Aller au contenu

Drake (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Drake
Description de cette image, également commentée ci-après
Drake pendant le Summer Sixteen Tour (2016).
Informations générales
Surnom Champagne Papi, 6 God, Drizzy, The Boy
Nom de naissance Aubrey Drake Graham
Naissance (37 ans)
Toronto (Ontario, Canada)
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Activité principale Rappeur, Chanteur, compositeur, acteur, homme d'affaires
Genre musical Hip-hop, RnB, pop, dancehall, trap, UK drill
Années actives Depuis 2001
Labels OVO Sound, Young Money Entertainment, Universal Music Group
Site officiel www.drakeofficial.com
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Drake.

Aubrey Drake Graham, dit Drake (/ɔːˈbɹiː dɹeɪk ɡɹæm/), est un rappeur, chanteur, compositeur et acteur canadien né le 24 octobre 1986 à Toronto au Canada.

Longtemps affilié au label du rappeur Lil Wayne Young Money Entertainment, il y signe officiellement en . Son premier album studio, Thank Me Later, sort un an plus tard. En , Drake devient le troisième rappeur à atteindre le milliard de vues sur YouTube avec le single Hotline Bling, après Eminem pour Love The Way You Lie et Wiz Khalifa pour See You Again. Il réussit à atteindre la première place du Billboard Hot 100, de Canadian Hot 100 et de l'Official Singles Chart avec ses chansons One Dance (en collaboration avec Wizkid et Kyla), God's Plan, Nice For What et In My Feelings. Ses albums Views et Scorpion atteignent la première place du Billboard 200, du Canadian Albums Chart et de l'Official Albums Chart. Sa sixième mixtape, More Life, atteint aussi la première place du Billboard 200 et du Canadian Albums Chart.

Début , Drake officialise son propre label discographique de musique du nom de October's Very Own (écrit le plus souvent OVO), filialisé par Warner Music Group. Son quatrième album studio, intitulé Views, raconte notamment son attachement à sa ville natale de Toronto. Connu pour accompagner fréquemment ses albums, Drake obtient un succès critique et commercial avec les mixtapes If You're Reading This It's Too Late et More Life. Le sixième album très attendu de Drake, intitulé Certified Lover Boy, est classé neuf fois dans le top 10 du Hot 100, établissant le record de l'époque pour le plus grand nombre de hits dans le top 10 aux États-Unis pour un seul album. En 2022, Drake sort l'album Honestly, Nevermind, inspiré de la house, et l'album Her Loss, en collaboration avec 21 Savage. Après avoir publié son huitième album, For All the Dogs, il annonce faire une pause dans sa carrière musicale pour se concentrer sur sa santé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Aubrey Drake Graham naît le , à Toronto, dans la province de l'Ontario, au Canada. Il est le fils de Dennis Graham, Afro-américain catholique de Memphis (Tennessee) et batteur qui a travaillé avec Jerry Lee Lewis, et de Sandra Graham, juive canadienne et éducatrice. Deux de ses oncles, Larry Graham et Teenie Hodges sont également des musiciens. Il fréquente une école juive et fait sa bar-mitzvah. Ses parents divorcent quand il a cinq ans. Drake fréquente l'école secondaire au Forest Hill Collegiate Institute, où il commence à jouer, mais n'est pas diplômé. Il passe la plupart de ses étés avec son père à Memphis. Drake déclare que le divorce de ses parents l'a beaucoup affecté en tant que personne, en disant : « J'ai dû devenir un homme très rapidement et être à la base pour la femme que j'aime de tout mon cœur, ma mère ».

En , Drake commence sa carrière à la télévision en interprétant le rôle de Jimmy Brooks dans la série Degrassi : La Nouvelle Génération, mais voit son personnage se faire supprimer en . Il a également fait une apparition dans Ma vie de star (Instant Star) en jouant un présentateur d'une remise de prix, une apparition dans Soul Food : Les Liens du sang où il joue un élève et dans Les Vies rêvées d'Erica Strange, un étudiant faisant partie d'une fraternité très élitiste. Il fait aussi une apparition dans le film Charlie Bartlett, où il n'est qu'un élève parmi les autres, qui demande conseil à Charlie.

Carrière[modifier | modifier le code]

Premières mixtapes et So Far Gone (2007-2009)[modifier | modifier le code]

En 2002, il commence le rap grâce à Flipper, un rappeur hors du commun qui lui apprendra à faire de la musique, Drake affirme lui-même qu’il n’en serait pas là sans lui et tous ses conseils, « c’est comme un père pour moi », dit-il dans une interview pour C-News en 2004. En , Drake sort sa première mixtape, Room for Improvment disponible par l'intermédiaire de sa page MySpace. Grâce au succès de cette première mixtape, il en sort davantage. En , il sort Comeback Season. Drake commence alors à devenir très populaire, d'autant plus quand il fait un remix de sa chanson Man of the Year avec Lil Wayne. Également en 2007, Drake devient le premier rappeur canadien non signé à diffuser son clip sur la chaîne américaine BET Hip-Hop quand son premier single, en featuring avec Trey Songz, Replacement Girl est le « Joint of the Day » (« Tube du jour ») en [1].

En , il sort la mixtape Heartbreak Drake qui est, comme les autres, très bien accueillie et augmente fortement son « buzz ». Tout en travaillant à ses mixtapes et à son album, Drake collabore avec Lil Wayne, Jay-Z, Eminem, Kanye West, Trey Songz, Robin Thicke, Little Brother, Mary J. Blige et Jamie Foxx. Il acquiert cette notoriété bien qu'il ne soit pas sous contrat avec un grand label discographique. Dans le Billboard Hot 100 du , ses deux singles Best I Ever Had et Every Girl par Young Money (un groupe qui inclut Drake) sont respectivement classés 3e et 10e.

Le , Drake conclut un contrat record[réf. nécessaire] avec Cash Money Records/Universal Motown Republic Group. Il prévoit de sortir son premier album studio officiel, Thank Me Later, courant 2010, et a confirmé des collaborations avec Kanye West, Jay-Z et Lil Wayne. En , il sort le titre Forever en collaboration avec Lil Wayne, Kanye West et Eminem. Le morceau est extrait de la bande originale du documentaire sur le basketteur LeBron James, More than a Game, et est présent sur la réédition de l'album Relapse d'Eminem, Relapse: Refill[réf. souhaitée].

Thank Me Later et Take Care (2010-2012)[modifier | modifier le code]

Drake sur scène lors du Cisco Ottowa Bluesfest (2010).

Lors de la cérémonie qui a lieu le aux Grammy Awards, Drake chante en live avec Lil Wayne et Eminem le tube Forever[2]. Drake tourne le clip de Over sous la direction d’Anthony Mandler[3] ; le clip est sorti le . De plus, un remix de cette chanson fait partie de la bande audio du film Projet X. Il participe aussi à une chanson avec Kid Cudi et Pharrell Williams. Over fait partie de la bande originale du jeu de basket NBA 2K11. En , il participe au festival SunGod de l'Université de Californie à San Diego, ce qui lui permet de confirmer sa couverture médiatique sur la côte Ouest des États-Unis.

Au cours du même mois, il est élu rappeur le plus gentil (« best nice-face ») par le journal quotidien du Wyoming Rap and people et aurait dû recevoir son prix au bureau du quotidien. Attendu par des centaines de fans et journalistes (Drake n'ayant pas fait de concert dans cet État depuis ), il annule à cause d'une grippe. Malgré plusieurs promesses, Drake continue de boycotter le Wyoming, même si une tournée dans tous les États-Unis, notamment avec Lil Wayne pour la côte Est, est prévue dès le mois d'. C'est avec le titre Find Your Love, présent sur son premier album, que Drake connaît un succès grandissant en Europe, notamment en France. Il collabore avec Rihanna pour la chanson What's My Name?, qui se classe 1re aux États-Unis dès sa sortie. What's My Name? est le second single de l'album Loud, sorti en [réf. souhaitée].

Le , il anime la cérémonie des Juno Awards, qui se tient au Centre Air Canada de Toronto et diffusée sur le réseau CTV Television Network. Le morceau Marvins Room, qui devient le single phare de l'album, est diffusé sur les radios le . Il devient 21e au classement US Billboard Hot 100, suivi par le second single, Headlines, dévoilé par le biais de son blog le [réf. souhaitée].

Drake sur scène lors du concert de Bun B dans la boîte de nuit Sound Academy à Toronto (2011).

Le , Drake sort son second album studio Take Care, qui fut un énorme succès à sa sortie, avec au compteur 659 000 copies écoulées en première semaine[4]. Take Care inclut les titres Headlines, Make Me Proud, Marvins Room ou encore le morceau éponyme Take Care en duo avec Rihanna. La cover de l'album a été prise au restaurant torrontois Joso’s, l’un des restaurants préférés de Drake à l'époque[5].

