Zlín

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zlin.
Zlín
Blason de Zlín
Héraldique
Drapeau de Zlín
Drapeau
Zlín : vue du centre-ville.
Zlín : vue du centre-ville.
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Flag of Zlin Region.svg Zlín
District Zlín
Région historique Moravie
Maire Miroslav Adámek
Code postal 760 01
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 75 171 hab. (2016)
Densité 731 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 13′ 37″ nord, 17° 40′ 08″ est
Altitude 230 m
Superficie 10 283 ha = 102,83 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Zlín

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Zlín
Liens
Site web www.zlin.eu

Sur les autres projets Wikimedia :

Zlín (nommée « Gottwaldov » entre 1948 et 1990) est une ville de la République tchèque, la capitale de région de Zlín et le chef-lieu du district de Zlín. Sa population s'élevait à 75 171 habitants en 2016[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Zlín est arrosée par la Dřevnice et se trouve dans la sud-est de la région historique de Moravie, à 51 km au sud-est d'Olomouc, à 77 km à l'est de Brno, à 80 km au sud-ouest d'Ostrava et à 251 km au sud-est de Prague[2].

La commune est limitée par Hostišová, Racková, Fryšták, Lukov et Vlčková au nord, par Kašava, Ostrata, Hvozdná, Veselá et Zádveřice-Raková à l'est, par Lípa, Želechovice nad Dřevnicí, Březnice, Bohuslavice u Zlína, Lhota, Karlovice et Oldřichovice au sud, et par Otrokovice, Tečovice et Sazovice à l'ouest[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première trace écrite de Zlín date de 1332. Elle devient une ville en 1397. Mais c'est en 1894 qu'elle commence à prendre de l'importance et se développer très vite grâce à Tomáš Baťa, qui crée cette année-là une fabrique de chaussures, connue aujourd'hui sous le nom de Bata. La firme a entre autres fourni l'armée austro-hongroise durant la Première Guerre mondiale. Baťa dessine la ville et contribue à sa croissance : elle passe de 3 000 à 35 000 habitants en un siècle.

Les usines Bata.

Tomáš Baťa s'offrit les services de plusieurs architectes en vogue pour construire une ville moderne, et encore un des meilleurs exemples d'architecture fonctionnelle. Son fils, Thomas, fut forcé de quitter le pays sous la pression des occupants nazis en 1939 puis de nouveau après la guerre lorsque la firme fut nationalisée (il partit pour le Canada où il créa une autre société, Batawa).

Le blason de la ville de Zlín est l'œuvre du peintre František Kysela qui le dessine en 1935 (approbation du ministère de l'Intérieur en 1936)[4]

À la suite du putsch communiste et à la défenestration du dirigeant démocratique du pays à Prague en 1948, Zlín s'allia en 1948 à plusieurs communes voisines pour former Gottwaldov, d'après le nom du premier président communiste de Tchécoslovaquie, Klement Gottwald. En 1990, après la fin de l'ère communiste, l'ensemble fut renommé Zlín.

La ville a donné son nom à la société de construction aéronautique éponyme Zlin, dont l'activité débuta dans les locaux de l'usine Bata, mais qui est implantée depuis 1934 à Otrokovice.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population de la commune dans ses limites actuelles[5] :

Évolution démographique
1869* 1880* 1890* 1900* 1910* 1921*
10 703 11 172 11 295 11 824 12 912 14 470
1930* 1950* 1961* 1970* 1980* 1991*
34 348 61 022 63 038 70 252 79 519 83 126
2001* 2012 2013 2014 2015 2016
80 854 75 660 75 555 75 278 75 112 75 171

Éducation[modifier | modifier le code]

L'université Tomáš Baťa se trouve à Zlín.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir les catégories : Naissance à Zlín et Décès à Zlín.

Sport[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2016.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. D'après geoportal.gov.cz.
  4. Source : site municipal.
  5. Český statistický úřad, Historický lexikon obcí České republiky 1869–2005, vol. I, Prague, Český statistický úřad, 2006, pp. 702-703 ; de 1869 à 1910, les recensements organisés par l'Empire d'Autriche-Hongrie sont officiellement datés du 31 décembre de l'année indiquée. — À partir de 2012, population des communes de la République tchèque au 1er janvier, sur le site de l'Office tchèque de statistique (Český statistický úřad).

Liens externes[modifier | modifier le code]