Zigeunerlieder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Zigeunerweisen.

Zigeunerlieder
op. 103, 112
Genre Quatuor vocal et piano
Nb. de mouvements 11 + 4
Musique Johannes Brahms
Langue originale Allemand
Durée approximative Environ 22 minutes
Dates de composition En 1896
Création
Berlin (Drapeau de l'Allemagne Allemagne)

Les Zigeunerlieder de Johannes Brahms sont une suite de chants en deux opus[1],[2] pour chœur ou quatuor vocal accompagnés au piano.

Historique[modifier | modifier le code]

Structure[modifier | modifier le code]

Zigeunerlieder, Op. 103[modifier | modifier le code]

  1. He, Zigeuner, greife in die Saiten
  2. Hochgetürmte Rimaflut
  3. Wißt ihr, wann mein Kindchen
  4. Lieber Gott, du weißt
  5. Brauner Bursche führt zum Tanze
  6. Röslein dreie in der Reihe
  7. Kommt dir manchmal in den Sinn
  8. Horch, der Wind klagt in den Zweigen
  9. Weit und breit schaut niemand mich an
  10. Mond verhüllt sein Angesicht
  11. Rote Abendwolken ziehn

Vier Zigeunerlieder, Op. 112[modifier | modifier le code]

  1. Himmel strahlt so helle
  2. Rote Rosenknospen künden
  3. Brennessel steht an Weges Rand
  4. Liebe Schwalbe, kleine Schwalbe

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Hans Gebhard, Harenberg Chormusikführer, Dortmund, Harenberg, (ISBN 3-611-00817-6)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]