Zyg Brunner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Zyg Brunner
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités

Zygmunt Leopold[1] Brunner (dit Zyg Brunner, Zyg-Brunner ou Zig Brunner), né le à Varsovie et mort le à Paris[2], est un peintre, dessinateur et caricaturiste polonais, actif de 1907 à 1949.

Biographie[modifier | modifier le code]

Zygmunt Leopold Brunner est le fils de Henryk Brunner et Flora Landau. Il arrive en France après 1900 et expose au Salon d'automne à partir de 1905, et au Salon des humoristes de 1911 à 1913. Son atelier parisien se trouve 34 rue Fontaine. Il collabore à de nombreuses revues satiriques aussi bien qu'aux revues de mode, illustre des livres d'enfants et des textes érotiques. Il est l'un des peintres témoins du Montmartre de l'entre-deux-guerre. Il réside ensuite Avenue Junot et il est mort en 1961, à l'Hôpital Bichat-Claude-Bernard, à l'âge de 82 ans.

« Rarement l'illustration en grande série ne fut exécutée avec une conscience aussi louable et une pareille générosité de détails. »
Francis Carco[3]
Il est enterré aux côtés de sa femme Germaine Brunner née Lacordey au cimetière ancien de Charenton-le-Pont (Val-de-Marne) [4].

Collaboration à des périodiques[modifier | modifier le code]

L'Assiette au Beurre, L'Amour, Les Annales, La Baïonnette, Le Cri de Paris, Fantasio, Femina, La Flèche de Triboulet, Flirt, Frou-Frou, la Gazette du Bon Ton, L’Humorisme, Illustration des modes, L'Image, L’Intransigeant, Jean-qui-rit, Je sais tout, Le Journal, Lectures pour tous, Marianne, Le Mois gai, Paris-Journal, Paris toujours, Les Potins de Paris, Nos loisirs, Les Quat'z-Arts, Ridendo, Le Rire, Le Sourire, Tygodnik Ilustrowany, La Vie parisienne, Voilà...

Illustration d'ouvrages[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Parfois francisé en Sigismond-Léopold (Bénézit)
  2. Selon l'acte no 840, dans l'état-civil de la ville de Paris 18e arrondissement, décès de 1961.
  3. De Montmartre au Quartier Latin, Albin Michel, 1927, p. 61-62
  4. Collectif Sarka-SPIP, « CHARENTON-LE-PONT (94) : ancien cimetière - Cimetières de France et d'ailleurs », sur www.landrucimetieres.fr (consulté le )