Bierges (Belgique)

Bierges
Bierges (Belgique)
Église St-Pierre-et-Marcellin de Bierges.
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon
Arrondissement Nivelles
Commune Wavre
Code postal 1301
Zone téléphonique 010
Démographie
Gentilé Biergeois(e)
Population 5 020 hab. (1/1/2020)
Densité 520 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 42′ nord, 4° 35′ est
Superficie 966 ha = 9,66 km2
Localisation
Localisation de Bierges
Localisation de Bierges dans la commune de Wavre
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
Bierges
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
Bierges
Géolocalisation sur la carte : Région wallonne
Voir sur la carte administrative de la Région wallonne
Bierges
Géolocalisation sur la carte : Brabant wallon
Voir sur la carte administrative du Brabant wallon
Bierges

Bierges [bjɛʁʒ][1] (en wallon Biedje) est une section de la ville belge de Wavre située en Région wallonne dans la province du Brabant wallon.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977. Elle avait choisi les armoiries des marquis de la Puente, châtelains de Limal entre 1732 et 1807 et seigneurs de Bierges. Sur leurs armoiries figurait la phrase suivante : "Por passar la Puente me pusse a la muerte"[2]>, ; elle entoure un écu d'argent à un pont de trois arches du même maçonné de sable, jeté sur une rivière (probablement la Puenté) au naturel dans laquelle est plongé un homme de carnation la gorge percée d'une épée d'argent garnie d'or posée en bande la pointe en haut, au lion de sable, armé et lampassé de gueules passant sur le dit pont. Des différences existent entre celles de la famille et celle de la commune, par exemple, l'emplacement de l'épée dans la bouche ou en travers de la gorge et même pour la phrase de ce blason "parlant".

Bierges a donné les deux premières lettres de son nom ("bi") au parc d'attractions Walibi, dont une partie se trouve sur son territoire. Wavre a fait de même, ainsi que Limal, toutes deux communes limitrophes du parc, pour donner WA-LI-BI.

La ville est aussi connue pour son Festival du rire, qui réunit chaque année des humoristes francophones de renom[3].

Démographie[edit | edit source]

  • Sources:INS, Rem:1831 jusqu'en 1970=recensements, 1976= nombre d'habitants au 31 décembre

Transport[edit | edit source]

Ce village est si long qu'il compte trois sorties d'autoroute sur son territoire : la sortie 5 "Bierges" (et 5bis spécialement conçue pour délester le Zoning Nord en venant de Bruxelles), la sortie 6 "Wavre" et la sortie 7 "Louvain-la-Neuve"

Sport[edit | edit source]

Son équipe de football, appelée CS Biergeois, se situe en 4e provinciale après avoir fait une saison en Provinciale 3.

Toponymie[edit | edit source]

Formes anciennes[edit | edit source]

  • 1171 : Berginis
  • 1209 : Bergis

Étymologie[edit | edit source]

Aux hauteurs (roman septentrional prémédiéval *berginum, dérivé du germanique *berga ; le -s est la survivance du locatif) dominant la Dyle à 97 mètres de haut[4],[5].

Notes[edit | edit source]

  1. Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Louvain-la-Neuve, Peeters, (lire en ligne), p. 105
  2. Charles De Vos, Limal, seigneurs et seigneuries, tome IV, Wavriensia, Wavre 1966, page 37
  3. Site du Festival International du Rire de Bierges
  4. (nl) Maurits Gysseling, Toponymisch Woordenboek van België, Nederland, Luxemburg, Noord-Frankrijk en West-Duitsland (vóór 1226), Tongres, Belgisch Interuniversitair Centrum voor Neerlandistiek, (lire en ligne)
  5. Jules Herbillon, Les noms des communes de Wallonie, Bruxelles, Crédit communal, coll. « Histoire » (no 70),