Zephyr (avion)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Zephyr 7
Constructeur Airbus Defence and Space
Équipage 0
Dimensions
Envergure 22,5 m
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 0,045 t
Passagers 0
Fret 5 kg
Motorisation
Moteurs 2 électriques
Endurance 336 h
Plafond 21 562 m

Le Zephyr est une série d'avion solaire sans pilote de type HAPS propulsé par deux moteurs électriques, eux-mêmes alimentés par des batteries rechargées par énergie solaire. Il a été développé à l'origine par une compagnie britannique, QinetiQ. Cette activité a été rachetée par Airbus Defence and Space en [1], qui poursuit son développement au sein de son programme « High Altitude Pseudo Satellite ».

Développement[modifier | modifier le code]

Le Zephyr 7 détient le record du monde de durée de vol sans ravitaillement avec 336 heures 22 minutes et 8 secondes, soit 14 jours[2], effectué du 9 au . Il détient également le record du monde d'altitude pour un drone électrique avec 21 562 m[3]. Ces records ont été validés par la Fédération Aéronautique Internationale (FAI).

Une version précédente, le Zephyr 6, avait effectué en 2008 un vol de démonstration dépassant la durée record de l'époque, en 82 heures et 37 minutes[4] à 19 000 m, non validé en absence de vérificateur de la FAI.

L'activité Zephyr a été vendue à EADS Astrium (maintenant Airbus Defence and Space) en , puis a volé à nouveau en 2014 pendant 11 jours en hiver, et plus tard près d'un espace aérien civil à Dubaï[5].

Le Zéphyr S a, après son décollage le , réalisé un vol de 25 jours, 23 heures et 57 minutes, la plus longue durée de vol connue le jour de son atterrissage. La demande d'homologation de ce nouveau record du monde a été émise[6].

Design[modifier | modifier le code]

La structure de Zephyr est composée de fibre de carbone. Il est propulsé par deux moteurs électriques à hélices. Il utilise des panneaux solaires pour recharger durant la journée des batteries placées dans les ailes, puis utilise l'énergie ainsi stockée pour maintenir une altitude élevée durant la nuit. Il a été conçu pour l'observation et les télécommunications.

Données techniques[modifier | modifier le code]

Zephyr 4[7] Zephyr 5-1[7] Zephyr 6[7] Zephyr 7[8] Zephyr S[9]
Envergure 12 m ? 18 m 22.5 m 25 m
Masse totale 17 kg 31 kg 30 kg 45 kg 75 kg
Charge utile - - 2 kg 5 kg ? kg
Plafond 30 000 ft 36 000 ft 60 000 ft 71 138 ft > 70 000 ft
Endurance h 18 h 87 h 336 h 624 h[6]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stefan Barensky, « Zephyr, le pseudo-satellite d'Airbus », Air et Cosmos,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (en) « QinetiQ HALE team (GBR) (16052) | World Air Sports Federation », sur records.fai.org (consulté le )
  3. (en) « QinetiQ HALE team (GBR) (16054) | World Air Sports Federation », sur records.fai.org (consulté le )
  4. « USA: un drone pulvérise un record », sur lefigaro.fr, (consulté le )
  5. Cyril Doumergue, « «Notre drone a volé 14 jours non-stop» », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. a et b Le vol inaugural du drone solaire Zephyr S sur tecsol.blogs.com le 19 aout 2018.
  7. a b et c (en) Annabel Rapinett, « Zephyr: A High Altitude Long Endurance Unmanned Air Vehicle » [PDF], sur surrey.ac.uk,
  8. (en-GB) « Qinetiq's Zephyr 7 UAV to fly in mid-2010 », Flightglobal.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « Zephyr », sur Airbus (consulté le )