Courant potassique rectifiant activé par les protéines G

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis GIRK)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

IGIRK
Ions K+
Potentiel d'inversion Ev=-80 à -90mV
Demi-potentiel d'activation V1/2=activé par protéine G
Localisation cellulaire et/ou tissulaire Système nerveux central, cœur, rein
Protéine-canal impliquée GIRK1-4 (5)
Gène KIR3.1-4 (5)
Liste de courants ioniques

Le courant potassique rectifiant activé par les protéines G ou GIRK, pour l'anglais G-protein activated Inwardly Rectifying K+ current, appartient à la famille des courants potassiques rectifiant. Le terme rectifiant est ici utilisé en référence au composé électronique, le rectifieur, qui n'est conducteur que pour une polarité. La séparation du complexe trimèrique des protéines G active ce courant via les sous-unités β (bêta) et γ (gamma). Ce courant entraîne une hyperpolarisation du potentiel de repos qui inhibe le neurone.

Articles connexes[modifier | modifier le code]