Championnat de Tunisie de volley-ball masculin 1964-1965

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Division nationale 1964-1965
Généralités
Sport Volley-ballVoir et modifier les données sur Wikidata
Édition 10

Palmarès
Tenant du titre Espérance sportive de Tunis
Promu(s) en début de saison Zitouna Sports
Club olympique de Kélibia
Vainqueur Espérance sportive de Tunis
Relégué(s) Néant

Navigation

Le championnat de Tunisie de volley-ball masculin 1964-1965 est disputé par les dix meilleurs clubs du pays. Cependant, le Club sportif des municipaux et des sapeurs pompiers est déclaré forfait général pour n’avoir pas joué trois rencontres.

L’Espérance sportive de Tunis conserve ses deux titres du championnat et de la coupe de Tunisie. Les joueurs qui ont réalisé cette performance sont Hassine Belkhouja, Kamel Lakhdar, Rafik El Kamil, Albert Allouche, Fethi Caïd Essebsi, Mouldi Trabelsi, et les jeunes Mustapha Annabi (19 ans), Anouar Belkhouja (19 ans), Mohamed El Kamil (19 ans), Raouf Bahri (18 ans), Mustapha Bayrem (18 ans) et Faouzi Chiboub (18 ans).

Division nationale[modifier | modifier le code]

Le classement final est le suivant[1] :

Rang Équipe Points Matchs Victoires Défaites Forfaits ou pénalités Sets pour Sets contre
1 Espérance sportive de Tunis 36 18 18 0 0 54 8
2 Club sportif goulettois 32 18 14 4 0 49 24
3 Saydia Sports 30 18 12 6 0 43 27
4 Avenir sportif de La Marsa 29 18 11 7 0 40 28
5 Zitouna Sports 25 18 7 11 0 29 39
6 Club olympique de Kélibia 25 18 7 11 0 29 38
7 Club sportif des cheminots 24 18 7 10 1 26 35
8 Union culturelle de Sfax 24 18 6 12 0 24 41
9 Association sportive de Montfleury 22 18 8 6 4 27 37
- Club sportif des municipaux et sapeurs pompiers FG

Division 2[modifier | modifier le code]

44 équipes participent au championnat de division 2 organisé au niveau régional en huit poules. Les champions sont :

Le Club olympique du Kram dirigé par Hédi Hamdouche et le Club sportif et artistique de Bizerte de Mohieddine Heni assurent leur accession en division nationale.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mahmoud Ellafi [sous la dir. de], « Volley-ball : La belle époque », Almanach du sport. 1956-1973, éd. Le Sport, Tunis, 1974, pp. 457-492