L'album reçoit dans sa grande globalité, des critiques positives. Take Care comprend des sonorités de tempos lents (low-tempo), plus sombre que Thank Me Later sorti l'année d'avant. Take Care est un album bien plus personnel que ses prédécesseurs selon Drake qui décide de le nommer ainsi afin qu'il se souvienne de ne pas reproduire les erreurs de précipitation commises sur la conception de l'album Thank Me Later[6]. Selon ses propos, l'album Thank Me Later est inachevé. Drake n'aurait pas eu l'opportunité d'examiner les pistes qui figurent sur la tracklist afin d'y apporter des améliorations[7].Conçu principalement comme un album de hip-hop, avec des morceaux rappés, l'album comprend également des chants mélodieux de type RnB et pop, d'autres morceaux possèdent des caractéristiques du genre électronique, et du post-dubstep. La musique de l'album se caractérise par des sons atmosphériques, du groove, et du synthétiseur. Noah « 40 » Shebib contribue à la plupart des productions de l'album en y apportant des beats sombres à l'instar des morceaux "Marvin's Room" ou "Doing It Wrong", de la guitare moody sur le morceau "Under Ground Kings", ou encore du piano comme sur le titre "Look What You've Done". Bien qu'il soit crédité comme producteur pour seulement huit des 17 chansons de l'album, Noah « 40 » Shebib sert également comme ingénieur du son et arrangeur musical sur l'album. Sa contribution à l'album est caractéristique de la scène hip-hop de Toronto, qui connaît une percée majeure avec le travail de Noah « 40 » Shebib et Drake. Le magazine Complex attribue à l'album le titre de « meilleur album de Drake » en [8].

Les producteurs Boi-1da et T-Minus ainsi que le chanteur-compositeur The Weeknd contribuent à l'élaboration de Take Care. Des rumeurs récurrentes qui se feront plus persistantes au milieu des années 2010 prétendent que la paternité du projet reviendrait à The Weeknd, cependant, elles seront démenties par « 40 » Shebib en 2020[9].

L'album Take Care se classe numéro 1 au Billboard 200, avec 631 000 copies vendues la première semaine d'exploitation. Le , l'album est certifié disque de platine par la Recording Industry Association of America (RIAA). Au mois d', Take Care est évalué 4 000 000 copies vendues. Sur Metacritic, l'album obtient un score de 78/100, sur une base de 34 évaluations. John McDonnell, journaliste du magazine New Musical Express déclare que Take Care est « un bouleversant chef-d'œuvre » tout en le décrivant « délicat, des mélodies douces et un plaisir assumé, des paroles bouleversantes »[réf. nécessaire]. Nitsuh Abebe, du magazine New York, écrit que l'album est entièrement composé de magnifiques mélodies[réf. nécessaire]. Andy Hutchins, journaliste pour The Village Voice, le qualifie de « faisceau soigneusement conçu de sentiments contradictoires d'un rappeur en conflit qui explore ses propres névroses dans une manière aussi convaincante que n'importe quelle personne qui ne s'appelle pas Kanye West »[10].

Drake lance la tournée internationale Club Paradise Tour en . Les concerts se déroulent en Amérique du Nord et en Europe avec des invités tels que Rita Ora, Tinie Tempah, ou Labrinth pour ses représentations au Royaume-Uni. Des artistes américains tels que Kendrick Lamar, ASAP Rocky, J. Cole, Meek Mill ou encore French Montana y sont également conviés.

Nothing Was the Same et If You're Reading This It's Too Late (2013-2015)[modifier | modifier le code]

Le , Drake dévoile son troisième album studio intitulé Nothing Was the Same. Pendant la production de cet album, il collabore avec 2 Chainz, Big Sean, Jay-Z ou encore The Weeknd. Il collabore avec la chanteuse Jhené Aiko sur le titre From Time. L'album fut annoncé quelques mois avant sa sortie, le titre Started from the Bottom fut dévoilé en guise de single promotionnel. Ce morceau atteint le sixième rang au classement Billboard Hot 100 et devient certifié platine aux États-Unis par la Recording Industry Association of America (RIAA).

Drake tourne pour les vidéoclips Hold On We're Going Home ou encore Worst Behavior. L'album rencontre un succès critique, il totalise une score de 79/100 sur une base de 33 évaluations sur le site Metacritic. Le magazine Rolling Stone lui décerne 4 étoiles. L'album Nothing Was the Same est nommé aux Grammy Awards dans la catégorie Meilleur album rap de l'année. Drake remporte un Juno Awards et un BET Hip Hop Awards dans la même catégorie. Le morceau The Language reçoit l'acclamation du public[réf. souhaitée], il est diffusé sur les radios urbaines mainstream durant plusieurs mois.

La pochette de l'album est conceptualisée par l'artiste californien Kadir Nelson, à l'origine du concept de l'album posthume intitulé Michael en hommage à Michael Jackson. Il existe deux versions des pochettes. L'une représente Drake enfant arborant une coiffure afro et la deuxième, exclusivement pour la version deluxe, le représente adulte. Sur les deux pochettes, il se tient de profil sur un fond bleu clair parsemé de nuages. Drake compare cet album à « une œuvre d'art qui renoue avec le passé et le présent ». Nothing Was the Same rend également hommage aux œuvres du Wu-Tang Clan dont le morceau Pond Cake / Paris Morton Music 2, en collaboration avec Jay-Z, est un échantillonnage du morceau C.R.E.A.M.

Drake lance une tournée internationale à travers l'Amérique du Nord, l'Europe et l'Océanie nommée Would You Like a Tour? en . Jhéné Aiko l'y accompagne, ce qui lui vaut un regain de popularité. Drake est brièvement rejoint par Rihanna pendant sa représentation à Paris. Les artistes The Weeknd, Future, Miguel, et PartyNextDoor sont également invités pendant la tournée.

Le , Drake dévoile, exclusivement sur l'iTunes Store, sa quatrième mixtape. Il en écoule 495 000 copies la première semaine. Il collabore avec Lil Wayne, PartyNextDoor et Travis Scott. Le premier extrait est un court métrage mis en ligne par Drake qui regroupe les titres Know Yourself et 6 God, il dévoile ensuite le clip du morceau Energy dans lequel Drake se fige sur les visages de figures de la culture pop tel que Barack Obama ou Taylor Swift. If You're Reading This It's Too Late est le premier projet de 2015 à obtenir la certification platine aux États-Unis[réf. souhaitée].

Views et More Life (2015-2017)[modifier | modifier le code]

L'album Views sort le , il connaît un grand succès notamment grâce aux morceaux One Dance en featuring avec Wizkid et Kyla ainsi que Too Good avec Rihanna. Il lance la tournée Summer Sixteen Tour avec Future le dont les concerts ont lieu essentiellement au Canada et aux États-Unis. Pour l'année , Drake est officiellement le musicien qui a réalisé les meilleures ventes de disques dans le monde d'après la Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI)[11]. One Dance devient le morceau le plus écouté de la plateforme de streaming Spotify depuis sa création[12].

Drake lors de la tournée Summer Sixteen Tour à Toronto (2016).

Il remporte le Grammy de la Meilleure chanson rap de l'année ainsi que celui de la Meilleure interprétation d'une chanson rap de l'année avec le single Hotline Bling. Cependant, il refuse ses Grammy et exprime sa colère face aux organisateurs de la cérémonie qui, d'après lui, le cataloguent comme un rappeur parce qu'il est de couleur noire et donc il se retrouve dans l'incapacité de remporter une récompense dans une autre catégorie. Il déclare « je suis un artiste noir et apparemment un rappeur, même si Hotline Bling n'est pas un morceau rap » et d'ajouter « la seule catégorie dans laquelle ils arrivent à me caser, c'est la catégorie rap, peut-être parce que j'ai rappé par le passé ou parce que je suis noir »[13].

Drake dévoile le sa mixtape, More Life.

Clip viral de Hotline Bling[modifier | modifier le code]

En , Drake dévoile le clip Hotline Bling. Le succès est immédiat et, victime de sa popularité, le chanteur est tourné en dérision dans de nombreux mèmes par les internautes du monde entier[14]. Le clip, réalisé par Director X, récolte plus de 6 millions de « j'aime » sur YouTube en [15]. À l'époque, il s'agit du meilleur succès du chanteur pour un vidéoclip. Le titre siège aux tops 50 musicaux durant de nombreuses semaines. La composition musicale est un sample du morceau Why Can't We Live Together de Timmy Thomas sorti en [16]. Le clip, qui totalise aujourd'hui plus de 1,8 milliard de vues, demeure la vidéo la plus vue de l'artiste sur YouTube.

Scorpion et Care Package (2018-2019)[modifier | modifier le code]

Le , Drake dévoile un EP intitulé Scary Hours contenant les titres God's Plan et Diplomatic Immunity[17]. La nouvelle production du chanteur bat quelques records notamment en débutant numéro 1 au Billboard Hot 100. Le , Drake sort, sur YouTube, le clip du morceau God's Plan. Drake s'y dévoile en philanthrope, il avoue avoir payé 996 631,90 dollars pour venir en aide à des écoles, universités, centres et personnes défavorisées. Drake apparaît dans le clip en offrant de l'argent à des familles en difficulté et des jeunes défavorisés[18].

Le , Drake annonce avoir finalisé son prochain album studio. Le lendemain, il dévoile le clip du single Nice for What qui est une ode à la femme. Le clip rassemble de nombreuses personnalités féminines comme Michelle Rodriguez, Zoé Saldana, Jourdan Dunn, Letitia Wright ou encore Lauryn Hill dont le morceau est un sample de son titre X-Factor[19].

Drake dévoile son cinquième album intitulé Scorpion le . Ce double album comporte un disque de style hip-hop/rap et un disque de style RnB/soul. Drake confirme notamment dans cet album les rumeurs qu'il est père d'un enfant. L'album est vendu à hauteur de 749 000 copies la première semaine[20]. Drake collabore avec Jay-Z, avec lequel on le croyait brouillé[21]. Il a également utilisé des archives sonores inédites du défunt Michael Jackson sur le titre Don't Matter to Me. La chanson In My Feelings présente dans l'album a fait l'objet de nombreux mèmes et de nombreuses célébrités tel que Kevin Hart ou encore Ciara ont interprété une chorégraphie sur cette musique.

