Zone économique franche d'Incheon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’économie image illustrant la Corée du Sud
Cet article est une ébauche concernant l’économie et la Corée du Sud.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La zone économique franche d'Incheon (en anglais : Incheon Free Economic Zone ou IFEZ) est une zone franche en cours d'implantation à Incheon, une ville sud-coréenne située à quelque 50 kilomètres de la capitale Séoul.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , l'acte de création de la zone franche est signé. En août 2003, le ministre des finances désigne Songdo, Yeongjong, et Cheongra comme les premières zones franches de Corée du Sud, et, en octobre 2003, l'activité de la zone franche est officiellement lancée, avec Hwan-Kyun Lee comme premier dirigeant[1].

De 2003 à 2015, l'IFEZ a attiré $8,14 milliards d'investissement étranger, ce qui fait de la zone franche la plus attractive du pays. En 2010, l'IFEZ signe un accord avec l'Équateur pour l'aider à faire la transition vers une économie plus tertiaire[2].

Description[modifier | modifier le code]

Emplacement d'Incheon

La zone franche s'étend sur une superficie totale de 20 938 hectares et est subdivisée en trois parties distinctes, Songdo, Cheongna (en) et l'île de Yeongjong. Le but de l'IFEZ est de transformer cette étendue en centres pour la logistique, le commerce international, les loisirs et le tourisme pour l'ensemble de l'Asie du Nord. La finalité de cette zone économique est d'améliorer l'environnement des affaires afin d'attirer des entreprises à capitaux étrangers et d'offrir des conditions de vie en adéquation pour les résidents étrangers. Cette première zone économique franche établie en Corée a été officiellement inaugurée en août 2003. Il est prévu que l'IFEZ devienne un quartier autonome, tant de vie que d'affaires, doté d'infrastuctures pour le transport aérien et maritime, d'un complexe logistique, d'un centre d'affaires international et de services financiers, le tout complété par des zones résidentielles, des écoles, des hôpitaux, ainsi que par plusieurs centres commerciaux et de divertissement.

Le but de la création de cette zone franche est qu'elle devienne l'une des trois plus importantes zones économiques franches mondiales[3]. L'établissement de l'IFEZ a été programmé en trois phases afin d'atteindre cet objectif :

  1. 2003 à 2009 : construction des infrastructures
  2. 2010 à 2014 : développement du projet (développer les infrastructures pour l'éducation, la santé et les loisirs, et attirer des entreprises nationales et internationales)
  3. 2015 à 2020 : achèvement du projet

Les entreprises qui s'installent à IFEZ bénéficient d'une exemption d'impôts pendant 3 ans[4].

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Grand pont d'Incheon
  • Tour d'Incheon : gratte-ciel en construction qui se compose de deux tours jumelles de 102 étages culminant à l'altitude de 487 mètres. Les tours sont reliées entre elles par trois passerelles et comprendront des bureaux, un espace résidentiel et un hôtel.
  • Pont d'Incheon (inauguré le 19 octobre 2009): pont à haubans d’une longueur de 12 5 kilomètres. Il relie l'île d'Yeongjong à la ville d'Incheon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « History - 2003 », sur Ifez.go.kr (consulté le 30 mai 2016)
  2. (en) Park Hey-Mi, « IFEZ on way to being the top free economic zone », sur Koreajoongangdaily.joins.com,‎ (consulté le 30 mai 2016)
  3. (en) « IFEZ Official Website -Vision- »
  4. (en) « Exclusive: IFEZ a logistics and transportation center », sur Cctv.com,‎ (consulté le 30 mai 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]