Zoran Dragić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Zoran Dragić
Image illustrative de l’article Zoran Dragić
Zoran Dragić en 2015
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Slovénie Slovénie
Naissance (32 ans)
Ljubljana, Slovénie
Taille 1,96 m (6 5)
Poids 91 kg (200 lb)
Situation en club
Club actuel Žalgiris Kaunas
Numéro -
Poste Arrière / Ailier
Draft de la NBA
Année 2011
Position Non drafté
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015
2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2019
2019-2020
2020-2021
2021-
Ilirija Ljubljana
Jance STZ
Slovan Ljubljana
Slovan Ljubljana
Slovan Ljubljana
Slovan Ljubljana
KK Krka Novo Mesto
KK Krka Novo Mesto
Unicaja Málaga
Unicaja Málaga
Suns de Phoenix
Heat de Miami
Skyforce de Sioux Falls
BC Khimki Moscou
Olimpia Milan
Anadolu Efes
Pallacanestro Trieste
Ratiopharm Ulm
Saski Baskonia
Žalgiris Kaunas
0-
0-
01,9
03,5
10,6
17,4
09,5
12,0
05,5
10,3
01,0
02,2
16,5
07,7
08,2
05,9
12,6
0-
0-
0-
Sélection en équipe nationale **
2011- Slovénie

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Zoran Dragić, né le , à Ljubljana, en République socialiste de Slovénie, est un joueur slovène de basket-ball. Il évolue aux postes d'arrière et ailier. Il est le frère du basketteur Goran Dragić.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le père de Zoran, Marinko est serbe sa mère slovène[1],[2],[3].

En Slovénie (2004-2012)[modifier | modifier le code]

En 2004, Dragić rejoint Ilirija Ljubljana en Slovénie pour la saison 2004-2005 de la 1B league. L'année suivante, il joue pour le Jance STZ en Slovénie lors de la saison 2005-2006 de D2 league. En 2006, il signe avec Geoplin Slovan dans le championnat slovène où il joue quatre saisons.

En 2010, il signe avec le KK Krka Novo Mesto où il joue deux saisons.

En Espagne (2012-2014)[modifier | modifier le code]

En , Dragić participe à la NBA Summer League 2012 avec les Rockets de Houston. Le , il signe un contrat de deux ans en Espagne avec l'Unicaja Málaga.

Dragić est nommé meilleur joueur de la 9e journée du Top 16 de l'Euroligue en . Il réalise une évaluation de 30 dans une victoire de l'Unicaja Málaga contre l'Anadolu Efes Spor Kulübü. Dragić marque 24 points, égalant son record en Euroligue (à 4 sur 6 à deux points et 4 sur 6 à trois points), 4 interceptions là aussi son record et 3 passes décisives[4].

Le , il signe une extension de contrat de deux ans avec le club espagnol. Cependant, après avoir trouvé un accord avec les Suns de Phoenix, Dragić et Málaga se séparent le .

Suns de Phoenix (sept. 2014-fév. 2015)[modifier | modifier le code]

Le , Dragić signe un contrat de deux ans avec les Suns de Phoenix. Le , il fait ses débuts en NBA contre les Clippers de Los Angeles. Le , lui et Goran, avec leurs coéquipiers Markieff et Marcus Morris, jouent ensemble quelques minutes pour les Suns durant le quatrième quart temps lors de la victoire des Suns 112 à 96 contre les Sixers de Philadelphie. C'est la première fois dans l'histoire de la NBA que deux paires de frères jouent ensemble dans la même équipe et sur le terrain. Dans ce match, qui était son troisième de la saison, il réalise ses premiers statistiques avec trois points, un rebond et une passe décisive.

Heat de Miami (fév.-juil. 2015)[modifier | modifier le code]

Le , Dragić et son frère Goran sont transférés au Heat de Miami dans un échange entre trois équipes, incluant également les Pelicans de La Nouvelle-Orléans. Le , il est envoyé au Skyforce de Sioux Falls en D-League. Le , il est rappelé par le Heat. Le , lors du dernier match de la saison du Heat, contre les Sixers de Philadelphie, Dragić bat son record de points de la saison avec 22 points.

