Institut de géographie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'institut de géographie
Le « Campus Curie » à Paris.

L’Institut de géographie est un bâtiment du Quartier latin à Paris. Il est situé au 191 rue Saint-Jacques, sur le « Campus Curie ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été fondé par Marie-Louise Arconati-Visconti (née Peyrat) et réalisé entre 1914 et 1926 par Henri-Paul Nénot qui l’a relié à l’Institut océanographique voisin (dont il est également l’architecte) par une double-arche symbolique (la Terre et l’Océan). Des géographes fondateurs de l’« École française de géographie » comme Paul Vidal de La Blache ou Emmanuel de Martonne y ont enseigné, et plus récemment des grands noms comme Philippe Pinchemel, André Guilcher, Paul Claval, Jean-René Vanney ou Michel Carmona.

L’institut de Géographie fait partie de l’université de Paris dès sa construction. Après Mai 68 et la démultiplication de l’université par la loi Faure, le site est attribué à l’université Paris I-Panthéon-Sorbonne. Toutefois, si le bâtiment appartient à cette dernière, les enseignements de géographie des universités Paris I-Panthéon-Sorbonne, Sorbonne Université, et Paris VII-Paris-Diderot s’y tiennent, d’où une concentration de compétences complémentaires qui favorise l’interdisciplinarité et l’émulation[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le bâtiment comprend un sous-sol (dont certaines salles de réunion sont disponibles pour les étudiants si ceux-ci les demandent) et quatre étages. Le rez-de-chaussée abrite un vaste hall desservant trois amphithéâtres. Dans le hall, une carte du monde couvre presque entièrement l’un de ses quatre murs. Le plus grand des amphithéâtres est nommé Emmanuel de Martonne en l’honneur du fondateur de ce lieu. Il dispose de balcons et a une capacité d’environ 250 places assises. Les deux autres amphithéâtres sont plus petits et peuvent contenir une centaine de personnes. Les étages sont spécialisés : le premier et le deuxième abritent la bibliothèque de géographie, rénovée en 1999. Bibliothèque française de référence pour la géographie (CADIST), elle rassemble une collection de plus de 100 000 documents (ouvrages, thèses, revues) et une cartothèque riche de plus de 100 000 feuilles. Les deux derniers étages sont constitués de salles de cours et de bureaux disposés en carré autour d’un puits central de lumière. Les troisième et quatrième étage abritent les locaux des géographes des universités Sorbonne Université, Paris I et Paris VII.

En comptant les effectifs des trois facultés présentes dans ce bâtiment, environ un millier de personnes (étudiants, enseignants et personnels BIATOS) le fréquentent régulièrement.

Professeurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

Le campus où se trouve l’Institut de géographie de Paris est desservi par des lignes d'autobus ( 21 27 38 82 84 85 89), par le Métro de Paris (stations Monge ou Cluny-La Sorbonne) et le (RER)(B) (station Luxembourg).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Cette concentration de compétences complémentaires est cependant menacée par certains projets de la nouvelle université de Paris qui y voit de la « promiscuité » et envisage de déménager chercheurs, enseignants et Bibliothèque de Géographie vers les sites de Clignancourt et du campus Condorcet (banlieue nord) pour affecter le bâtiment de l’Institut aux bureaux des différentes directions administratives (alors que celles-ci ne remplacent plus les personnels partants). Si ces projets se concrétisaient, l’Institut de Géographie serait la première composante du Campus Curie (mais pas du Quartier latin) à en être délocalisée.

Liens externes[modifier | modifier le code]