Zone de confort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La zone de confort est un état psychologique dans lequel une personne se sent à l'aise. Dans cette zone, elle peut garder le contrôle tout en éprouvant un faible niveau de stress et d'anxiété. Dès lors, un niveau constant de performance est possible[1].

Bardwick définit le terme comme « l'état comportemental d'une personne qui choisit de vivre dans une position neutre d'anxiété. »[2]. Brown le décrit comme « l'espace où notre incertitude, le manque et la vulnérabilité sont réduits au minimum et où nous croyons que nous aurons accès à suffisamment de nourriture, d'amour, d'estime, de talent, et de temps. Où nous avons le sentiment d'avoir un certain contrôle. »[3].

La gestion de la performance[modifier | modifier le code]

Sortir de sa zone de confort cause de l'anxiété et entraine une réaction de stress[4]. Il en résulte une amélioration du niveau de concentration et d'attention.

En effet, White (2009) fait référence à la « zone optimale de performance », dans laquelle la performance peut être améliorée par une certaine quantité de stress[1]. Yerkes (1907) a indiqué que « l'Anxiété, améliore les performances jusqu'à un certain seuil estimé optimal. Au-delà, cet effet se détériore à mesure que des niveaux plus élevés d'anxiété sont atteints. »[5]. Il s'agit de la « zone de danger » dans laquelle la performance diminue rapidement sous l'influence d'une plus grande anxiété.

Optimiser sa gestion de la performance passe par une maximisation de temps passé dans la « zone optimale de performance » à savoir celle qui précède le seuil.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Alasdair White, From Comfort Zone to Performance Management: Understanding Development and Performance, White & MacLean Publishing, (ISBN 978-2-930583-01-3, lire en ligne)
  2. (en) Judith M. Bardwick, Danger in the Comfort Zone: From Boardroom to Mailroom--how to Break the Entitlement Habit That's Killing American Business, AMACOM Div American Mgmt Assn, (ISBN 978-0-8144-7886-8, lire en ligne)
  3. (en) Alina Tugend, « Tiptoeing Out of One’s Comfort Zone (and of Course, Back In) », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 11 décembre 2014)
  4. Alexis BOUTÉVILLAIN, « Comment sortir de sa zone de confort ? », sur Alexis Boutévillain, (consulté le 18 mai 2020)
  5. Yerkes, R & Dodson, J. - "La Danse de la Souris, Une Étude du Comportement Animal" 1907 "Journal of Comparative de la Neurologie Et de la Psychologie", Numéro 18, pp 459-482