MAC-11

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis MAC M11)
Aller à : navigation, rechercher

Le Ingram MAC-11 (Military Armament Corporation Modèle 11) est un pistolet mitrailleur compact développé par le concepteur d'armes à feu américain Gordon Ingram à la Military Armament Corporation (MAC) dans les années 1970. Cette arme est une version compacte du modèle 10 (MAC-10), chambrée pour tirer la munition .380 ACP plus petite[1].

Cette arme est parfois confondue avec le M-11/9 de Sylvia & Wayne Daniels ou le Vulcan M-11-9, qui sont deux variantes ultérieures du MAC chambrées pour la munition 9mm Parabellum

Silencieux[modifier | modifier le code]

Un silencieux spécifique a été mis au point pour le MAC-11, qui a utilisé des dissipateurs au lieus des chicanes que Mitchell Werbell III avait créé pour le MAC-10. Bien que les dissipateurs sont moins durables que des chicanes, ils avaient l'avantage d'être plus silencieux pour le MAC-11. Le silencieux est long de 224 mm et est recouvert de Nomex, matériau résistant à la chaleur.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Comme le M-10, le M-11 a un viseur mécanique avec la hausse soudée. Ce viseurs est conçu pour une utilisation avec une crosse pliante. Leur utilisation sans cette crosse est rendue presque inutile par le recul initial de l'arme en raison de sa lourde conception a culasse ouverte. Le M-11A1 dispose également de deux systèmes de sécurité que l'on retrouve sur le modèle 10A1. La poignée de rechargement tourne à 90 degrés pour verrouiller la culasse en avant, empêchant ainsi l'arme d'être armée. La deuxième sécurité est un curseur qui est poussé vers l'avant pour verrouiller la gâchette, ce qui à son tour verrouille la culasse en arrière (armé). Cela empêche l'arme de tirer, même en cas de chute, chose fréquente avec une conception à culasse ouverte.

Performance[modifier | modifier le code]

Cobray MAC-11/9 semi-automatique avec chargeur de 32 balles et silencieux.

La cadence de tir du M11A1 est l'un des plus grands désavantage de cette arme. Annoncé à environ 1200 coups par minute, le MAC-11 est capable de vider entièrement le chargeur de 32 coups en moins de deux secondes, ce que beaucoup d'utilisateurs considèrent comme un inconvénient. La cadence de tir peut également varier en fonction du poids de balles utilisées.

Réception[modifier | modifier le code]

Le M-11 est la version la moins courante dans la famille des armes à feu MAC. Avec la cadence de tir élevé du MAC-11, un excellent contrôle du tir est nécessaire pour tirer des rafales courtes, qui sont nécessaires pour l'efficacité du combat. Sans une formation adéquate, la tendance naturelle du tireur inexpérimenté est d'appuyer sur la gâchette, vider le chargeur en un peu plus de deux secondes, le tout avec une mauvaise précision en raison du recul.

Fabriquants[modifier | modifier le code]

Les pistolets-mitrailleurs et pistolets semi-automatiques ont d'abord été fabriqués par Military Armament Corporation, puis plus tard par RPB Inc., Sylvia / Wayne Daniel Inc., Cobray, Jersey Arms, Leinad, MasterPiece Arms, et Vulcan.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • MAC-10

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jack Lewis, Assault Weapons, Krause, , p. 76

Sources[modifier | modifier le code]