Le , Drake publie So Far Gone (sortie à la base le ) qui est sa troisième mixtape. Elle est diffusée pour la première fois sur les services de streaming pour commémorer son dixième anniversaire. Le , Drake dévoile son troisième EP intitulé The Best in the World Pack contentant les titres Omertà et Money in the Grave en featuring avec Rick Ross. Le , Drake publie sa première compilation appelée Care Package, cette dernière se compose de morceaux sorties entre et et qui n'étaient pas initialement disponibles à l'achat ou en streaming. J. Cole, Rick Ross ou encore James Fauntleroy sont présents dessus.

Dark Lane Demo Tapes et Certified Lover Boy (2019-2021)[modifier | modifier le code]

Le , Drake sort une mixtape surprise, sa septième, intitulée Dark Lane Demo Tapes constituée de 14 titres pour une durée totale de 50 minutes. On retrouve sur cette mixtape notamment Chris Brown, Future, Fivio Foreign ou encore Playboi Carti. Le clip du titre Toosie Slide, qui avait déjà bénéficié d'une certaine popularité sur le réseau TikTok, est dévoilé récoltant 1 million de vue dans les 4 premières heures de sa publication sur YouTube[22].

En , à l'occasion de son anniversaire, Drake annonce la sortie de son sixième album studio Certified Lover Boy pour le mois de par la publication d'un teaser[23],[24]. Le , Drake sort son quatrième EP intitulé Scary Hours 2 pour faire monter l’attente chez ses fans comme il l'avait fait avec Scary Hours pour Scorpion[25]. On retrouve Rick Ross en featuring sur le morceau Lemon Pepper Freestyle ainsi que Lil Baby sur Wants and Needs. La mixtape siège au rang 2 du Billboard 200 dès les premiers jours. Il en écoule 223 000 copies dont 201 000 unités issues des streams, 19 000 en copies physiques. La sortie de ce projet avait été décidée par les équipes de Drake après que des fuites de morceaux furent survenus les jours précédents[26].

Honestly, Nevermind, Her Loss, and For All the Dogs (2022-2023)[modifier | modifier le code]

Le , Drake annonce sur ses réseaux sociaux la sortie de son septième album Honestly, Nevermind pour le lendemain à minuit, sans révéler les titres et les invités[27]. Pour cet album, Drake a voulu explorer des sonorités house, dance et électro qui divisera les fans familiarisés aux sonorités rap et R'n'B habituellement proposés par le rappeur canadien dans ses précédents morceaux[28],[29].

Certains se sont montrés tellement sceptiques que Drake réagit dans une vidéo publiée sur Instagram le soir de la sortie de l’album, en déclarant : « C’est pas grave si vous ne comprenez pas encore. C’est pas grave […] C’est notre boulot d’attendre que vous rattrapiez le train en marche »[30].

Le 22 octobre 2022, Drake annonce la sortie d'un album commun avec le rappeur 21 Savage, Her Loss. La sortie de l'album devait initialement se faire le 28 octobre, mais le producteur de Drake fut atteint du Covid-19. L'album sort finalement le . Le projet se compose de 16 titres, dont des featurings avec notamment Travis Scott, sur le morceau Pussy & Millions. Contrairement au dernier projet de Drake, Honestly, Nevermind, sorti la même année, cet album commun reprend un style rap, au grand plaisir de ses fans en majorité, malgré certaines critiques à propos des paroles jugées parfois « sexistes ».

Her Loss enregistre 97 millions de streams en 24 heures sur Spotify, faisant de ce projet l'album collaboratif le plus écouté de l'histoire de la plateforme lors de sa première journée d'exploitation. Chartdata estime que l'album occupera la première place du palmarès des albums américains avec 335 à 350 000 unités la première semaine, soit 425 à 450 millions de streams[31].

Le , Drake annonce son livre de poésie intitulé Titles Ruin Everything. Une fois scanné, les fans sont redirigés vers une page annonçant le titre de son huitième album studio, intitulé For All the Dogs, qui sortira le [32],[33],[34]. Le , il sort le premier single de l'album, Slime You Out, avec SZA[35]. La chanson se classe à la première place du Billboard Hot 100 aux États-Unis. Le lendemain, Drake annonce que l'album est reporté au [34]. Le , Drake publie par surprise une chanson intitulée 8AM in Charlotte sur ses comptes de médias sociaux, ce qui en fait le deuxième single de l'album[36].

Le , Drake sort donc son huitième album studio For All the Dogs[37],[38]. Au même moment, il annonce arrêter de travailler pendant au moins un an, pour se concentrer sur sa santé : « Je ne ferai probablement pas de musique pendant un certain temps, je vais être honnête. Je dois me concentrer sur ma santé et me remettre sur pied »[39],[40],[41]. Le , une réédition intitulée For All the Dogs Scary Hours Edition de son huitième album sort[42],[43]. Cette dernière contient six titres supplémentaires et s'inscrit dans la continuité de ses deuxième et quatrième extended play, Scary Hours (2018) et Scary Hours 2 (2021), les nouveaux titres étant annexés à l'album sur les plateformes numériques[44],[45],[46].

Dans la nuit du 6 au 7 mai 2024, une fusillade survient à l'extérieur du domicile de Drake. Un agent de sécurité du rappeur est grièvement blessé. Les autorités canadiennes communiquent que le ou les suspects a ou ont tiré depuis une voiture et pris la fuite à bord de cette voiture, mais elles ne fournissent aucune description du ou des suspects ou du véhicule[47],[48],[49].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Selon le magazine Forbes, la fortune de Drake est estimée à environ 600 millions de dollars ()[50]. Il serait payé aux alentours de 350 000 à 600 000 dollars par concert[51]. Drake se classe en tête des chanteurs les mieux payés en 2018, selon le magazine People With Money avec un revenu annuel estimé à 46 millions de dollars qu’il aurait amassé entre les mois d' et . Il popularise le sigle YOLO (« You Only Live Once », en français : on ne vit qu'une fois) qui est l'équivalent de la locution latine Carpe diem et que l'on entend régulièrement dans ses chansons. Drake popularise le chiffre 6, étant attaché sentimentalement à sa ville natale. Le 6 ou « The Six » est associé à sa ville d'origine Toronto par Drake régulièrement dans ses chansons. « The Six », tiré de l'indicatif régional 416-647, fut employé à l'origine par Jimmy Prime, artiste du label OVO Sound fondé en par Drake, Noah « 40 » Shebib et Oliver El-Khatib[52],[53].

En , il est impliqué dans une bagarre avec le rappeur Puff Daddy lors de la soirée d'anniversaire du producteur DJ Khaled dans la boîte de nuit du LIV à Miami, en Floride. Drake se rend même à l’hôpital des suites de ses blessures. Selon les sources proches des rappeurs, Puff Daddy aurait été mis en colère par le fait que Drake lui ait coupé l'herbe sous le pied en s'appropriant le morceau 0 to 100, titre qui lui avait été proposé en premier lieu[54]. Drake mentionnera ce conflit en introduction de son album Scorpion sur le titre Survival en déclarant « I've had scuffles with bad boys that wasn't pretendin »[55].

Drake possède une vingtaine de tatouages éparpillés majoritairement sur la partie supérieure de son corps. Il arbore un tatouage d'une chouette aux ailes déployées sur le torse en référence à l'emblème de son label. Il a recouvert son dos d'une fresque sur laquelle sont présents la défunte chanteuse Aaliyah, qu'il admire depuis son adolescence, ainsi que sa mère et ses grands-parents[56]. Drake a un tatouage à l'intérieur du bras droit : un requin qu'il fait tatouer en commun avec Rihanna. Il possède un tatouage représentant Lil Wayne[57].

Il compte parmi ses amis Nicki Minaj, qu'il a connue alors qu'ils travaillaient ensemble au sein du même label Young Money Entertainment plus connu sous le nom de YMCMB (« Young Money Cash Money Billionnaires »). Il quitte ce label en , à la suite des nombreux conflits qui animent le label et la guerre que se livrent Lil Wayne et Birdman[58]. En , Drake signe un contrat qui l'unit au label Boy Better Know[59].

Le , Drake rejoint Ninja, un streameur Twitch, pour jouer au jeu vidéo Fortnite Battle Royale. Cette partie fut regardée par 635 000 personnes en simultanée ce qui est le nouveau record de spectateurs pour la plateforme de streaming. Durant ce streaming Drake explique être végétarien[60],[61]. En 2019, il fait l'acquisition d'un terrain de 50 000 m2 en périphérie de Toronto pour 6,7 millions de dollars sur lequel il fait construire un manoir d'une superficie de 4 700 m2 dont la valeur est estimée à 100 millions de dollars[62].

Romances[modifier | modifier le code]

Drake fréquente la danseuse Jade Lee en . Des rumeurs le disent en couple avec l'actrice Taraji P. Henson en  ; ils sont tous les deux aperçus très fusionnel lors de la cérémonie des BET Awards de la même année. On lui prête déjà une relation avec la chanteuse Rihanna en , sans qu'aucun des intéressés n'officialise ni ne démente les informations relayées par la presse[63].

Dans le morceau Lord Knows, titre de son deuxième album studio intitulé Take Care, Drake admet fréquenter des strip-teaseuses ainsi que des pornstars qu'il a honte de nommer[64]. C'est d'ailleurs à cette période qu'il entame une relation avec Maliah Michel, une strip-teaseuse de Houston, au Texas[65]. En , la strip-teaseuse Jhonni Blaze dépose une plainte contre l'artiste. Selon ses déclarations, Drake l'aurait menacée après qu'elle eut révélé avoir eu une aventure avec le chanteur[66]. Après de nombreuses rumeurs qu'elle avait alimentées dans la presse, Jhonni Blaze s'excuse publiquement envers le chanteur en [67].

