Ziad Jaziri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ziad Jaziri
image illustrative de l’article Ziad Jaziri
Biographie
Nationalité Drapeau : Tunisie Tunisien
Naissance (40 ans)
Lieu Sousse, Tunisie
Taille 1,71 m (5 7)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1999-2002Drapeau : Tunisie Étoile du Sahel87 (47)
2003-2005Drapeau : Turquie Gaziantepspor49 (17)
2005-2007Drapeau : France ES Troyes AC44 (6)
2007-2008Drapeau : Koweït Al Kuwait Kaifan15 (9)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1999-2007Drapeau : Tunisie Tunisie64 (14)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Ziad Jaziri, né le 12 juillet 1978 à Sousse[1], est un footballeur tunisien.

Il a joué au poste d'attaquant, notamment au sein de l'équipe de Tunisie.

Carrière[modifier | modifier le code]

Clubs[modifier | modifier le code]

Il occupe en 2011 le poste de responsable de la cellule de recrutement de l'Étoile sportive du Sahel[2]. Le 22 août 2012, il est nommé premier responsable de l'équipe des seniors de football et conseiller technique au sein du club[3].

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts internationaux en décembre 1999 contre l'équipe du Ghana.

Jaziri participe à la coupe du monde 2002 puis à la coupe du monde 2006 avec l'équipe de Tunisie. Il compte 64 sélections en équipe nationale pour quatorze buts.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Affaire de drogue[modifier | modifier le code]

Le 13 juillet 2011, il est arrêté par la police tunisienne pour son implication présumée dans un trafic de drogue, à la suite de Hatem Trabelsi et Oussama Sellami[2]. Le 19 juillet, après six jours passés en garde à vue, le juge d'instruction émet un mandat de dépôt contre lui et libère les deux autres joueurs dont les résultats des tests se sont avérés négatifs[4]. Le 1er février 2012, il est condamné à un an de prison et 1 000 dinars d'amende ; les joueurs de la sélection nationale avaient enfilé des maillots portant la mention « Solidaires avec Zied Jaziri » quelques jours auparavant, à la fin d'une rencontre lors de la CAN 2012[5].

Le 12 juillet 2012, il est libéré après avoir purgé sa peine[6].

Références[modifier | modifier le code]