Zone d'occupation britannique en Allemagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Zone d'occupation britannique en Allemagne
(de) Britische Besatzungszone
(en) British Zone of Occupation in Germany

1945 – 1947 (1949)

Drapeau
Drapeau du Royaume-Uni
Description de l'image Germany_after_WWII_zones_UK.png.
Informations générales
Statut Administration militaire alliée, zone d'occupation britannique
Capitale Quartier général dans la ville de Bad Oeynhausen en Rhénanie-du-Nord-Westphalie
Langue allemand, anglais
Histoire et événements
1945 Établissement
1er janvier 1947 Création de la Bizone
3 juin 1948 Création de la Trizone
23 mars 1949 Proclamation de la RFA

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le secteur d'occupation britannique à Berlin.

La Zone d'occupation britannique (en allemand Britische Besatzungszone ; en anglais British Zone of Occupation) était l'une des quatre zone alliées établie en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale de 1945 à 1955.

Étendue territoriale[modifier | modifier le code]

Elle était constituée par les actuels Länder de :

Ainsi que les districts ouest-berlinois de :

Son quartier général était établi dans la ville de Bad Oeynhausen en Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

Forces militaires[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Forces britanniques en Allemagne.

La British Army of the Rhine (BAOR) et la Second Tactical Air Force (nommé British Air Forces of Occupation du 15 juillet 1945 au 1er octobre 1951 puis Royal Air Force Germany (RAFG) le 1er janvier 1959) étaient les forces armées chargées de la sécurisation de cette zone.

L'armée belge d'occupation (qui deviendra en 1955 les Forces belges en Allemagne) la secondera dans un secteur le long de la frontière belge.

À partir du , une brigade d'environ 4 000 hommes de l'armée danoise sous commandement britannique participera à cette mission[1].

À partir de novembre 1951, les forces canadiennes déployèrent également un contingent de 10 000 militaires dans plusieurs bases autour de Soest, l, en 1970, celui-ci réduit à moins de 3 000 hommes déménage à Lahr, une ville de la région de la Forêt-Noire[2].

Liste des commandants de zone[modifier | modifier le code]

Gouverneurs militaires[modifier | modifier le code]

Haut-commissaires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]