Pablo Villafranca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villafranca.
Pablo Villafranca
Description de cette image, également commentée ci-après
Pablo Villafranca en novembre 2013
Informations générales
Naissance (53 ans)
Bruxelles, Belgique
Activité principale Chanteur
Activités annexes comédien
Genre musical Pop, chanson française, ballade, variété
Années actives Depuis 1993
Labels Epic Records (Sony Music)
Influences Bill Withers, Donald Fagen, Henri Salvador, Lenny Kravitz, Diane Tell, Juliette, Billie Holiday
Site officiel myspace.com/pablovillafranca

Pablo Villafranca est un chanteur et comédien espagnol, né le à Bruxelles[1] en Belgique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Pablo Villafranca commence l'expérience de la musique en intégrant différents groupes rock ou heavy metal. Puis, il se produit en chantant dans les bals[2]. Le chanteur participe ensuite aux Ateliers de la Chanson de Bruxelles[3].

Il rejoint la troupe du metteur en scène Roger Louret en 1993 pour la comédie musicale Les Années Twist[2] qui est lauréate du Molière du spectacle musical en 1995. Jusqu'en 1998, Pablo Villafranca est membre de la troupe de Roger Louret et se produit également dans Les Z'années Zazous[4].

Lors du Festival de Montclar d’Agenais 1996, il monte sur les planches et interprète L'Avare de Molière, La Mégère apprivoisée de William Shakespeare et Aliénor d’Aquitaine de Roger Louret[5].

En 1996, il fait partie des chœurs pour l'album L’Arlésienne de Catherine Lara[6] ainsi qu'en 1999 sur l'album Soledad de Pascal Obispo[7].

Marie Réache, Marie Vinoy, Jean Manifacier, Grégori Baquet et Pablo Villafranca montent le spectacle Les Insolistes en 1998. Présenté au Festival Off d'Avignon en 1999 et en 2002 puis en tournée française, ce spectacle humoristique et singulier réinvente les œuvres de Jacques Offenbach, Vincent Scotto, Mireille, Jean Nohain[8]

Il apparaît en 2000 dans Les Vacances de l'amour, réalisé par Jean-François Porry[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le , Maurane et Pablo Villafranca, mariés en juin 1992, deviennent parents d'une fille, Lou[10],[11],[12],[13]. Si le couple se sépare, Pablo Villafranca est choriste en 1995 sur l’album Différente de la chanteuse. Il a également joué dans le clip du titre Sur un prélude de Bach et participera à la promo télévisuelle de la chanson Désillusionniste.

Renommée et premier album solo[modifier | modifier le code]

Il est alors contacté par Pascal Obispo pour le casting des Dix Commandements, comédie musicale écrite par celui-ci et Élie Chouraqui. Pablo Villafranca incarne Josué, l'esclave hébreu et successeur de Moïse, pendant plus de 300 représentions d'octobre 2000 à janvier 2003. Le chanteur est l’interprète du 2e single du spectacle, La peine maximum. Vendu à plus de 300 000 exemplaires, il atteint la 10e place du classement français et la 7e place du classement belge des meilleures ventes[2],[14]. La troupe remporte un NRJ Music Awards du Groupe/duo francophone en 2001. Accompagné par la troupe des Dix Commandements, il est l'un des artistes de la compilation Noël ensemble pour le Sidaction en 2000. Toujours pour la même œuvre caritative, il réitère l’expérience en 2002 avec Love United[15].

Signé sous le label Epic Records de la major Sony Music, il sort Juste pour quelqu'un, 1er album solo le [2]. Enregistré entre début juillet et fin août 2001[16], les chansons le composant sont écrites par Noam Kaniel, Olivier Béranger, Volodia, Patrice Guirao, Marie-Jo Zarb… Composé par David Gategno et écrit par Lionel Florence[17], Il n’y a que des hommes en est le 1er single[18]. Il atteint la 66e place du classement français des meilleures ventes[19]. Deux singles promo en sont extraits par la suite : Est-ce qu'on saura en 2002 et Juste pour quelqu'un en 2003. En mars 2002, il présente son album en première partie des concerts d’Isabelle Boulay et en septembre 2002 en première partie de Natasha St-Pier.

Pablo Villafranca enregistre le titre París (Dernier rendez vous), adaptation franco espagnole de la chanson originale du groupe La Oreja de Van Gogh, en duo, sur l'album París. Il chante l'extrait sur la scène de La Cigale le 18 mars 2004 accompagné du groupe espagnol[20].

Il se produit en solo en mai 2004 lors de deux soirées à Villefranche-sur-Saône où il dévoile de nouvelles chansons en prélude à un prochain album.

