Zhuge Xu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Zhuge Xu

inspecteur de la province de Yong de Wei
Naissance inconnu
inconnu
décès inconnu
inconnu
Prédécesseur Wang Jing
Noms
Chinois simplifié 诸葛绪
Chinois traditionnel 諸葛緒
Hanyu Pinyin Hūgě Xù
Wade-Giles Chu-ko Hsü
Guerres des Trois Royaumes

Informations générales
Date 220-280
Lieu Chine
Issue Victoire de Jin
Belligérants
Wei, remplacé par Jin après 265ShuWu

Batailles

Yiling/Xiaoting - Campagne contre le Wu - Campagne du Sud - Expéditions de Zhuge Liang - Shiting - Liaodong - Offensive du Wu - Xingshi - Koguryo - Gaoping - Expéditions de Jiang Wei (Didao) - Dongxing - Shouchun - Cao Mao - chute du Shu - Zhong Hui - Chute du Wu

Zhuge Xu (chinois simplifié :诸葛绪, chinois traditionnel:諸葛緒, Pinyin :hūgě Xù, Wade:Chu-ko Hsü ) était un général au service du royaume du Wei, pendant la période des Trois Royaumes.

Au début subordonné du général Deng Ai, Zhuge Xu participe avec ce dernier à la bataille de Didao, en 255. À l'issue de ce conflit, il est nommé inspecteur de la province de Yong.

En 263, pendant la campagne qui devait conduire à la conquête du royaume du Shu par celui du Wei, Zhuge Xu avait la responsabilité d'une armée de 30 000 soldats. Son rôle dans le plan d'invasion était de barrer la route de Jiang Wei, le général en chef des troupes du Shu, pour l’empêcher de battre en retraite. Jiang réussit à duper Zhuge Xu en passant par une vallée qui débouchait sur les arrières de l'armée de Zhuge. Craignant d’être pris à revers, ce dernier entame un mouvement de repli, qui permet à Jiang Wei de s'échapper.

Un peu plus tard, durant la même campagne, le général Deng Ai rejoint Zhuge Xu et lui demande de marcher avec lui sur Chengdu, la capitale du Shu. Zhuge Xu refuse et préfère rejoindre le plus vite possible le gros de l'armée du Wei, qui est sous les ordres du général Zhong Hui. C'est grâce à Zhong Hui que Zhuge Xu s'était retrouvé dans une situation où il avait pu bloquer Jiang Wei, mais la manière dont Zhuge s'était laissé duper avait émoussé la confiance que lui portait Zhong. Calculant les avantages qu'il aurait à augmenter la puissance de sa propre armée, Zhong Hui accusa Zhuge Xu de lâcheté et le fit arrêter. Après quoi, Zhuge Xu fut renvoyé à Luoyang, la capitale du Wei, pendant que ses hommes étaient intégrés à l'armée de Zhong Hui.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Conquête du Shu par le Wei

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]