En , Drake a une aventure avec la petite-amie de son mentor Lil Wayne, Tammy Torres, alors que celui ci est détenu en prison pour des faits de possession d'armes[68]. Durant son adolescence, il a fréquenté la chanteuse Keshia Chante. Elle révèle leur idylle au cours d'une interview radio pour WQHT en [69],[70]. En , il est de nouveau proche de Rihanna durant la tournée Would You Like a Tour[71]. La chanteuse assiste à l'une des deux représentation programmée à Paris-Bercy[72]. En marge des concerts, les deux artistes passeront beaucoup de temps ensemble, notamment à Amsterdam[73],[74],[75].

En , l'actrice pornographique Mia Khalifa déclare avoir refusé les avances de Drake[76]. Au cours du mois de , il est photographié en compagnie de l'actrice pornographique Zmeena Orr dans les environs de Toronto[77],[78]. En , les tabloïds diffusent des clichés de Drake en couple avec la modèle vixen Bernice Burgos[79].

Il est également aperçu à plusieurs reprises en compagnie de la joueuse de tennis Serena Williams, entre la période allant de à . Les deux concernés se décrivent comme amis proches dans les médias. Le , TMZ publie des clichés de Drake et Serena Williams s'embrassant dans un restaurant à Cincinnati dans l'Ohio[80].

Début , Drake et Rihanna sont de nouveaux très proches, ils collaborent sur leurs titres respectifs Work et Too Good. Le , Drake tente d'embrasser Rihanna sans y parvenir après un discours enflammé lors des MTV Video Music Awards[81]. Ils officialisent leur relation quelque temps après par un baiser échangé sur scène durant un concert[82]. À la suite de l'officialisation de sa rupture avec Rihanna le , il est aperçu en compagnie du modèle Instagram et ex-copine du rappeur The Game, India Love[83],[84].

En , il officialise sa relation avec Jennifer Lopez sur Instagram. Drake est aperçu en compagnie du modèle de charme Sophie Brussaux dans un restaurant à Amsterdam au cours du mois de [85]. Début , il se sépare de Jennifer Lopez.

Il se rapproche ensuite de la chanteuse Jorja Smith qu'il fréquente durant la production de sa mixtape More Life[86]. Mais aucun des intéressés n'officialisera la supposée relation. Selon certains aficionados, Drake l'aurait ciblée dans le morceau Jaded notamment par ces propos « We coulda waited, I wasn't rushin', difference in ages, you're old enough, but you're still a baby » ou encore « You had potential, I coulda shaped it »[87].

En , des rumeurs font état d'une romance entre Drake et le mannequin Bella Hadid[88]. En effet, l'artiste sera photographié à plusieurs reprises en compagnie de Bella Hadid notamment au restaurant[89]. La jeune femme démentira et l'artiste The Weeknd, proche de Drake et ex-compagnon du mannequin, cessera de suivre le rappeur sur les réseaux sociaux à la suite des rumeurs[90].

En , une fan nommée Laquana Morris, qu'il rencontre en en Angleterre lors d'un concert du Boy Meets World Tour et avec laquelle il admet avoir eu des rapports sexuels consentis, dépose une plainte à son encontre pour viol. Son accusatrice affirme qu'elle a été mise enceinte par le rappeur. Cependant, Drake esr innocenté de toute allégation d'agression sexuelle par la police de Manchester[91],[92]. La même année, il a une brève relation avec le modèle photo Brittany Renner[93],[94].

En , Drake est photographié dînant en compagnie de la chanteuse Stefflon Don, dans un restaurant à Miami, en Floride[95]. En , il est aperçu avec Malaika Terry[96]. Courant mai 2020, un extrait fuite dans lequel on peut l'entendre qualifier Kylie Jenner de Side piece, supposant qu'il a vécu une relation non-exclusive avec la benjamine du clan Kardashian-Jenner[97]. Des rumeurs faisaient auparavant état d'une romance entre l'artiste et le mannequin à la suite de sa rupture avec Travis Scott survenue fin 2019. Drake présente ses excuses pour ses propos au cours de la polémique[98].

En 2021, les médias rapportent que Drake fréquente depuis plusieurs mois la mannequine Johanna Leia[99],[100]. Ils se séparent au cours de l'année. Au cours de l'année 2021, il fréquente de nouveau son ex-amante, Dollicia Bryan[101],[102],[103]. Les médias rapportent également qu'il aurait fréquenté le modèle Onlyfans Cecilia Rose en 2022 ou le mannequin Jasmine Rae, avec laquelle il est surpris dînant dans un restaurant huppé de Beverly Hills au cours de l'année 2021[104],[105].

En 2023, l'actrice Julia Fox révèle avoir eu une liaison avec Drake au cours de l'année 2020[106].

Paternité[modifier | modifier le code]

En , la modèle vixen et actrice de charme Sophie Brussaux affirme attendre un enfant de Drake[107],[108].

Dans son cinquième album studio appelé Scorpion, il confirme qu'il a eu un petit garçon, Adonis Graham, avec l'artiste française Sophie Brussaux[109],[110]. Il admet également que la filiation paternelle fut confirmée par deux tests effectués en laboratoires[111],[112],[113]. Drake a choisi d’en parler dans le morceau Emotionless dans lequel il donne des détails sur sa paternité[114]. Le rappeur avait alors déclaré « Je ne cachais pas mon enfant du monde, je cachais le monde à mon enfant ». Dans ses paroles, il confirme qu’il savait pour son fils, mais qu’il tentait de le protéger.

Il est par ailleurs accusé sans preuves par le rappeur Kendrick Lamar de cacher de potentiels autres enfants sur le titre meet the grahams.[115] Ces accusations furent rapidement démenties par Drake même s'il n'a lui non plus fourni aucune preuve[116].

Affaires Judiciaires[modifier | modifier le code]

En 2012, la chanteuse Ericka Lee a intenté un procès contre Drake pour l’utilisation de sa voix sur "Marvins Room". Prétendant avoir fourni la voix féminine, Lee a également allégué qu’on lui devait des crédits d’écriture et des redevances[117]. Bien que l’équipe juridique de Drake ait répliqué en affirmant que Lee avait simplement demandé un crédit dans les notes de pochette de l’album, l’affaire a été résolue en février 2013, les deux parties acceptant un règlement à l’amiable[118].

En 2014, Drake est poursuivi pour 300 000 $ pour avoir samplé "Jimmy Smith Rap", un single de 1982 du musicien de jazz Jimmy Smith. Le procès a été intenté par la succession de Smith, qui a déclaré que Drake n’a jamais demandé la permission lors de sampler pour l’intro sur "Pound Cake / Paris Morton Music 2", affirmant que Smith lui-même aurait été en désaccord car il n’aimait pas le hip-hop[119],[120].Drake gagne la poursuite en 2017, le juge fédéral William Pauley jugeant que le contenu utilisé était transformateur, et il n’y avait aucune responsabilité pour la violation du droit d’auteur[121].

En 2014, Drake a été poursuivi par le rappeur Rappin' 4-Tay, affirmant que Drake avait mal utilisé ses paroles lorsqu’il collaborait avec YG sur la chanson "Who Do You Love?". Il a demandé 100000 $ pour mauvais traitements et vol artistique, que Drake a payé au rappeur plus tard cette année-là[122].

En janvier 2019, Drake, Odell Beckham Jr. et Younes Bendjima ont été poursuivis en justice par un homme nommé Bennett Sipes concernant une agression présumée survenue à l'extérieur d'une discothèque de Los Angeles en 2018. Sipes affirme avoir subi « un traumatisme crânien, ainsi qu'un traumatisme crânien ». blessures au dos, au cou, aux épaules, etc. le 24 mars 2018, lorsqu'il a été attaqué par Bendjima, ainsi que par des membres de l'entourage de Drake et Beckham dans une ruelle près de la discothèque et a demandé 250 000 $ de dommages et intérêts. La poursuite allègue que Drake et Beckham ont suivi leurs équipages respectifs dans la ruelle pour voir Sipes se faire attaquer. Une vidéo de l'incident a été enregistrée à l'aide du système de surveillance sur place[123].L'affaire a finalement été réglée à l'amiable[124].

En décembre 2021, Drake a poursuivi le bijoutier Ori Vechler et sa société Gemma LTD pour avoir utilisé à tort sa ressemblance dans du matériel promotionnel; il a également cherché à retourner trois articles qu’il a achetés[125].

En 2016, Drake a provoqué la fermeture d’une boîte de nuit à Oklahoma City, en raison de sa consommation de marijuana et d’autres drogues illégales[126].

Le 14 juillet 2022, Drake a été arrêté par la police suédoise, apparemment en raison de drogues présentes dans une discothèque de Stockholm[127].

En novembre 2022, Drake et 21 Savage furent poursuivis en justice par Condé Nast, l'éditeur de Vogue, pour avoir utilisé le nom de Vogue sans autorisation pour promouvoir leur album collaboratif Her Loss ; injonction de cesser d'utiliser les marques Vogue pour promouvoir l'album puis parvenu à un accord avec Condé Nast[128].

En décembre 2022, un procès intenté par le rappeur Angelou Skywalker, qui alléguait que Drake avait volé sa chanson "Reach for Skies" pour faire "Way 2 Sexy", a été rejeté à la suite d’une "inconduite répétée" de Skywalker contre les procureurs et le juge de district américain Colleen Kollar-Kotelly, qui a présidé l’affaire; Skywalker a été accusé d’avoir déposé pas moins de 50 requêtes non pertinentes et a reçu une ordonnance restrictive, empêchant tout contact avec Drake[129].

