Zeni Geva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zeni Geva
Description de cette image, également commentée ci-après

Zeni Geva en concert.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Japon Japon
Genre musical Heavy metal[1], musique avant-gardiste[1], new wave[2], noise rock[2], arena rock[3], punk hardcore[2], rock alternatif[2], rock expérimental[2],[3], rock indépendant[2]
Années actives 19871996, 20012004, depuis 2009
Labels Skin Graft Records, Alternative Tentacles, Nipp Guitar (ancien), Neurot Recordings
Site officiel www.kknull.com
Composition du groupe
Membres KK Null
Mitsuru Tabata
Masataka Fujikake
Anciens membres Eito Noro
Tatsuya Yoshida

Zeni Geva est un groupe de heavy metal et rock japonais, originaire de Tôkyô. Il est dirigé par le guitariste et chanteur Kazuyuki K. Null. Le style musical de Zeni Geva est éclectique et est souvent et notamment catégorisé musique avant-gardiste, new wave[2], noise rock, rock expérimental[2],[3], et rock indépendant[2]. Zeni Geva est également le titre d'une bande dessinée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 1987 à Tôkyô. Le nom du groupe, Zeni Geva, provient de Zeni, un ancien terme japonais qui signifie « monnaie », et Geva de l'allemand gewalt (« violence »)[1]. Le chanteur, guitariste, et programmeur K.K. Null (Kazuyuki Kishino) forme le groupe en faisant appel au guitariste Fumiyoshi Suzuki et au batteur Ikuo Taketani[1]. Ensemble, ils enregistrent leur premier album studio, How to Kill, produit par Steve Albini, et publié en 1992 au label NUX Organization de Null. En 1993, ils signent au label Alternative Tentacles et enregistrent leur deuxième album, Desire for Agony, en septembre 1993[1],[2]. Cette même année sort l'album All Right, You Little Bastards! chez Nipp Guitar.

Entre 1994 et 1996, le groupe fait plusieurs tournées en Europe, aux États-Unis, au Japon, en Nouvelle-Zélande, et en Australie. Entretemps, ils publient l'album live Live in Amerika en août 1995, qui documente leur tournée effectuée entre le 8 août et le 27 août 1992[3]. Noro décide de quitter le groupe en 1996[1]. Zeni Geva tourne alors régulièrement aux côtés du batteur américain Blake Fleming, mais les enregistrements en studio stagnent et Null se consacre à plusieurs projets solo et collaboratifs[1]. Zeni Geva gagne une certaine popularité aux États-Unis et y effectue quelques tournées avec des groupes tels que Pain Teens, Melvins, Crash Worship, Ed Hall et Shellac.

Au final, ils publient 10,000 Light Years avec Null, Tabata, et le batteur Masataka Fujikake, en 2001 au label Neurot Recordings[1]. L'album est de nature très expérimentale et reflète clairement les derniers exploits sonores avant-gardistes de Null[1],[4]. Null retourne à ses projets par la suite. Le groupe ne revient actif qu'à partir de 2009, lorsque le batteur Yoshida rejoint Null et Tabata pour une tournée Alive and Rising en 2010. Le groupe ne donne plus signe de vie, mais n'annonce pas pour autant sa séparation.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1987 : How to Kill
  • 1988 : Vast Impotenz
  • 1990 : Maximum Money Monster (réédité en 2007, avec un bonus live à Antiknock, Tokyo, Japon)
  • 1991 : Total Castration (produit par Steve Albini)
  • 1991 : Bloodsex / Sweetheart / Honowo (7")
  • 1992 : Live in Amerika (album live)
  • 1993 : Disgraceland
  • 1993 : Desire for Agony
  • 1993 : Nai-Ha (produit par Steve Albini)
  • 1993 : All Right You Little Bastards (avec Steve Albini)
  • 1993 : Disgraceland / Autobody (7")
  • 1994 : Trance Europe Experience (album live)
  • 1995 : Freedom Bondage (produit par Steve Albini)
  • 1995 : Implosion (7" CD single)
  • 1996 : Total Castration
  • 2001 : 10000 Light Years (produit par Steve Albini)
  • 2004 : Last Nanosecond - Live in Geneva 2002

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) Eduardo Rivadavia, « Zeni Geva Biography », sur AllMusic (consulté le 24 mars 2017).
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) « Desire for Agony Review », sur AllMusic (consulté le 24 mars 2017).
  3. a, b, c et d (en) « Live in Amerika Review », sur AllMusic (consulté le 24 mars 2017).
  4. (en) « 10,000 Light Years' Review », sur AllMusic (consulté le 24 mars 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :