Zeniya Gohei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Zeniya Gohei
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Zeniya Gohei (銭屋五兵衛?, 1773-1852) est un marchand et ingénieur japonais de la fin de l'époque d'Edo, originaire d'une famille de changeurs d'argent de la province de Kaga.

Cabotage[modifier | modifier le code]

Gohei est nommé responsable du développement d'une flotte de navigation côtière (navires Kitama) pour le shogunat Tokugawa, ce qui le rend très riche en particulier de la négociation du riz et du bois.

Projet de valorisation des terres[modifier | modifier le code]

À l'été 1851, Gohei tente un projet de mise en valeur de terres près du lac Kahoku situé au sud de Kanazawa sur la mer du Japon. Il prévoit de créer des rizières mais le projet échoue[1].

À la mi-1852, un grand nombre de poissons morts flottent près de l'entrée du chantier et des populations locales meurent après avoir mangé ces poissons. Gohei et sa famille sont jugés responsables et emprisonnés[1]. Il est probable que ces accusations criminelles ont été arrangées comme subterfuge qui a permis au principal clan local de s'emparer de sa considérable fortune[2].

Âgé de 88 ans, Gohei meurt dans les trois mois qui suivent son incarération[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Shimoda, Hiraku. Bad Sushi or Bad Merchant? The ‘Dead Fish Poisoning Incident’ of 1852, Modern Asian Studies (2001), vol. 35, pp. 513-531; JSTOR
  2. Sansom, George. (1963). 'A History of Japan, 1615-1867, pp. 214-215. sur Google Livres

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]