Zombie (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zombie (homonymie).
Zombie
Album de Fela Kuti
Sortie 1976
Enregistré 1976
au studio Decca, Lagos (Nigéria)
Durée 25:23
Genre Afrobeat
Format 33 tours
Label Coconut (1976)
Barclay (2001)

Albums de Fela Kuti

Zombie est un album de Fela Kuti & Africa 70, publié en 1976.

Historique[modifier | modifier le code]

Dans la chanson qui donne son nom à l'album, considérée comme un « hymne antimilitariste suprême »[1], Fela Kuti compare de façon sciemment offensante les militaires de l'armée nigérienne à des morts-vivants et dénonce leur aveuglement borné[2].

La junte au pouvoir se vengera en envoyant un bataillon mettre à sac la propriété de Kuti, incendiée et rasée. Les militaires détruisent les bandes et le matériel d'enregistrement, molestent violemment les musiciens et violent certaines choristes. Kuti est passé à tabac. Sa mère de 76 ans est tuée par défenestration[1]. Ce violent et tragique évènement inspire au chanteur deux albums : Sorrow, Tears and Blood et Unknown Soldier.

Titres[modifier | modifier le code]

Paroles et musiques de Fela Kuti.

No Titre Durée
1. Zombie 12:26
2. Mister Follow Follow 12:57

Bonus édition CD (2001)

No Titre Durée
3. Observation Is No Crime (inédit, 1977) 13:25
4. Mistake (captation live inédite, Berlin 1978) 14:46

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Fela Kuti : saxophone ténor, orgue électrique
  • Lekan Animashaun : saxophone baryton
  • Tunde Williams : trompette solo
  • Ukem Stephen : trompette
  • Guitares : Okalue Oseah, Ogene Kologbo, Leke Benson
  • Nweke Atifoh : basse
  • Tony Allen : batterie
  • James Abayomi : percussions
  • Isaac Olaleye : marraccas
  • Congas : Henry Koffi, Nicholas Addo, Shina Abiodun
  • Chœur : Bernadette Oghomienor, Tejumade Adebiyi, Regina Osuhor, Felicia Idonije, Suru Eriomla, Shade Shehindemi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Les 1001 albums qu'il faut avoir écoutés dans sa vie, Flammarion, , p. 241.
  2. François Bensignor, Fela Kuti, le génie de l'afrobeat, Éditions Demi-Lune, , p. 89.