Zoo du Bronx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Zoo du Bronx

Image illustrative de l’article Zoo du Bronx
Entrée Asie du zoo du Bronx.

Date d'ouverture Inauguration :
Situation 2300 Southern Boulevard, Bronx Park, Bronx, New York, 10460 Drapeau des États-Unis États-Unis
Superficie 108 hectares
Latitude
Longitude
40° 51′ 02″ nord, 73° 52′ 31″ ouest
Nombre d'animaux 6 210
Nombre d'espèces 650
Accréditations AZA
Site web bronxzoo
Géolocalisation sur la carte : New York
(Voir situation sur carte : New York)
Zoo du Bronx
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
(Voir situation sur carte : États-Unis)
Zoo du Bronx

Le zoo du Bronx est un parc zoologique américain situé à New York, dans l'arrondissement du Bronx. C’est l’un des plus grands zoos des États-Unis par sa superficie et le plus grand zoo métropolitain des États-Unis[1] avec ses 107 ha de parcs et d’habitats naturalistes séparés par la rivière Bronx. Ouvert en 1899, il appartient et est géré par la Wildlife Conservation Society, qui s'occupe aussi notamment de l'aquarium de New York et du zoo de Central Park[2],[3]. Aujourd’hui, le zoo du Bronx est mondialement connu pour sa vaste collection d’animaux et ses expositions primées[4]. En moyenne, le zoo accueille 2,15 millions de visiteurs chaque année[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a ouvert ses portes, au sein du Bronx Park, le et regroupait alors 843 animaux. Le zoo avait pour objectifs de faire progresser les études zoologiques, de protéger des espèces sauvages, et d'éduquer les visiteurs. Les bâtiments permanents d’origine du zoo, connus sous le nom d’Astor Court, ont été conçus comme une série de pavillons Beaux-Arts regroupés autour de la grande piscine circulaire d’otaries[5]. Les Rainey Memorial Gates ont été conçues par le sculpteur Paul Manship en 1934 et inscrites au Registre national des lieux historiques en 1972[6].

Ota Benga, pygmée congolais exposé au zoo du Bronx en 1906

Le zoo du Bronx a organisé un certain nombre de zoos humains au début du XXe siècle. Ota Benga, un pygmée congolais, fut un pensionnaire du parc, exposé dans la cage des singes et admiré par le public New-Yorkais[7]. Il se suicida en d’un coup de revolver au cœur.

Installations et faune présentée[modifier | modifier le code]

Le zoo du Bronx a été l'un des premiers zoos en Amérique du Nord à placer les animaux dans des décors naturels plutôt que dans des cages, ce qui a permis de mélanger les espèces, tout en les installant dans un environnement proche de celui dont elles provenaient. Il existe cependant des séparations destinées à éviter que prédateurs et proies éventuelles ne se côtoient, telles que des fossés, ou des grillages. Toutefois, pour des raisons esthétiques, ces frontières ne sont pas toujours visibles.

Le zoo du Bronx est connu pour le Wild Asia Tramway, un monorail à partir duquel les spectateurs peuvent voir les animaux asiatiques de très près, et pour Jungleworld, exposition en intérieur de plantes et d'espèces animales provenant des forêts tropicales humides. Quant aux primates, le zoo offre aux spectateurs la Congo Gorilla Forest, qui est la plus grande forêt tropicale artificielle au monde, avec 2,63 hectares de superficie, et qui vise à la protection des espèces; le prix de l'entrée est en effet reversé à cette fin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « FAQs » [archive du ], Bronx Zoo (consulté le )
  2. « List of Accredited Zoos and Aquariums » [archive du ], sur aza.org, Association of Zoos and Aquariums (consulté le )
  3. « Brooklyn Botanic Garden History » [archive du ], sur NYC Parks (consulté le )
  4. Jacob E. Osterhout, « In honor of its birthday, 110 things to know about the Bronx Zoo » [archive du ], NY Daily News, (consulté le ).
  5. Stephen S. Lash, « National Register of Historic Places Registration: Rainey Memorial Gates » [archive du ], New York State Office of Parks, Recreation and Historic Preservation, (consulté le )
  6. (en) « National Register Information System », sur le site du National Park Service, National Register of Historic Places,
  7. Voir l'article : http://www.lynchburg.edu/Documents/CurrentStudents/Centers/CCDSJ/FINAL%20VERSION%20OTA%20BENGA/The%20Scandal%20at%20the%20Zoo-Mitch%20Keller-FRENCH%20VERSION.pdf

____________

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]