En février 2023, Drake a reçu l'ordre de comparaître pour une déposition dans le procès pour meurtre de XXXTentacion après que l'équipe de défense de Dedrick Williams (l'un des trois suspects) ait répertorié Drake comme témoin potentiel, liée à la prétendue querelle entre Drake et XXXTentacion ; Drake a été assigné à comparaître le mois précédent et ne s'est pas présenté à sa date de déposition prévue le 27 janvier ; le dépôt reporté a été fixé au 24 février[130]. Il a été rapporté plus tard que des gardes armés au domicile de Drake à Beverly Hills avaient refusé d'accepter la signification de la déposition le 14 février, ce qui, selon l'avocat de Drake, Bradford Cohen, n'avait pas été correctement signifié conformément à la loi californienne et avait été fait uniquement pour « injecter le spectacle des célébrités dans un procès de routine", conduisant finalement au rejet de la déposition[131].

Rivalités et conflits[modifier | modifier le code]

Rivalité, affrontements et réconciliation avec Chris Brown[modifier | modifier le code]

En , une dispute entre Chris Brown, Drake et Meek Mill en rapport avec Rihanna a lieu sur les réseaux sociaux. Le au matin, Chris Brown et Drake se retrouvent dans la boîte de nuit du W.i.P (« Work in Progress ») à New York, aujourd’hui fermée. Chris Brown et Drake se disputent une nouvelle fois au sujet de Rihanna avant qu'une altercation se produise entre les membres des équipes des deux artistes. Des bouteilles sont utilisées comme projectiles au milieu des personnes présentes causant de nombreux dégâts collatéraux et huit civils grièvement blessés dont le joueur français de basket-ball Tony Parker qui dû subir une opération de la cornée[132]. Chris Brown est légèrement entaillé par un éclat de verre au menton.

Le New York City Police Department (NYPD), après avoir analysé les images de surveillance de discothèque, se révèle incapable d'identifier de manière formelle les protagonistes de l'affrontement à cause de l'obscurité ambiante[133]. L'affaire est classée sans suite par les autorités new-yorkaises faute d'éléments suffisants à l'investigation. Chris Brown dédie le titre I Don't Like à Drake, reprise du titre de Chief Keef[134].

Drake et Chris Brown se réconcilient en en officialisant avec une photo sur les réseaux sociaux[135],[136]. Cependant, leur animosité est relancée en , Chris Brown se range du côté de Tyga dans une brouille qui l'oppose à Drake. En , Chris Brown est invité par Drake sur la scène du Staples Center, à Los Angeles, dans le cadre de la tournée Assassination Vacation Tour[137]. Il est aussi présent à la soirée d'anniversaire de l'artiste au cours du même mois[138]. Ils dévoilent No Guidance, leur titre en commun durant le mois de [139],[140].

Conflits avec Meek Mill et réconciliation[modifier | modifier le code]

En , Drake et le rappeur Meek Mill entrent en conflit sur le réseau social Twitter. Ce dernier aurait appris que Drake aurait rémunéré, dans l'anonymat, un ghostwriter (un auteur fantôme). Il est communément admis dans le domaine du hip-hop qu'un artiste utilisant les fruits d'un prête-plume est un imposteur.

Meek Mill veut affirmer ainsi que le succès de l'artiste canadien n'est pas légitime puisque son auteur serait à l'origine de ses plus gros tubes commerciaux, et qui ont de facto fait sa renommée. Drake répond par les deux titres Charged Up et Back to Back en dénonçant l'attitude « envieuse » que Meek Mill éprouverait face au succès du chanteur[141].

Meek Mill dévoile ensuite dans un laps de temps relativement court, le morceau Wanna Know dans lequel il s'en prend de nouveau à Drake mais il règle également ses comptes avec Safaree, l'ex-amant de sa compagne de l'époque Nicki Minaj. Ce morceau devient la risée du net et provoquera l’hilarité de nombreux rappeurs, dont Puff Diddy, Kanye West ou Drake lui-même, qui pointeront du doigt la faible qualité du morceau et la médiocrité des propos tenus[142].

Drake et Meek Mill se réconcilient en après la sortie de prison du rappeur[143]. En effet, il l'invite sur scène lors d'un concert ayant lieu à Boston pour qu'il interprète son titre Dreams And Nightmares. Lors de sa tournée intitulée Aubrey & the Three Migos Tour avec le groupe Migos, Drake invite sur scène Meek Mill à Boston ainsi qu'à Philadelphie[144],[145],[146],[147]. Il collabore avec Meek Mill sur le titre Going Bad[148].

Clash avec Pusha T[modifier | modifier le code]

Depuis le début des années 2010, Drake et Pusha T s'envoient des piques par morceaux interposés, sans que ça aille trop loin et sans citer de nom. Cela vient de la rivalité entre les Clipse, le groupe que forme Pusha T avec son frère No Malice, et Lil Wayne, qui était le mentor de Drake à ses débuts[149]. En , dans le morceau Two Birds, One Stone, Drake s'en prend à Kid Cudi et Pusha T. Dans ce morceau, il se moque de la santé mentale de Kid Cudi et remet en question le passé de dealer dont se vante Pusha T[150].

Le paraît Daytona, le troisième album solo de Pusha T. Dans cet album, Pusha T s'en prend à Drake dans le morceau Infared en évoquant à son tour le ghostwritter, Quentin Miller, de Drake (« It was written like Nas but it came from Quentin », en français : « Ça a été écrit comme Nas mais ça vient de Quentin »). Le lendemain, Drake publie Duppy Freestyle, un morceau adressé à Pusha T dans lequel il s'en prend à sa famille et remet encore une fois en question le passé du rappeur de Virginie. Il conclut le morceau en disant qu'il enverra une facture à Kanye West, le propriétaire du label discographique GOOD Music dont Pusha T est le président, car grâce à ce clash, il offre une exposition inespérée à Pusha T. Pusha T lui demande donc sur Twitter cette fameuse facture, Drake publie dans la foulée une fausse facture sur Instagram dans laquelle il demande 100 000 $ pour « assistance promotionnelle et ravivement de carrière »[151],[152],[153].

Le , Pusha T publie sur la plateforme SoundCloud The Story Of Adidon, sur le beat de The Story Of O.J. de Jay-Z, un clash d'une rare violence envers Drake. Il y évoque dedans l'enfant de Drake avec l'ancienne actrice pornographique française Sophie Brussaux et reproche à Drake d'avoir abandonné cet enfant et de ne pas l'assumer. Il reproche à Drake de négliger son fils comme son propre père l'a fait avec lui. Il évoque à nouveau les ghostwritters qui écrivent ses textes. Il se moque également de la sclérose en plaques dont souffre son ami et producteur Noah « 40 » Shebib. Il utilise comme visuel pour sa chanson une photo de Drake arborant un blackface[151],[152],[153].

Un des proches de Drake, J Prince, président du label Rap-A-Lot Records, déclare que Drake ne répondra pas à Pusha T car cela pourrait nuire à son image et à sa carrière[154].

Ce clash permet à Pusha T de réaliser les meilleures ventes de sa carrière, il écoule en effet 77 000 copies de son album et atteint la deuxième place du Top Rap Albums alors que ses deux précédents albums s'étaient écoulés à 72 000 et 45 000 exemplaires[155]. Pusha T ressort gagnant de ce clash de l'avis général, il déclare que pour lui cette histoire est finie, qu'il ne sait pas vraiment qui est gagnant et qu'il veut refaire de la musique normalement[156].

Conflits avec Kanye West[modifier | modifier le code]

En , Kanye West collabore avec Drake sur la mixtape More Life de ce dernier. Quelque temps après, Kanye déclare que Drake monopolise la scène musicale du hip-hop laissant dans l'ombre de nombreux artistes talentueux au cours d'une interview. Touché par cette déclaration, Drake fera part de son étonnement[157]. Il ridiculisera le rappeur en portant un masque de Kanye West durant un concert ou en changeant des paroles de ses titres durant ses shows, tout en le mentionnant directement[158],[159].

Cependant, ils se réconcilient en coulisses et Drake aide même le rappeur à l'enregistrement de son huitième album intitulé simplement Ye. Il est notamment crédité comme étant coauteur du titre Yikes[160]. Kanye dévoile deux singles promotionnels Ye vs the People et Lift Yourself. Drake devait initialement être le seul artiste sur le titre Lift Yourself mais Kanye West le surprend en dévoilant le morceau manifestement inachevé dans lequel il présente un couplet indescriptible en fin de morceau[161].

Drake, considérant avoir été lésé fait part de sa stupeur au cours d’interviews et décidera de mettre l'artiste de côté. Quelque temps après, Pusha T humilie Drake dans son morceau The Story of Adidon. Drake désignera Kanye West comme étant le responsable des révélations sur sa vie privée, telles que sa relation avec l'actrice de charme Sophie Brussaux ou l’existence de son enfant caché, Adonis. Drake aurait fait écouter à Kanye West le dernier morceau de l’album Scorpion, March 14th, un titre dédié à son enfant, lui révélant sa paternité dans la foulée. Kanye West figure être également le producteur de Pusha T, artiste de son label GOOD Music. C'est dans ce cadre que les révélations se seraient faites[162]. Kanye s'en défendra à plusieurs reprises et Pusha T révélera que le responsable de ces révélations se trouve dans le camp de Drake. Selon le rappeur, ce serait le producteur Noah « 40 » Shebib qui aurait gaffé auprès d'une conquête[163].