En , il participe à la NBA Summer League 2015 avec le Heat.

Le , il est transféré aux Celtics de Boston avec un second tour de draft 2020 contre un second tour de draft 2019 protégé[5]. Mais, le , il est coupé par les Celtics[6].

Retour en Europe[modifier | modifier le code]

Dragić quitte la NBA et la NBDL et signe au BC Khimki Moscou en 2015. En , il rejoint l'Olimpia Milan qui participe à l'Euroligue 2016-2017. Il y retrouve son entraîneur de Malaga Jasmin Repeša[7]. En , Dragić se blesse au genou gauche et arrête sa saison[8].

En , Dragić quitte l'Olimpia Milan et rejoint l'Anadolu Efes jusqu'à la fin de la saison 2017-2018[9].

Le , il signe un contrat pour la saison suivante avec le Ratiopharm Ulm[10]. En , Dragić rejoint, jusqu'à la fin de la saison, le Saski Baskonia, club espagnol qui participe à l'Euroligue[11]. Le Saski Baskonia remporte le championnat. En août, Dragić signe un nouveau contrat d'une saison avec le Saski Baskonia[12].

En , Dragić s'engage pour la saison avec le Žalgiris Kaunas, club lituanien qui participe à l'Euroligue[13].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Euroligue[modifier | modifier le code]

Année Équipe Matches Titul. Min./m. %tir %3pts %l-f rbds/m. pass/m. int/m. ctr/m. pts/m.
2012-13 Unicaja Málaga 22 13 16,3 39,8 12,9 74,1 3,0 0,5 0,7 0,0 4,5
2013-14 Unicaja Málaga 22 19 22,9 41,3 35,4 70,3 2,7 1,6 1,7 0,1 10,0
Total 44 32 19,6 40,8 29,1 71,4 2,9 1,0 0,7 0,1 7,2

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Année Équipe Matches Titul. Min./m. %tir %3pts %l-f rbds/m. pass/m. int/m. ctr/m. pts/m.
2014–15 Suns 6 0 2,2 25,0 0,0 66,7 0,5 0,17 0,0 0,0 1,0
2014–15 Heat 10 1 6,2 40,9 33,3 50,0 0,5 0,4 0,2 0,0 2,2
Total 16 1 4,7 36,7 21,4 60,0 0,5 0,31 0,12 0,0 1,75

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

  • MVP de la finale du championnat slovène en 2011

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://web.archive.org/web/20100302192458/http://www.downtownphoenixjournal.com/2010/02/04/suns-spot-el-dragon/
  2. PT, « Krv nije voda, Dragić se prekrstio tri puta (VIDEO) », sur b92.net, (consulté le ).
  3. Alexandre Lacoste, « ITW Goran Dragić : "On mérite la médaille d'or" », sur BeBasket, (consulté le ).
  4. (en) « Top 16, Round 9 bwin MVP: Zoran Dragic, Unicaja Malaga », Euroligue,
  5. Arnaud Gelb, « Le Heat envoie Zoran Dragic à Boston », sur basketusa.com,
  6. Dimitri Kucharczyk, « Boston se sépare de Zoran Dragic », sur basketusa.com,
  7. (en) « EA7 Milan inks Dragic at guard », Euroligue,
  8. (en) « EA7 Milan loses Dragic long term », Euroligue,
  9. (en) « Efes adds experience with Dragic », Euroligue,
  10. « Zoran Dragic completes Ulm roster for next season », sur Sportando (consulté le ).
  11. (en) « Baskonia tabs veteran Dragic », Euroligue,
  12. (en) « Baskonia keeps scoring ace Dragic », Euroligue,
  13. (en) « Zalgiris adds veteran Dragic to the mix », Euroligue,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :