Zhang Bao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dans ce nom chinois, le nom de famille, Zhang, précède le nom personnel.

Zhang Bao (chinois simplifié : 张宝 ; chinois traditionnel : 張寶 ; pinyin : Zhāng Bào ; Wade : Chang¹ Pao⁴) (? - Décembre 184) était un jeune frère de Zhang Jiao, son général et son plus fervent partisan pendant la révolte des Turbans Jaunes en 184.

Il siège quelque temps à la cour de Dong Zhuo, puis est accusé de corruption et chassé. Il rejoint alors son frère, « Maître de la voie de la paix », qui le nomme « général de la terre » [1] alors que lui-même est « général du ciel » [2] et le plus jeune, Zhang Liang, « général des humains » [3] ; à eux trois ils couvrent les « trois mondes » de l'univers. Zhang Bao était réputé pour son impartialité, mais aussi pour ses grandes fureurs ; il fut responsable de plusieurs massacres et soumit nombre de villes au profit de son frère. Il est tué lors des affrontements par les soldats de Huangfu Song au château de Yang Cheng.

[modifier | modifier le code]

  1. 地公將軍 dìgōng jiāngjūn
  2. 天公將軍 tiāngōng jiāngjūn
  3. 人公將軍 réngōng jiāngjūn

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]