipólito Mejía, s'étaient déjà affrontés lors de l'élection de 2000 qui avait vu la victoire du second. Ce dernier avait recueilli 49,3 % des votes, ce qui ne lui permettait pas, en accord avec la Constitution, de remporter l'élection dès le premier tour. Cependant, avec 23,3 % des suffrages, Danilo Medina avait renoncé à la tenue d'un second tour, comme l'avait fait Joaquín Balaguer, âgé de 84 ans (24,3 %).

Candidats[modifier | modifier le code]

Les deux principaux candidats sont Danilo Medina, du Parti de la libération dominicaine, soutenu par une coalition de 14 partis, et Hipólito Mejía, du Parti révolutionnaire dominicain, ancien président de 2000 à 2004. D'autres candidats se présentent à cette élection : Guillermo Moreno (Alianza País), Eduardo Estrella (Dominicanos por el Cambio), Max Puig (Alianza por la Democracia) et Julián Serulle (Frente Amplio).

Danilo Medina a choisi comme vice-présidente Margarita Cedeño, épouse du chef de l'État sortant Leonel Fernández.

Résultats de l'élection présidentielle de la République dominicaine du 20 mai 2012
Candidat Parti Premier tour
Voix %
Danilo Medina PLD et alliés 2 323 150 51,21
Hipólito Mejía PRD et alliés 2 129 997 46,95
Guillermo Moreno ALPAIS 62 290 1,37
Eduardo Estrella DxC 9 340 0,21
Julián Serulle FA 6 550 0,14
Max Puig APD 5 064 0,11
Inscrits 6 502 968 100,00
Abstentions 1 936 130 29,77
Votants 4 566 838 70,23
Blancs et nuls 30 447 0,67
Exprimés 4 536 391 99,33
Source : Junta central electoral
Résultats par province de l'élection présidentielle de mai 2012, candidat arrivé en tête
  •      Danilo Medina
  •      Hipólito Mejía
  • Électeurs[modifier | modifier le code]

    Selon le IXe recensement de la population de la République dominicaine réalisé en 2010, le pays comprend 9,3 millions d'habitants, parmi lesquels 6 502 968 électeurs, selon la Junte central électorale[2]. Ce nombre tient compte des 328 649 électeurs résidant à l'étranger, dans les pays où la participation au scrutin est possible. Ces pays représentent 3,43 % du total des inscrits, avec une progression de 112 % par rapport à 2008. La France et l'Allemagne sont les deux pays les plus récemment incorporés à la liste des pays étrangers. Le nombre total de bureaux de vote s'élève à 14 470 (au sein de 4 215 établissements), dont 605 à l'étranger.

    Âge Femmes Hommes Total Pourcentage
    16-29 888 510 865 755 1 754 265 27,0
    30-39 747 387 727 760 1 475 147 22,7
    40-49 653 423 640 059 1 293 482 19,9
    50 et + 1 004 744 975 330 1 980 074 30,4
    Total 3 294 064 3 208 904 6 502 968 100,00
    Électeurs dominicains de l'étranger
    Pays Électeurs %
    États-Unis 223 250 37,9
    Espagne 62 670 19,1
    Petites Antilles 11 531 3,5
    Italie 9 581 2,9
    Venezuela 5 848 1,8
    Panama 5 439 1,6
    Suisse 4 261 1,3
    Canada 2 697 0,8
    Pays-Bas 2 564 0,8
    France 520 0,2
    Allemagne 288 0,1

    Députés de l'étranger[modifier | modifier le code]

    Depuis la Constitution de janvier 2010, sept sièges de députés sont attribués aux Dominicains vivant à l'étranger, estimés à plus de 1 400 000. Trois représentent l'Amérique du Nord (Canada et États-Unis, hors Floride et Porto Rico), deux pour l'Europe (Espagne, Italie, Suisse, Pays-Bas, France) et deux pour les Caraïbes et la Floride[3]. Le premier scrutin se déroule en même que l'élection présidentielle, le 20 mai 2012 et présente 98 candidats.

    Sources et références[modifier | modifier le code]

    1. (en)Dominican Republic election: Issues and candidates, BBC, 18 mai 2012.
    2. (es) El padrón electoral 2012, Observatorio político dominicano, consulté le 20 mai 2012.
    3. (es) Dominicanos en el exterior: de la participación a la representatividad, Observatorio político dominicano, Yamil Vargas