Zone d'émission contrôlée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte de l'Europe du Nord, montrant les deux zones SECA (mer du Nord et mer Baltique)
Les deux zones SECA d'Europe : la mer du Nord et la mer Baltique. Les frontières sont définies par les méridiens et les parrallèle.

Les zones d’émission contrôlée (ECA, ou zones d’émission contrôlée de soufre, SECA, acronyme de Sulphur Emission Control Area) sont des zones maritimes dans lesquelles des contrôles stricts des navires marchands ont été établis par l’Organisation maritime internationale (OMI) pour minimiser les émissions d’oxydes de soufre (SOx), d’oxydes d’azote (NOx) et interdire toute émission délibérée de substances qui appauvrissent la couche d’ozone. Elle régit de plus l’incinération à bord et les émissions de composés organiques volatils (COV) imputables aux navires-citernes.

Adoptée en 1997, l'Annexe VI Règles pour la Prévention de la pollution de l'atmosphère par les navires de la Convention Marpol établit :

  • des zones de contrôle des émissions faisant l'objet de contrôles plus rigoureux des émissions de SOx ;
  • des zones de contrôle des émissions de NOx pour des normes d'émission de NOx du niveau III.

Cette régulation entrée en vigueur en 2005 est la contribution de l’industrie maritime à la réduction globale des émissions de gaz à effet de serre. L’Annexe VI a été révisée en juillet 2010 et a introduit des limites d’émission plus rigoureuses.

Depuis 2011, quatre ECA existent à travers le monde :

Depuis le 1er janvier 2015, les zones ECA ont vu le taux de soufre des carburants utilisés à bord des navires marchands réduit à 0,1 % contre 1 % auparavant. La limite de 0,1 % ne concernait jusqu’alors que les navires passant plus de deux heures dans les ports des zones ECA qui devaient atteindre ces normes, lors de leur séjour portuaire.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Site officiel de l'OMI