Cador des comédies musicales[modifier | modifier le code]

En février et , il reprend le rôle de Josué pour 24 représentations à Tokyo et Osaka ainsi que de mars à mai 2006 en à Séoul en Corée du Sud pour plus d'une trentaine de spectacles. Créé et imaginé par Catherine Lara, l’album de la légende musicale Graal sort en . Il y interprète le Roi Arthur. Au-delà du silence est le 2e single du spectacle musical et Pablo Villafranca en est le chanteur. L'album se vend à plus de 100 000 unités et est certifié or. La première représentation a eu lieu au Canada en mars 2007. La comédie musicale part en tournée asiatique et européenne[21].

À l'été 2007, il tient le rôle de Georges Izambard dans la comédie musicale Rimbaud[22]. En 2007 et 2008, il fait partie du spectacle Happy day's Café, hommage musical aux années 1960 à 1980[21]. En octobre 2008, Pablo intègre la distribution de Je m'voyais déjà. Ce jukebox musical, écrit par Laurent Ruquier et mis en scène par Alain Sachs, créé à Paris, réunit plusieurs artistes autour des chansons de Charles Aznavour comme Jonatan Cerrada ou Véronique Rivière[23],[24],[25]. Un DVD du spectacle est édité[26].

Il fait partie de la distribution du spectacle théâtral et musical Another Road lancé en 2010 par Barbara Scaff[27],[28]. En 2010, il participe à Pinocchio, spectacle musical de Marie-Jo Zarb[29] ainsi qu'à Feria Latina, spectacle musical de Roger Louret[21]. En 2011, Pablo Villafranca est l'un des artistes de l'évènement Les Fous Chantants rendant hommage aux grandes comédies musicales[21].

En , il chante Can You Feel the Love Tonight, extrait de la comédie musicale Le Roi lion, en duo avec Renaud Hantson sur l'album de ce dernier : Opéra Rock[30]. En octobre de la même année, il chante sur scène dans Lorraine de chœur : 2 000 choristes aux côtés de Garou et Tina Arena[31].

En , il est l'un des artistes de l'album caritatif Tout reste à faire. En et en , il participe aux galas de bienfaisance parrainé par Renaud Hantson pour l'association nationale Ensemble contre la sclérose en plaques. En , il monte sur la scène en tant que tête d'affiche de la chorale Le Chœur du Sud aux côtés de Renaud Hantson, Merwan Rim, Mikelangelo Loconte ou encore Ginie Line[32].

En 2013, il rejoint le collectif d'artistes Les grandes voix des comédies musicales chantent pour les enfants hospitalisés[33] aux côtés notamment de Renaud Hantson, Mikelangelo Loconte et Lââm pour le single Un faux départ[34].

De septembre 2013 à janvier 2014, il est à l'affiche de Miss Carpenter au théâtre Rive Gauche, une pièce écrite par Marianne James, mise en scène par Éric-Emmanuel Schmitt et Steve Suissa[35]. À la même période[36], il reprend son rôle de Geppetto dans Pinocchio, le spectacle musical[37] de Marie-Jo Zarb aux côtés notamment de Nuno Resende et Sophie Delmas au théâtre de Paris[38].

Durant l'été 2014, il monte sur la scène en tant que tête d'affiche de la chorale Le Chœur du Sud aux côtés de Maurane, Daniel Lévi, Mikelangelo Loconte ou encore Ginie Line[39],[40].

Spectacle musical[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Single[modifier | modifier le code]

  • 2000 : La Peine maximum, extrait des Dix Commandements
  • 2001 : Il n'y a que des hommes
  • 2004 : París (Dernier rendez vous)
  • 2005 : Au-delà du silence, extrait de Graal
  • 2013 : Un faux départ, single avec le collectif Les grandes voix des comédies musicales

Album[modifier | modifier le code]

Solo[modifier | modifier le code]

