Zoë Jenny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un écrivain allemand.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Zoë Jenny
Naissance (42 ans)
Bâle

Zoë Jenny est un écrivain suisse né le 16 mars 1974. Elle est la fille de l'éditeur Mathias Jenny (de)[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Elle a publié des poèmes et plusieurs romans :

  • Der Ruf des Muschelhorns (roman), Frankfurter Verlagsanstalt, 2000
  • Das Blütenstaubzimmer (roman), Frankfurter Verlagsanstalt, 1997 ; Goldmann, 2001
  • Mittelpünktchens Reise um die Welt, mit Bildern von Bernd Pfarr, C. Hanser, 2001 ; Deutscher Taschenbuch-Verlag, 2002
  • Ein schnelles Leben (roman), Aufbau-Verlag, 2002 ; Aufbau-Taschenbuch-Verlag, 2004
  • Das Portrait (roman), Frankfurter Verlagsanstalt, 2007 ; btb-Verlag, 2009

En français[modifier | modifier le code]

  • La Chambre des pollens (traduit par Nicole Rocheen), 1997, éditions Gallimardf[2]
  • Ein schnelles Leben (analyse), 2005[3],

Sources[modifier | modifier le code]

  • «Zoë Jenny : la dévoration de la mère », dans Anne-Marie Gresser La Littérature suisse-allemande d’aujourd’hui (ISBN 978-2-7574-0125-5), p. 71-82.

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Publications de et sur Zoë Jenny dans le catalogue Helveticat de la Bibliothèque nationale suisse