Zhao de Pingyang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Princesse Pingyang
Fonction
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
Époque
Famille
Li (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Taimushunsheng (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Li Jiancheng (en)
Nanchang (d)
Anping (d)
Changle (d)
Luling (d)
Qian​jin (d)
Danyang (d)
Jiu​jiang (d)
Li Feng (d)
Li Lingkui (d)
Fangling (d)
Gui​yang (d)
Xiang​yang (d)
Changsha (d)
Li Chengxia​ (d)
Hengyang (d)
Linhai (d)
Wanchun (d)
Zhending (d)
Guantao (d)
Li Xuanba (en)
Li Yuangui (d)
Li Yuanming​ (d)
Li Yuanjia (d)
Li Yuanying (d)
Li Yuanze (d)
Li Yuanji (en)
Li Yuanheng (d)
Tang Taizong
Li Zhiyun (d)
Li Yuanqing (d)
Li Yuanfang (d)
Li Yuanli (d)
Li Yuanyu (d)
Li Yuanyi (d)
Li Yuanxiang (d)
Li Yuanjing (d)
Li Yuanxiao (d)
Li Yuanchang (d)
Gaomi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Chai Zhewei (d)
Chai Lingwu (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

La princesse Pingyang (chinois simplifié : 平阳公主 ; chinois traditionnel : 平陽公主 ; pinyin : píngyáng gōngzhǔ), ou formellement princesse Zhao de Pingyang (平陽昭公主), née en 598 et décédée en 623, est la fille de l'empereur Tang Gaozu (Li Yuan), fondateur de la dynastie Tang. Elle l'aide à prendre le pouvoir pour finalement renverser la dynastie Sui en organisant une « Armée de la Dame »[1] (娘子軍), commandée par elle-même, dans sa campagne pour capturer la capitale des Sui Chang'an.

Origines[modifier | modifier le code]

La future princesse Pingyang est la troisième fille de Li Yuan, duc de Tang, un titre héréditaire de la dynastie Sui. Elle est toutefois l'unique fille de sa femme, la duchesse Dou, avec laquelle il a également quatre fils : Li Jiancheng, Li Shimin, Li Xuanba (李玄霸), and Li Yuanji. Finalement, Li Yuan la donne en mariage à Chai Shao (柴紹), le fils de Chai Shen (柴慎), duc de Julu.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Barbara Bennett, editor in chief Peterson, He Hong Fei, Wang Jiu, Han Tie, Zhang Guangyu, Associate editors, Notable Women of China: Shang Dynasty to the Early Twentieth Century, M.E. Sharpe Inc., New York, (ISBN 978-0-7656-0504-7), p. 177

Voir aussi[modifier | modifier le code]