Comédie musicale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Thierry Coljon, « Spectacle musical «Les dix commandements» Amour, liberté et fraternité à Forest-National », sur lesoir.be, (consulté le 21 février 2013)
  2. a, b, c et d Christian C., « Pablo Villafranca : Juste pour quelqu'un (Epic) », sur ambfrance.fr, (consulté le 21 février 2013)
  3. Thierry Coljon, Jacques de Decker, Jean-Marie Wynants, « De «Starmania» à «Thyl Ulenspiegel» NOTRE DAME LA COMÉDIE MUSICALE «Thyl Ulenspiegel», chef-d'œuvre fondateur Elvis est vivant et Québécois! Contes actuels et polyphoniques Obispo, Presgurvic, Aboulker: l'après-Berger », sur lesoir.be, (consulté le 21 février 2013)
  4. Patrice B., « Pablo Villafranca Vous connaissez cet homme… », sur ambfrance.fr, (consulté le 21 février 2013)
  5. « Retrouvez ou découvrez les artistes des comédies musicales », sur mai-productions.com (consulté le 21 février 2013)
  6. « Catherine Lara Auteur/Compositeur », sur lalapassion.fr (consulté le 21 février 2013)
  7. « Pascal Obispo – Soledad », sur discogs.com (consulté le 21 février 2013)
  8. « Historique », sur theatre-laluna.fr (consulté le 21 février 2013)
  9. « Episode 96 : "Coma" », sur helene.lvdla.net (consulté le 21 février 2013)
  10. « Maurane, à cœur ouvert, se confie sur sa fille Lou et sa famille "explosée" », sur Pure People, (consulté le 21 février 2013).
  11. « Maurane en interview », sur Charts in France, .
  12. « Maurane s'est enfin trouvée », sur Le Parisien, .
  13. Philippe Manche, « Festival - Les Francos se sont achevées dimanche soir Au clair de Maurane », sur Le Soir, .
  14. « Pablo Villafranca - La peine maximum (chanson) », sur lescharts.com (consulté le 21 février 2013)
  15. « Love United – Live For Love United », sur discogs.com (consulté le 21 février 2013)
  16. Veronick, Pablo Villafranca "J'ai une certaine tendance à l'émotivité !", « Salut », 2001, consulté le 21 février 2013 ou sa version en ligne
  17. Oscar Léger, Pablo libre dans sa tête, « 7 extra », 2001, consulté le 21 février 2013 ou sa version en ligne
  18. Vincent Guillot, Pablo Villafranca "Je n'aime pas jouer la star !", « Too much ! », 2001, consulté le 21 février 2013 ou sa version en ligne
  19. « Pablo Villafranca - Il n’y a que des hommes (chanson) », sur lescharts.com (consulté le 21 février 2013)
  20. « La Oreja De Van Gogh – LOVG », sur discogs.com (consulté le 21 février 2013)
  21. a, b, c et d « Pablo Villafranca Artiste interprète », sur agencesartistiques.com (consulté le 21 février 2013)
  22. Thierry Cadet, « Jonatan Cerrada va jouer Rimbaud », sur chartsinfrance.net, (consulté le 21 février 2013)
  23. « Dépêchez-vous d'aller les voir », sur leparisien.fr, (consulté le 21 février 2013)
  24. « « Je m'voyais déjà » à l'affiche du Casino », sur leparisien.fr, (consulté le 21 février 2013)
  25. « Je m'voyais déjà », sur theatreonline.com (consulté le 21 février 2013)
  26. Dany Bouchard, « Katia Aznavour à Montréal », sur fr.canoe.ca, (consulté le 21 février 2013)
  27. Sophie Dussaussoy, « Critique : "Another Road" de Barbara Scaff, au Théâtre Musical Marsoulan », sur musicalavenue.fr, (consulté le 21 février 2013)
  28. « Another road de Barbara Scaff, mis en scène par Barbara Scaff », sur billetreduc.com (consulté le 21 février 2013)
  29. « Pinocchio, le spectacle musical », sur mariejozarb.com (consulté le 3 juillet 2013)
  30. Thierry Cadet, « Renaud Hantson rend hommage aux Musicals avec Paulus, Baquet, Villafranca, Ka, Scaff… », sur chartsinfrance.net, (consulté le 21 février 2013)
  31. Thierry Cadet, « Garou, Arena, Alves, D'Amico réunis sur scène », sur chartsinfrance.net, (consulté le 21 février 2013)
  32. « Direction du Chœur », sur lechoeurdusud.com (consulté le 21 février 2013)
  33. « Les grandes voix chantent pour les enfants malades », sur mymajorcompany.com (consulté le 12 septembre 2013)
  34. « Les grandes voix des comédies musicales présentent le clip Un faux départ », sur ptitblog.net (consulté le 28 novembre 2013)
  35. « Miss Carpenter à l'affiche », sur theatre-rive-gauche.com (consulté en consulté le 4 septembre 2013)
  36. « Pinocchio, le spectacle musical débarquera au Théâtre de Paris le 19 octobre prochain », sur chartsinfrance.net (consulté le 28 juillet 2013)
  37. « Site officiel de Pinocchio, le spectacle musical », sur pnprod.fr (consulté le 4 septembre 2013)
  38. « Pinocchio, le spectacle musical », sur theatredeparis.com (consulté le 3 juillet 2013)
  39. « Le Chœur du Sud et une pléiade d'artistes chantent à l'unisson au Zénith de Toulon », sur Nice-Matin, (consulté le 15 juillet 2014)
  40. « Chœur du Sud et Daniel Levi », sur ouest-var.net (consulté le 15 juillet 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]