La Lecture (Fantin-Latour)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Lecture.
La Lecture
Fantin-Latour-La Lecture-Lyon.jpg
Artiste
Date
1877
Type
Huile sur toile
Technique
Peinture
Dimensions (H × L)
97 × 130.5 cm
Localisation
Numéro d’inventaire
Inv. B 628Voir et modifier les données sur Wikidata

La Lecture est un tableau du peintre français Henri Fantin-Latour, peint en 1877[1]. Il a été acheté en 1901 par le Musée des beaux-arts de Lyon où il est conservé.

Description[modifier | modifier le code]

La peinture représente deux femmes assises dans une pièce. Celle de droite lit un livre, accoudée à une table recouverte par une nappe décorée et sur laquelle est posé un vase avec des fleurs. L'autre femme, à gauche, ne semble pas écouter la lecture et semble distraite.

L'ensemble est très austère, avec le mur à l'arrière plan, qui prend une grande place dans la peinture, et les robes noires des deux femmes.

Le peintre a représenté à gauche sa belle-sœur, Charlotte Dubourg.

Interprétation[modifier | modifier le code]

Le thème de cette œuvre peut évoquer l'évasion des femmes par la lecture.

Expositions[modifier | modifier le code]

La peinture a été exposée en 1877 au Salon de peinture et de sculpture de Paris, en 1878 à l'exposition d'été de l'académie royale de Londres, et en 1900 à la Société des Beaux-Arts à Bruxelles[1].

Lors de la Biennale d'art contemporain de Lyon en 2009, l'artiste Wong Hoy Cheong a réinterprété l’œuvre dans une photographie de femmes musulmanes portant une burqa[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Henri-Fantin Latour — La Lecture », Culture .gouv (consulté le 19 avril 2010)
  2. « Biennale de Lyon », Lunettes rouges, (consulté le 19 avril 2010)