Zeta Herculis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zeta Herculis A/B

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 16h 41m 17,16s
Déclinaison +31° 36′ 09,8″
Constellation Hercule
Magnitude apparente 2 81 (2,89/5,40)
Caractéristiques
Type spectral G0IV+K0V
Indice U-B 0,21
Indice B-V 0,64
Variabilité Suspectée
Astrométrie
Vitesse radiale −69,9 km/s
Mouvement propre μα = −462,64 mas/a
μδ = 345,08 mas/a
Parallaxe 92,64 ± 0,60 mas
Distance 35,2 ± 0,2 al
(10,79 ± 0,07 pc)
Magnitude absolue 2,72
Caractéristiques physiques
Masse 1,5/0,85 M
Rayon 2,5/? R
Luminosité 6/0,65 L
Température 5 780/? K
Rotation <10 km/s

Autres désignations

40 Her (Flamsteed), GJ 635, HR 6212, HD 150680, BD+31 2884, HIP 81693, SAO 65485, GCTP 3799.00, LHS 3234, LTT 14952, CCDM 16413 +3136, WDS 16413+3136, NSV 07915, GC 22464

Zeta Herculis (ζ Her / ζ Herculis) porte aussi le nom de « Rutilicus », c'est une étoile binaire de la constellation d'Hercule, formant avec trois autres d'entre elles le trapèze d'Hercule. En astronomie chinoise, elle fait partie de l'astérisme Tianji, un bureau d'enregistrement des affaires du marché, en rapport avec l'ensemble des astérismes situés plus au sud, représentant Tianshi, le marché céleste. La composante primaire (ζ Her A) est une sous-géante un peu plus grande que le Soleil et qui vient de commencer à évoluer en dehors de la séquence principale. En orbite autour d'elle se trouve une étoile (ζ Her B) plus petite et plus faible qui est distante de la primaire d'un peu plus d'une seconde d'arc. Les étoiles orbitent l'une autour de l'autre sur une période de 34,5 ans et un demi-grand axe de 1,36".Elle fait partie du Trapèze d'Hercule qui comporte aussi ε Herculis « Cujam », η Herculis « Sophian » et π Herculis « Fudail ».

Ce système fait partie du groupe d'étoiles Zeta Herculis[1]. Ce groupe comprend : δ Trianguli, φ2 Pavonis, ζ Reticuli, 1 Hydrae, Gl 456, Gl 678 et Gl 9079.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) G.F. Porto de Mello et L. da Silva, « On the physical existence of the Zeta HER moving group - A detailed analysis of Phi(2) Pavonis », Astronomical Journal, vol. 102,‎ , p. 1816-1825 (ISSN 0004-6256, DOI 10.1086/116006)

Liens externes[modifier | modifier le code]