Zeta Bootis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
ζ Boötis
Données d'observation
(époque J2000)
Ascension droite 14h 41m 08,95158s[1]
Déclinaison +13° 43′ 41,8967″[1]
Constellation Bouvier
Magnitude apparente 3,78[2] (4,43[3]/4,83[4])

Localisation dans la constellation : Bouvier

(Voir situation dans la constellation : Bouvier)
Boötes IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral A2III / A2III[5]
Indice U-B +0,05[2]
Indice B-V +0,05[2]
Astrométrie
Vitesse radiale −5,5 km/s[6]
Mouvement propre μα = +51,95 mas/a[1]
μδ = −11,08 mas/a[1]
Parallaxe 18,07 ± 1,24 mas[1]
Distance 180 ± 10 al
(55 ± 4 pc)
Caractéristiques physiques
Masse 2,3 M
Luminosité 38 L
Température 8 750 K
Composants stellaires
Composants stellaires CCDM 14411+1344 B[7]
Binaire
Demi-grand axe (a) 2,3 ± 1,7 ua
Excentricité (e) 0,9977 ± 0,0034
Période (P) 45 460 ± 62 j
Inclinaison (i) 102,3 ± 9,2°
Argument du périastre (ω) 262,9 ± 5,9°
Longitude du nœud ascendant (Ω) 8,2 ± 2,6°
Époque du périastre (τ) JJ

Autres désignations

30 Boötis, HR 5478/5477, HD 129247/129246, BD+14° 2770, HIP 71795, SAO 101145, GC 19777, ADS 9343, CCDM 14411 +1344[8]

Zeta Boötis (ζ Boo, ζ Boötis) est une étoile binaire de la constellation du Bouvier constituée de deux étoiles géantes de même type spectral A2III[5]. Elles portent la désignation de Flamsteed 30 Boötis. Ce système est à environ 180 années-lumière[1] de la Terre et a une magnitude apparente combinée de +3,78[2]. Les magnitudes individuelles diffèrent légèrement, la composante A ayant une magnitude de 4,43[3] et la composante B une magnitude légèrement plus élevée de 4,83[4].

La nature binaire de ce système est connue depuis 1796. Elles accomplissent une orbite en environ 45460 jours, soit 124,46 ans. Le prochain rapprochement aura lieu en août 2023. L'orbite de cette paire a une très forte excentricité de 0,9977, amenant les étoiles à moins de 0,3 UA l'une de l'autre[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (en) F. van Leeuwen, « Validation of the new Hipparcos reduction », Astronomy and Astrophysics, vol. 474, no 2,‎ , p. 653–664 (DOI 10.1051/0004-6361:20078357, Bibcode 2007A&A...474..653V, arXiv 0708.1752)
  2. a b c et d (en) B. Nicolet, « Photoelectric photometric Catalogue of homogeneous measurements in the UBV System », Astronomy and Astrophysics Supplement Series, vol. 34,‎ , p. 1–49 (Bibcode 1978A&AS...34....1N)
  3. a et b (en) HR 5478 -- Star in double system sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  4. a et b (en) HR 5477 -- Star in double system sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  5. a et b (en) T. W. Edwards, « MK classification for visual binary components », Astronomical Journal, vol. 81,‎ , p. 245–249 (DOI 10.1086/111879, Bibcode 1976AJ.....81..245E)
  6. (en) D. S. Evans, « Determination of Radial Velocities and their Applications, Proceedings from IAU Symposium no. 30 held at the University of Toronto 20-24 June, 1966 », Academic Press, London,‎ , p. 57 (Bibcode 1967IAUS...30...57E)
  7. a et b (en) Matthew W. Muterspaugh, William I. Hartkopf, Benjamin F. Lane, J. O'Connell, M. Williamson, S. R. Kulkarni, Maciej Konacki, Bernard F. Burke et M. M. Colavita, « The Phases Differential Astrometry Data Archive. II. Updated Binary Star Orbits and a Long Period Eclipsing Binary », The Astronomical Journal, vol. 140, no 6,‎ , p. 1623–1630 (DOI 10.1088/0004-6256/140/6/1623, Bibcode 2010AJ....140.1623M, arXiv 1010.4043)
  8. (en) CCDM J14411+1344AB -- Double or multiple star sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.

Liens externes[modifier | modifier le code]