Kanye West s'attaquera publiquement à Drake, s’insurgeant qu’il laisse courir des rumeurs de coucheries entre lui et Kim Kardashian depuis la diffusion du morceau In My Feelings[164]. La star de téléréalité démentira fermement et défendra son mari sur les réseaux sociaux[165].

En , Kanye West incendie Drake dans une série de tweets en se dédouanant du conflit qui l'oppose a Pusha T et les révélations d'informations qui ont suivi, il lui reproche également de l'avoir menacé, de ne pas l'avoir contacté pour arranger les choses et le désigne comme un artiste ingrat entre autres[166],[167]. Au cours de ses tweets, il s'en prendra aussi à Travis Scott considérant que sa collaboration avec Drake sur le titre Sicko Mode était une provocation[168].

Le 10 novembre 2021, J Prince, cofondateur du label Rap-A-Lot, publie une vidéo, dans laquelle Kanye s'exprime en lisant un message écrit sur son téléphone, invitant Drake à mettre un terme à leur conflit et le rejoindre sur scène en tant qu’invité lors d'un concert qui aura lieu le 7 décembre de la même année[169].

Le 17 novembre 2021, une photo est publiée sur les réseaux sociaux de Kanye, où il apparait aux côtés de Drake et de J Prince (en) devant la propriété du rappeur canadien. En description de celle-ci, un emoji de colombe indiquant que le conflit qui animait les deux artistes semblait définitivement réglé[170].

Dans la foulée est annoncé que Drake et Kanye West se produiront depuis le Memorial Coliseum à Los Angeles dans le cadre d'un concert militant voulant contribuer à la libération du chef de gang Larry Hoover, cofondateur du gang de Chicago Gangster Disciples et condamné à six peines de prison à vie. Le concert, qui voit les artistes se présenter pour la première fois ensemble depuis leur conflit, était visible en direct et en simultané à la fois sur Twitch et sur Amazon Prime à 20 heures pour la côte ouest américaine, soit 5 heures du matin en France[171],[172].

En novembre 2022, à l'occasion de la sortie de Her Loss, huitième album de l'artiste, Drake révèle dans le morceau Circo Loco les paroles « Linking with the opps, bitch, I did that shit for J. Prince / Bitch, I did it for the mob ties / And I never been the one to go apologize / Me, I’d rather hit ’em up one more time » indiquant ainsi que le fruit de leur réconciliation avait été faite sous l'influence de J Prince et que ce dernier gardait des ressentiments[173],[174].

Clash avec Kendrick Lamar[modifier | modifier le code]

Le conflit entre les deux rappeurs démarre fin mars 2024, lorsque le producteur Metro Boomin et le rappeur Future sortent leur 1er album commun appelé We Don't Trust You, cet album contient un morceau de Kendrick Lamar (Like That) où ce dernier clashait Drake et J. Cole.

Raison du conflit et rivalité :

Le conflit se base sur la rivalité du « Big 3 », selon laquelle les trois plus grand rappeurs des temps modernes seraient Kendrick Lamar, Drake et J.Cole. Dans le morceau « Like that », Kendrick Lamar réfute cette théorie et s’autoproclame comme le meilleur et l’unique rappeur dans le « Big 3 ». Cette déclaration animera des tensions et soulèvera des réactions tout d’abord par une réponse de l’artiste J.Cole dans le thème « 7 minutes drills » paru dans l’album might delete later et plus tard par la chanson Push Ups où Drake aborde certains thèmes comme la relation romantique et la situation contractuelle de Kendrick Lamar. L’artiste canadien relancera la rivalité par un thème non officiel dénommé Taylor freestyle où il utilise la voix de Tupac et snoop dog en version d’intelligence artificielle pour critiquer et attaquer Kendrick Lamar[175].

Dénouement

Kendrick Lamar répondra aux attaques lancées par le clan Drake le 30 avril 2024 à 8:24 am. Il réalisera cette réponse à travers le morceau « Euphoria ». Ce thème a l’intention de répliquer et d’attaquer l’artiste canadien[176]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Album collaboratif[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

Extended plays[modifier | modifier le code]

Tournées[modifier | modifier le code]

En tant que tête d'affiche[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Away from Home Tour
  • 2012 : Club Paradise Tour
  • 2013-2014 : Would You Like a Tour?
  • 2015 : Jungle Tour (seulement 6 dates)
  • 2017 : Boy Meets World Tour
  • 2019 : Assassination Vacation Tour

Avec un autre artiste/groupe[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Drake possède une quarantaine de récompenses, incluant celles avec Degrassi : La Nouvelle Génération et Young Money Entertainment.

