Vieux cimetières à Novi Sad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vieux cimetières à Novi Sad
Стара гробља у Новом Саду
Stara groblja u Novom Sadu
Image dans Infobox.
Pays
District
Commune
Religion(s)
Mise en service
Abandon
Patrimonialité

Les vieux cimetières à Novi Sad (en serbe cyrillique : Стара гробља у Новом Саду ; en serbe latin : Stara groblja u Novom Sadu) constituent un ensemble de cimetières situé à Novi Sad, la capitale de la province autonome de Voïvodine, en Serbie. En raison de leur valeur patrimoniale, ils sont inscrits sur la liste des entités spatiales historico-culturelles de grande importance de la République de Serbie (identifiant n° PKIC 43)[1],[2].

L'ensemble[modifier | modifier le code]

L'ensemble patrimonial est constitué de quatre cimetières : deux cimetières orthodoxes, le cimetière de la Dormition (en serbe : Uspensko groblje) et le cimetière d'Almaš (Almaško grboblje), le cimetière juif (Jevrejsko groblje) et le cimetière catholique (Katoličko groblje)[2]. Ils sont respectivement situés rue Novosadskog sajma (« rue de la Foire de Novi Sad »)[3], 1 Trg mira (« place de la Paix »)[4], rue Doža Đerđa[5] et rue Futoška (« rue de Futog »)[6]. Mis en service au XIXe siècle, ils ont été désaffectés en 1974 pour être conservés en l'état[2].

L'Académie serbe des sciences et des arts souligne la valeur historique et culturelle de l'ensemble en précisant que ces cimetières constituent un « témoignage exceptionnel de la classe sociale et du statut culturel et socio-économique des citoyens de Novi Sad »[2].

Tombes particulières[modifier | modifier le code]

Dans l'ensemble culturel des vieux cimetières, plusieurs sous-ensembles particuliers et plusieurs tombes individuelles sont inscrits sur la liste des monuments culturels de la République. Dans le cimetière de la Dormition, 24 tombes sont ainsi protégées (identifiant n° SK 1588)[7], auxquelles s'ajoutent 19 autres tombes faisant partie d'un ensemble de tombes de personnalités liées à l'histoire de Novi Sad, Petrovaradin, Sremski Karlovci et Sremska Kamenica (identifiant n° SK 1592)[8]. Dans le cimetière d'Almaš, 30 tombes sont plus particulièrement désignées (identifiant n° SK 1589)[9] et 14 tombes supplémentaires font partie de l'ensemble SK 1592[8]. Le cimetière juif et le cimetière catholique abritent respectivement 2 tombes et 4 tombes classées[8].

La tombe de Stevan Milovanov, dans le cimetière d'Almaš, date de 1946 et est inscrite sur la liste des monuments culturels protégés de la République de Serbie (identifiant n° SK 1591)[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Liste des entités spatiales historico-culturelles de Serbie par n° d'identifiant (PKIC) » [xls], sur http://www.heritage.gov.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la République de Serbie (consulté le 10 novembre 2015)
  2. a b c et d (sr) « Groblja van upotrebe, Novi Sad », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 16 novembre 2015)
  3. (sr) « Uspensko groblje », sur http://lisje.com, Site de Lisje Novi Sad (consulté le 12 novembre 2015)
  4. (sr) « Almaško groblje », sur http://lisje.com, Site de Lisje Novi Sad (consulté le 12 novembre 2015)
  5. (sr) « Jevrejsko groblje », sur http://lisje.com, Site de Lisje Novi Sad (consulté le 12 novembre 2015)
  6. (sr) « Rimokatoličko groblje », sur http://lisje.com, Site de Lisje Novi Sad (consulté le 12 novembre 2015)
  7. (sr) « Dvadeset i četiri nadgrobna spomenika sa grobnim mestima istaknutih političkih, kulturnih i javnih radnika na Uspenskom groblju u Novom Sadu », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 12 novembre 2015)
  8. a b et c (sr) « Grobna mesta sa nadgrobnim spomenicima značajnih ličnosti iz istorije Novog Sada, Petrovaradina, Sr.Karlovaca, Sr.Kamenice », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 12 novembre 2015)
  9. (sr) « Trideset nadgrobnih spomenika sa grobnim mestima istaknutih političkih, kulturnih i javnih radnika, na Almaškom groblju u Novom Sadu », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 12 novembre 2015)
  10. (sr) « Grobno mesto sa spomenikom Stevanu Milovanoviću », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 12 novembre 2015)

Articles connexes[modifier | modifier le code]