Zuniceratops

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Zuniceratops christopheri

Zuniceratops (« visage cornu des Zuni ») est un genre éteint de dinosaures ornithischiens, le plus basal de la super-famille des Ceratopsoidea. Il a été découvert au Nouveau-Mexique dans la formation géologique de Moreno Hill. Il a vécu durant le Crétacé supérieur, au Turonien moyen, il y a environ 92 Ma (millions d'années), faisant de lui le plus ancien des Ceratopsoidea.

Une seule espèce est rattachée au genre : Zuniceratops christopheri, décrite en 1998 pae Douglas G. Wolfe et James Ian Kirkland[1].

Découverte[modifier | modifier le code]

Les premiers restes fossiles de Zuniceratops ont été découverts en 1996 par le jeune Christopher James Wolfe, 8 ans, fils du paléontologue Douglas G. Wolfe qui l'a décrit deux ans plus tard. Le nom de l'espèce christopheri rend hommage au jeune inventeur. Un crâne et les os de quelques individus ont été retrouvés[1].

Description[modifier | modifier le code]

Zuniceratops est le plus petit des Ceratopsoidea avec une longueur de 3 à 3,5 mètres, une hauteur au garrot d'environ 1 mètre et un poids de 100 à 150 kg.

Le crâne est caractérisé par deux cornes situées au-dessus des orbites et une large collerette peu épaisse dépourvue de cornes. Comme chez Protoceratops, elle est percée de grands trous (fenestrations) et ne possède pas d'os exoccipital[2].

Zuniceratops est un bel exemple de transition évolutive entre les cératopsiens primitifs comme Protoceratops et les plus récents et plus gros cératopsidés, aux larges collerettes et cornes bien développées ayant vécu une dizaine de millions d'années après Zuniceratops. Cela supporte la théorie selon laquelle la lignée des cératopsiens est originaire d'Amérique du Nord et non pas d'Asie tel que généralement accepté.

Bien que le premier spécimen découvert n'eût que des dents à une seule racine, fait plutôt rare chez les cératopsiens, des fossiles trouvés ultérieurement montrent des dents à racine double, suggérant que les dents de l'animal devenaient à double racine avec l'âge. Il s'agissait, comme tous ses parents, d'un herbivore, et vraisemblablement d'un animal grégaire vivant en troupeau.

Classification[modifier | modifier le code]

En 2014, une analyse phylogénétique des cératopsiens, conduite par Andrew Farke et ses collègues suite à la découverte d'Aquilops americanus[3], confirme Zuniceratops comme le plus basal des Ceratopsoidea :

Coronosauria

Graciliceratops



Protoceratopsidae

Protoceratops Protoceratops andrewsi - IMG 0691 white background.jpg



Bagaceratops



Ceratopsoidea

Zuniceratops




Turanoceratops


Ceratopsidae


Chasmosaurus ChasmosaurusROM white background.JPG



Triceratops LA-Triceratops mount-2.jpg





Diabloceratops



Centrosaurus








Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

(en) Référence Paleobiology Database : Zuniceratops Wolfe et Kirkland, 1998

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Wolfe, D.G. & James Kirkland , J.I., « Zuniceratops christopheri n. gen. & n. sp., a ceratopsian dinosaur from the Moreno Hill Formation (Cretaceous, Turonian) of west-central New Mexico », Lower and Middle Cretaceous Terrestrial Ecosystems, New Mexico Museum of Natural History and Science Bulletin, vol. 24,‎ , p. 307–317 [1]
  2. (en) Wolfe, D. G. (2000). New information on the skull of Zuniceratops christopheri, a neoceratopsian dinosaur from the Cretaceous Moreno Hill Formation, New Mexico. p. 93–94, in S. G. Lucas and A. B. Heckert, eds. Dinosaurs of New Mexico. New Mexico Museum of Natural History and Science Bulletin No. 17
  3. (en) A. A. Farke, W. D. Maxwell, R. L. Cifelli et M. J. Wedel, « A Ceratopsian Dinosaur from the Lower Cretaceous of Western North America, and the Biogeography of Neoceratopsia », PLoS ONE, vol. 9, no 12,‎ , e112055 (PMID 25494182, PMCID 4262212, DOI 10.1371/journal.pone.0112055)