En , il est l'un des artistes qui dominent l'industrie de la musique[178]. Tous ses titres sont en tête des classements.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ?, « Biographie Drake », sur NRJ (consulté le )
  2. (en) Le live d'Eminem, Lil Wayne et Drake lors des Grammy Awards en vidéo sur musiquemag.com.
  3. (en) Regardez le clip de Over de Drake sur musiquemag.com.
  4. « Drake fait un carton avec l'album "Take Care" », sur chartsinfrance.net (consulté le ).
  5. « Drake : 20 trucs sur « Take Care », l'album le plus doux du rap US », sur booska-p.com (consulté le ).
  6. Pierre Siankowski, « Drake : album fleuve et sensuel - Les Inrocks », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. (en) « Drake Reveals His Biggest Thank Me Later Regrets », MTV News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. (en) « Ranking Drake's Albums From Best To Worst », sur Complex UK (consulté le )
  9. (en) « Noah ’40′ Shebib on Weeknd’s ‘Take Care’ Contributions: ‘I Saw Abel Maybe Two Days. I Was in There for Like a Year’ », sur Complex (consulté le )
  10. Andy Hutchins, « Drake Takes Center Stage On Take Care », sur The Village Voice, (consulté le )
  11. « Avec Views, Drake domine... », sur L'influx (consulté le )
  12. « Drake : Know Yourself, sa première performance à Toronto ! (VIDEO) », MCM,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. Jean Delterme et A. F. P. agence, « «Noir donc rappeur», Drake, très énervé, refuse ses Grammy Awards », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le )
  14. « Pourquoi le clip “Hotline Bling” de Drake est-il aussi cool? », sur Les Inrocks (consulté le )
  15. Lea Bucci | 30 octobre 2015 | 6 Commentaires, « « Hotline Bling Drake Dancing », le mème du moment à base de danse WTF », sur madmoiZelle.com, (consulté le )
  16. « Le morceau qui a (largement) inspiré "Hotline Bling" de Drake ressort en vinyle », sur Les Inrocks (consulté le )
  17. La Sueur, « Scary Hours – Drake lâche un EP surprise pour bien commencer 2018 », sur La Sueur, (consulté le )
  18. « Drake distribue un million de dollars à des inconnus dans son dernier clip », sur FIGARO, (consulté le )
  19. « Drake a samplé Lauryn Hill, et Lauryn Hill a remixé Drake », sur Les Inrocks (consulté le )
  20. (en) « Drake : les très bons chiffres de vente de « Scorpion », mais... », sur booska-p.com (consulté le ).
  21. (en) « Toutes ces fois où Drake et Jay Z se sont envoyés des piques ! », sur booska-p.com (consulté le ).
  22. « Le clip de Drake «Toosie Slide» inspire un challenge sur TikTok », sur 20minutes.fr (consulté le ).
  23. (en) « Drake Reveals January 2021 Release Date for 'Certified Lover Boy' », sur Highsnobiety, (consulté le ).
  24. « Certified Lover Boy January 2021 - YouTube », sur youtube.com (consulté le ).
  25. Corentin Saguez·Musique·5 mars 2021, « Les 5 projets qui sortent aujourd'hui à ne pas rater », sur Views, (consulté le ).
  26. urban, « Drake's 'Dark Lane Demo Tapes' fait ses débuts au n ° 2 sur Billboard 200 | Funk », sur Urban Fusions, (consulté le ).
  27. (en) Joshua Espinoza, « Drake Announces Release Date for New Album ‘Honestly, Nevermind’ », sur complex.com,
  28. « Musique. “Honestly, Nevermind”, de Drake : bonne ou mauvaise surprise ? », sur Courrier international, (consulté le )
  29. « Drake surprend (et déçoit) ses fans avec l'album "Honestly, Nevermind" », sur fr.news.yahoo.com (consulté le )
  30. « Avec “Honestly, Nevermind”, Drake se réincarne en pacha du dancefloor », sur Télérama, (consulté le )
  31. (pt-BR) « Drake e 21 Savage quebram recorde de álbum colaborativo no Spotify e vão estrear em 1º na Billboard », sur Rap Mais, (consulté le )
  32. (en-US) Hayley Hynes, « Drake Announces "For All The Dogs" Album To Accompany New Poetry Book », sur HotNewHipHop, (consulté le )
  33. (en-US) Abel Shifferaw, « Drake Announces New Album With Poetry Book », sur Complex, (consulté le )
  34. a et b (en-US) Yuriy Andriyashchuk, « Drake postpones "For All The Dogs" album to October 6 », sur Hip Hop Vibe, (consulté le )
  35. (en-US) Heran Mamo et Carl Lamarre, « Drake & SZA Drop ‘Slime You Out’ Collab: Stream It Now », sur Billboard, (consulté le )
  36. (en-US) Emily Zemler, « Drake Heralds Forthcoming Album With Single '8 AM in Charlotte' », sur Rolling Stone, (consulté le )
  37. Kali-Gwladys Kiyindou, « Enfin ! Le nouvel album de Drake For all The Dogs est disponible partout », sur Booska-P, (consulté le )
  38. « On a écouté le nouvel album de Drake, "For All The Dogs" : alors, ça vaut quoi ? », sur Charts in France, (consulté le )
  39. « Le rappeur Drake annonce une pause dans sa carrière pour des raisons de santé », sur France Info, (consulté le )
  40. « Le rappeur Drake annonce une pause dans sa carrière pour des raisons de santé », sur TF1 INFO, (consulté le )
  41. « Le rappeur Drake annonce une pause dans sa carrière pour « se concentrer sur sa santé » », sur Le Figaro, (consulté le )
  42. Léo Molinié, « Drake sort For All The Dogs Scary Hours Edition, une réédition de son dernier album », sur radio-canada.ca, (consulté le )
  43. Guillaume Narduzzi, « Drake : une réédition surprise de "For All The Dogs" et une punchline sur Taylor Swift ! », sur Pure Charts by Charts in France, (consulté le )
  44. (en-US) Dogli Wilberforce, « Drake Surprises Fans With For All The Dogs Scary Hours Edition: A Review », sur Rhyme Junkie, (consulté le )
  45. (en-US) Jon Powell, « Drake's 'For All the Dogs Scary Hours Edition' earns him another No. 1 on the Billboard 200 », sur REVOLT, (consulté le )
  46. (en-US) Tom Breihan, « Drake Shares Six New Songs On 'For All The Dogs Scary Hours Edition': Listen », sur Stereogum, (consulté le )
  47. « Toronto : la maison du rappeur Drake bouclée après une fusillade » Accès libre, sur Libération, (consulté le )
  48. « Fusillade à l’extérieur de la maison de Drake à Toronto » Accès libre, sur Radio-Canada, (consulté le )
  49. (en) Minyvonne Burke, « Shooting outside Drake's Toronto mansion leaves security guard injured » Accès libre, sur NBC News, (consulté le )
  50. « Forbes révèle le top 5 des rappeurs les plus riches au monde », sur Mouv (consulté le )
  51. Phil In: Celebrity et High-Res, « How much do rappers get paid per show? (21 HQ Photos) », sur theCHIVE, (consulté le )
  52. (en) Justin Ivey, « Drake Admits Jimmy Prime and Oliver North Came Up With The 6 - XXL », sur XXL Mag (consulté le )
  53. (en) Trent FitzgeraldPublished: August 5 et 2013, « Drake’s OVO Sound Label Teams Up With City of Toronto to Create Music Committee », sur TheDrop.fm (consulté le )
  54. Prisma Média, « Diddy contre Drake : les raisons de la discorde - Gala », sur Gala.fr (consulté le )
  55. (en) « Drake Raps About His Past Feuds With Meek Mill and Diddy on "Survival" », sur Complex (consulté le )
  56. « Les tatouages de Drake », Tattoo Blog,‎ (lire en ligne, consulté le )
  57. (en) « Drake Has Lil Wayne's Face Tattooed On His Arm », sur TMZ (consulté le )
  58. « Drake a quitté Young Money le label de Lil Wayne ! » (consulté le )
  59. « Ça y est, Drake a rejoint le label de Skepta » (consulté le )
  60. « Drake a battu un nouveau record de streaming... pour un jeu vidéo », RTBF Info,‎ (lire en ligne, consulté le )
  61. « Drake joue en live à Fortnite avec d'autres célébrités, la plateforme Twitch explose », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le )
  62. (en-US) « Drake's Million Dollar Mansion By Ferris Rafauli In Toronto, ON | Houseporn.ca », sur houseporn.ca (consulté le ).
  63. (en) « A Comprehensive Timeline of Drake & Rihanna's Complicated, Confusing, Adorable Relationship », sur Peoplemag (consulté le )
  64. (en) Drake (Ft. Rick Ross) – Lord Knows (lire en ligne)
  65. (en) « Maliah Michel Opens Up About Her Ex-Relationship With Drake », sur 93.9 WKYS, (consulté le )
  66. « Drake, agressif ? Le rappeur accusé par deux strip-teaseuses ! », sur purepeople.com (consulté le ).
  67. (en) Rob Markman, « The Stripper Who Claimed Drake Threatened Her Is Now Apologizing », sur MTV News (consulté le ).
  68. (en) « Lil Wayne reveals he is still salty over Drake smashing his girlfriend while he was in jail », sur hypelifemagazine.com, (version du sur Internet Archive).
  69. « Do You Love Him? Answer KiKi! Meet Drake’s Stunning Ex-Boo That Has Him In His Lil Scorpion Feelings… », sur Bossip, (consulté le )
  70. (en-US) Danilo Castro, « Keshia ‘KeKe’ Chante: 5 Fast Facts You Need to Know », sur Heavy.com, (consulté le )
  71. Le 13 mars 2014 à 11h26, « Rihanna et Drake : romance sous les flashs », sur leparisien.fr, (consulté le )
  72. Prisma Média, « Rihanna guest-star du concert de Drake à Bercy - Gala », sur Gala.fr (consulté le )
  73. Prisma Média, « Photo – Rihanna et Drake en flagrant délit - Gala », sur Gala.fr (consulté le )
  74. « Rihanna et Drake surpris en plein ébat dans des toilettes d'un restaurant », sur Gentside, (consulté le )
  75. Fun Radio, « Rihanna et Drake surpris ensemble dans des toilettes ! » (consulté le )
  76. « VIDEO. L'actrice X Mia Khalifa refuse les avances du rappeur Drake » (consulté le ).
  77. « Drake : découvre Zmeena, la modèle Instagram qu'il fréquenterait ! [Photos] », sur RAPRNB, (consulté le ).
  78. « Drake : découvrez sa nouvelle conquête, Zmeena ! », sur Oklm (consulté le ).
  79. « Drake à une nouvelle chérie PHOTO » (consulté le ).
  80. « Ils s'embrassent en public - Serena Williams et Drake en couple ? » (consulté le ).
  81. « Drake : il essaie d'embrasser Rihanna, elle l'esquive sans respect », sur TRACE, (consulté le )
  82. (en) « Rihanna And Drake Are 'Officially Dating' After 2016 MTV VMAs Love-In | MTV UK », MTV,‎ (lire en ligne, consulté le )
  83. « Drake : India Love, la remplaçante de Rihanna qui n’a pas froid aux yeux ! », sur Public.fr (consulté le )
  84. (en-US) « (EXCLUSIVE) India Love's Situationship With Drake Only Sex, Reconciles With Ex UCLA Player », sur theJasmineBRAND, (consulté le )
  85. envedette.ca, « Drake: une ex-porn star prétend porter son enfant », En vedette,‎ (lire en ligne, consulté le )
  86. « Drake serait en couple avec une jeune chanteuse de 19 ans », sur TRACE, (consulté le )
  87. (en) « Drake Fans Are Convinced They Know Which Girl ‘Jaded’ Is Really About », sur Capital XTRA (consulté le )
  88. Sara Hendricks, « Drake says he dated Bella Hadid on his new album 'Scorpion' — and it looks like she's still on his mind », sur INSIDER (consulté le )
