Zoran Zaev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zoran Zaev
Зоран Заев
Zoran Zaev en octobre 2017.
Zoran Zaev en octobre 2017.
Fonctions
Président du gouvernement de Macédoine
En fonction depuis le
(6 mois et 8 jours)
Président Gjorge Ivanov
Gouvernement Zaev
Législature IXe
Coalition SDSM-BDI/DUI-AzA
Prédécesseur Emil Dimitriev
Président de l'Union sociale-démocrate
de Macédoine
En fonction depuis le
(4 ans, 6 mois et 7 jours)
Prédécesseur Branko Crvenkovski
Biographie
Date de naissance (43 ans)
Lieu de naissance Stroumitsa (Yougoslavie)
Nationalité macédonienne
Parti politique SDSM
Diplômé de Université Saints-Cyrille-
et-Méthode de Skopje

Zoran Zaev
Présidents du gouvernement de la Macédoine

Zoran Zaev (en macédonien : Зоран Заев), né le à Stroumitsa, est un homme d'État macédonien, membre de l'Union sociale-démocrate de Macédoine (SDSM)

Élu maire de sa ville natale en , il est réélu à deux reprises. En , il prend la présidence de la SDSM est succède au dirigeant historique Branko Crvenkovski. À la suite des élections législatives de , il est investi en président du gouvernement.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Zoran Zaev, après une scolarité à Stroumitsa, suit des études d'économie à l'université Saints-Cyrille-et-Méthode de Skopje, dont il sort diplômé en 1997[1]. Il commence sa carrière politique en 1996, lorsqu'il adhère à l'Union sociale-démocrate de Macédoine (SDSM).

Ascension[modifier | modifier le code]

Il entre au conseil municipal de Stroumitsa puis au comité central de son parti en . Il est ensuite député à l'Assemblée de Macédoine de à .

Au cours des élections locales de , il est élu maire de Stroumitsa. Il sera réélu deux fois à ce poste, en et . Entre et , il est président par intérim de la SDSM[2].

Il est accusé en d’abus de pouvoir dans la construction du centre commercial Global de Stroumitsa. Arrêté avec cinq collaborateurs, il est relaxé grâce à une intervention du président de la République Branko Crvenkovski, membre fondateur de l'Union sociale-démocrate. L'affaire Global entraîne un scandale alors que le SDSM est au plus bas[2].

Président de la SDSM[modifier | modifier le code]

En , Branko Crvenkovski renonce à un second mandat présidentiel et retrouve la direction de la SDSM. Il la quitte en et Zaev remporte le scrutin interne. Le parti est alors au plus bas : lors des élections municipales de la même année, il ne remporte que deux mairies, dont Stroumitsa[2].

Il conduit l'Union sociale-démocrate aux élections législatives anticipées du . Avec 37,9 % des suffrages exprimés et 49 députés sur 120, les sociaux-démocrates réalisent leur meilleur résultat depuis leur victoire aux élections de .

Président du gouvernement[modifier | modifier le code]

Zoran Zaev et la présidente du gouvernement serbe Ana Brnabić en .
Article connexe : Gouvernement Zaev.

Le président de la République Gjorge Ivanov lui confie le , le mandat de former le nouveau gouvernement macédonien, plus de cinq mois après le scrutin et plus de trois mois après l'échec du conservateur nationaliste Nikola Gruevski[3],[4]. La composition de l'exécutif, constitué d'une coalition avec deux partis des Albanais de Macédoine, l'Union démocratique pour l'intégration (BDI/DUI) et l'Alliance pour les Albanais (AzA), est annoncée le [5].

Le , Zoran Zaev est investi à 42 ans président du gouvernement par l'Assemblée par 62 voix pour[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Градоначалник », Municipalité de Stroumitsa
  2. a, b et c Jacqueline Bisson, « Macédoine : Zoran Zaev, le « repreneur » de l’opposition sociale-démocrate », Le Courrier des Balkans,
  3. (en) « President Ivanov Gives Mandate to Zaev », sur www.independent.mk, (consulté le 18 mai 2017).
  4. (en) « Parliament Sends Notice to President of No Program Submitted for Formation of New Government », sur www.independent.mk, (consulté le 18 mai 2017).
  5. (en) Naser Pazajiti, « Zaev completes the governing cabinet », sur www.balkaneu.com, (consulté le 1er juin 2017).
  6. « Six mois après les législatives, la Macédoine se dote d’un gouvernement », sur www.lemonde.fr, (consulté le 1er juin 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]