Zemmours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zemmour.
image illustrant les Berbères image illustrant le Maroc
Cet article est une ébauche concernant les Berbères et le Maroc.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Les Zemmours sont un ensemble de tribus berbères localisées dans la région de Khémisset au Maroc.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Zemmours étaient à l'origine des tribus nomades avant de s'installer dans leur emplacement actuel au Nord-Ouest du Maroc.

Les Zemmours apparaissent dans l'histoire sous le règne du sultan Moulay Ismail. Ces tribus jouèrent tour à tour le rôle de tribus makhzen, tribus fidèles à la dynastie, tribus révoltées, tribus périodiquement soumises et tribus en siba.

Culture[modifier | modifier le code]

Les Zemmours parlent majoritairement le tamazight du Maroc central quoi qu'une minime partie a été arabisée par politique d'arabisation mais qui continue à revendiquer son amazighité.[réf. nécessaire], leur culture présente beaucoup de similarités avec celle de leurs voisins les Zayanes. Les Zemmours avaient un mode de vie semi-nomade et pastoral, ils se déplaçaient sur les plateaux peu élevés au nord et à l'ouest des montagnes du Moyen Atlas, propices à l'élevage et à l'agriculture.

Les Zemmours étaient connus pour leur tempérament guerrier, ils sont les héritiers d'une longue tradition équestre, représentée aujourd'hui par les fantasias se déroulant lors des moussems locaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marcel Lesne, « Les Zemmour. Essai d'histoire tribale (à suivre) », Revue de l'Occident musulman et de la Méditerranée, vol. 2, no 2,‎ , p. 111-154 (lire en ligne)
  • Marcel Lesne, « Les Zemmour. Essai d'histoire tribale (suite) », Revue de l'Occident musulman et de la Méditerranée, vol. 3, no 3,‎ , p. 97-132 (lire en ligne)
  • Marcel Lesne, « Les Zemmour. Essai d'histoire tribale (suite et fin) », Revue de l'Occident musulman et de la Méditerranée, vol. 4, no 4,‎ , p. 31-80 (lire en ligne)
  • Bernard Kessel, « Les Zemmours - Entre vignes et lauriers roses ». Association des auteurs autoédités, Paris, 2005

Liens externes[modifier | modifier le code]