  89. (en) « People are convinced Drake and Bella Hadid are dating – here are the clues », sur Channel, (consulté le )
  90. « Lost in the Fire: The Weeknd clashe violemment Drake ! », sur MCE TV, (consulté le )
  91. « Drake accusé d'agression sexuelle et de fétichisme : la victime présumée livre un récit assez... dégoûtant ! », sur Public.fr (consulté le ).
  92. « Layla Lace: 5 Fast Facts You Need to Know | Heavy.com », sur heavy.com (consulté le ).
  93. Squat, « Brittany Renner se confie sur le plan à 6 avec Drake et fait des confidences sur 6ix9ine », sur 13OR du Hip-Hop, (consulté le ).
  94. « Plan à 6 avec Drake, aventure avec Kaepernick : Brittany Renner se livre », sur urbanhit.fr (consulté le ).
  95. « Drake dîne avec Stefflon Don et relance les rumeurs de romance », sur 20minutes.fr (consulté le ).
  96. « Drake : découvre Malaika Terry, sa nouvelle chérie ! [Photos] », sur RAPRNB, (consulté le )
  97. « Drake qualifie Kylie Jenner de "pièce secondaire" », sur Mouv (consulté le )
  98. (en-US) Claudia Willen, « Drake apologized after calling Kylie Jenner his 'side-piece' in resurfaced collaboration with Future », sur Insider (consulté le )
  99. (en) « Quand Drake vide un stade entier... pour un date », sur booska-p.com (consulté le ).
  100. (en) « Drake's Been Dating Johanna for Months, Mentoring Son Too », sur TMZ (consulté le ).
  101. « Drake aurait rompu avec une petite amie, Dollicia Bryan, parce qu'elle n'aimait pas ses lentilles de make contact with colorées », sur Citizen Side, (consulté le ).
  102. (en) « CONFIRMED! Dollicia Bryan Says She's DATING DRAKE! », sur theybf.com (consulté le ).
  103. « Tyga Vs Drake : C’est reparti pour un tour », sur Rapelite.com (consulté le ).
  104. (en) « Drake's complete dating history: from Rihanna to Sophie Brussaux », sur Capital XTRA (consulté le ).
  105. (en-US) Emily Selleck, « Drake Spotted Leaving Late Night Dinner Date With Gorgeous Mystery Woman — See Pic », sur Hollywood Life, (consulté le ).
  106. « Drake aurait bien eu une aventure avec l'ex de Kanye West », sur booska-p.com (consulté le ).
  107. Lucrèce Tairou, « Drake : après une strip-teaseuse, il aurait mis enceinte une actrice porno - Star 24 », Star 24,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  108. « VIDEO. Une actrice porno française affirme que Drake est le père de sa fille », 20minutes.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  109. « Comment Drake a-t-il rencontré Sophie Brussaux ? Informations sur la relation de coparentalité - Des Relations », sur fr.mehvaccasestudies.com (consulté le ).
  110. admin, « Sophie Brussaux était-elle avec une autre célébrité avant Drake ? - Fr news24viral », (consulté le ).
  111. (en) Chichi Nalin, « Drake Admitted He Ordered Multiple Paternity Tests To Confirm Adonis Was His Son », sur TheThings, (consulté le ).
  112. « Drake papa: Le rappeur a confirmé l’existence de son fils caché ! », sur MCE TV, (consulté le ).
  113. « Voilà pourquoi Drake a tenté de cacher l'existence de son fils », sur booska-p.com (consulté le ).
  114. « Drake met fin aux rumeurs et assume sa paternité dans son dernier album », sur Le HuffPost, (consulté le ).
  115. (en-US) « Kendrick Lamar accuses Drake of having 'secret daughter' in 'Meet the Grahams' diss track », sur FOX 11, (consulté le )
  116. (en-US) Mitchell Peters, « Drake Jokingly Asks for Help in Finding ‘Hidden Daughter’ Following Kendrick Lamar Diss Track Claim », sur Billboard, (consulté le )
  117. (en-US) Rolling Stone, « Drake Sued by Ex-Girlfriend Over 'Marvin's Room' », sur Rolling Stone, (consulté le )
  118. (en) « Drake Settles Lawsuit with 'Marvin's Room' Girl -- TAKE CARE!!! », sur TMZ, (consulté le )
  119. (en) « Drake Sued Over 'Pound Cake' Sample », sur MTV (consulté le )
  120. (en) « Drake Reportedly Being Sued For Stealing Song Sample », sur HuffPost, (consulté le )
  121. (en-US) Eriq Gardner, « Drake Beats Lawsuit Over Sampling With Winning “Fair Use” Argument », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  122. (en-US) Condé Nast, « Drake Pays $100,000 to Rappin' 4-Tay for Ripping Off "Playaz Club" Lyrics on YG's "Who Do You Love" », sur Pitchfork, (consulté le )
  123. (en-US) Jose Martinez, « Man Reportedly Seeks $250K in Lawsuit Against Drake, Others Over Alleged Nightclub Assault (UPDATE) », sur Complex (consulté le )
  124. (en-US) Ryan Naumann, « Drake & Kourtney Kardashian’s Ex-Boyfriend Settle Yearslong Court Battle With Man Who Sued Over Alleged Nightclub Assault », sur RadarOnline, (consulté le )
  125. (en-US) Ryan Naumann, « Drake Sues Jeweler Over Diamond Necklace, Demands Company Stop Using His Face In Ads », sur RadarOnline, (consulté le )
  126. (en-US) Beca Grimm, « Drake's Party Gives Oklahoma City Nightclub Trouble », sur Rolling Stone, (consulté le )
  127. (en-US) Rania Aniftos, « Drake Shares Letter From Swedish Police After Team Denies He Was Arrested », sur Billboard, (consulté le )
  128. « Vogue porte plainte contre 21 Savage et Drake à cause de leur fausse couverture... », sur https://www.booska-p.com/ (consulté le )
  129. (en) HipHopDX- https://hiphopdx.com, « Drake ‘Way 2 Sexy’ Copyright Lawsuit Thrown Out After Prosecutors Harassed », sur HipHopDX, (consulté le )
  130. (en-US) Neena Rouhani, « Drake Ordered to Appear for Deposition in XXXTentacion Murder Trial », sur Billboard, (consulté le )
  131. Generations, « Generations », sur Generations, (consulté le )
  132. « Chris Brown et Drake: Deux coups pour Rihanna » (consulté le )
  133. « Bagarre Chris Brown-Drake : La justice classe l'affaire », PurePeople,‎ (lire en ligne, consulté le )
  134. « Chris Brown clashe Drake dans "I Don't Like" » (consulté le )
  135. « Chris Brown raconte sa réconciliation avec Drake! - Actu Chris Brown - NRJ.fr » (consulté le ).
  136. « Drake et Chris Brown font la paix », sur skeudsleblog.20minutes-blogs.fr (consulté le ).
  137. « Drake se réconcilie avec Chris Brown et s'explique sur son clash avec Kanye West », sur Mouv (consulté le ).
  138. « Drake fête son anniversaire avec Chris Brown », sur 20minutes.fr (consulté le ).
  139. « Drake collabore avec Chris Brown sur "No Guidance" ! (SON) », sur Ma Chaîne Étudiante TV, (consulté le ).
  140. (en) « The Complete History Of Drake And Chris Brown's Relationship », sur Capital XTRA (consulté le ).
  141. « Drake clash Meek Mill sur l'inédit "Charged Up". Le beef se durcit » (consulté le )
  142. Générations, « Wanna Know, la réponse de Meek Mill à Drake ! », (consulté le )
  143. « Drake : sa belle déclaration à Meek Mill sur scène (Vidéo) - Swigg - La Famille Hip-Hop », sur swigg.fr (consulté le ).
  144. (en) « Drake Officially Ends Feud with Meek Mill During Concert: 'This Really Gave Me Peace of Mind' », sur PEOPLE.com (consulté le ).
  145. (en) « Drake Brings Out Meek Mill During Boston Show & Finally Ends Feud », sur Capital XTRA (consulté le ).
  146. (en-CA) « Watch Drake Bring Out Meek Mill Onstage in Philadelphia », sur exclaim.ca (consulté le ).
  147. (en) « WATCH: Drake Called Out Meek Mill In His Hometown Philadelphia And Fans Lost It », sur Capital XTRA (consulté le ).
  148. (en) « Meek Mill et Drake font la paix sur « Going Bad » [VIDEOCLIP] », sur booska-p.com (consulté le ).
  149. (en) The Independent, « Drake versus Pusha T : A beef history », (consulté le )
  150. (en) VLADTV, « Drake Disses Pusha T and Kid Cudi on Two Birds, One Stone », (consulté le )
  151. a et b « Pusha T détruit Drake avec The Story Of Adidon », (consulté le ).
  152. a et b Greenroom, « Et si l'instable Pusha T grillait la politesse aux mastodontes Kanye et Drake ? », (consulté le ).
  153. a et b Les Inrockuptibles, « Drake et Pusha T sont en train de créer l'un des clashs les plus violents des dernières années », (consulté le ).
  154. lebalooshow, « J Prince confirme que Drake a un morceau qui détruirait la carrière de Pusha T mais il sortira jamais », (consulté le )
  155. Mouv', « Pusha T réalise les meilleures ventes de sa carrière avec Daytona », (consulté le ).
  156. « Pusha T : « Drake c'est fini » », (consulté le ).
  157. « Kanye West clashe Drake, il se défend lors d'une interview ! », sur Ma Chaîne Étudiante TV, (consulté le ).
  158. « Avec ce masque, Drake risque de s'attirer les foudres de Kanye West », sur Le Huffington Post, (consulté le ).
  159. « VIDEO. Le rappeur Drake clashe Kanye West sur scène », sur 20minutes.fr (consulté le ).
  160. « Drake finalement crédité comme co-auteur sur "Yikes" de Kanye West », sur Les Inrocks (consulté le )
  161. (en-US) « Kanye says Drake is mad at him over "Lift Yourself" troll track », sur Consequence of Sound, (consulté le )
  162. « Drake s'en prend à Kanye West et Pusha T », sur GQ France (consulté le )
  163. (en-US) « Pusha-T reveals Noah "40" Shebib was the source of information about Drake's son », sur Consequence of Sound, (consulté le )
  164. « Que se passe-t-il vraiment entre Drake et Kanye West? », sur NRJ.fr (consulté le )
  165. « Kim Kardashian a t-elle couché avec Drake ? Elle répond aux rumeurs ! », sur Ma Chaîne Étudiante TV, (consulté le )
  166. « Kanye West clashe Drake dans une série de tweets ! - Swigg - La Famille Hip-Hop », sur swigg.fr (consulté le ).
  167. « Kim Kardashian et Kanye West : Menacés par Drake, ils répondent avec fermeté », sur purepeople.com (consulté le ).
  168. « Kanye relance le clash avec Drake et s’en prend à Travis Scott dans une grosse tempête de tweets », sur GQ France (consulté le ).
  169. « Kanye West veut mettre fin à son conflit avec Drake pour Larry Hoover », sur RAPRNB, (consulté le )
  170. Condé Nast, « Kanye West et Drake, itinéraire d'un duel (musical) sans merci », sur Vanity Fair, (consulté le )
  171. Generations, « Generations », sur Generations, (consulté le ).
  172. « Le concert de Drake et Kanye West sera retransmis sur Amazon », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  173. Generations, « Generations », sur Generations, (consulté le ).
  174. « Drake dément avoir fait la paix avec Kanye West », sur booska-p.com (consulté le ).
  175. (fr-fr) euphoria Consulté le .
  176. (en-US) Condé Nast, « The Kendrick Lamar/Drake Beef, Explained », sur GQ, (consulté le )
  177. (en-US) Jeff Sneider, « Spree Review: Joe Keery Leads This American Psycho for the Digital Age », sur Collider, (consulté le )
  178. « Pourquoi Drake peut « détruire » l’industrie musicale », sur 20minutes.fr (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :