Zelda's Adventure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zelda's Adventure
Image illustrative de l'article Zelda's Adventure

Éditeur Philips
Développeur Viridis

Date de sortie Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 5 juin 1994
Icons-flag-eu.png 1995
Genre Action
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme CD-i
Média CD
Langue Multilingue
Contrôle Manette

Zelda's Adventure (L’Aventure de Zelda) est un jeu vidéo d’action sorti en 1995 sur CD-i. Il est basé sur l’univers de la série The Legend of Zelda et est le troisième jeu sorti sur CD-i après Link: The Faces of Evil et Zelda: The Wand of Gamelon.

Trame[modifier | modifier le code]

Univers[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Ganon a enlevé Link et volé les sept cristaux plongeant ainsi le royaume de Tolemac dans les ténèbres. La princesse Zelda doit réunir ces cristaux pour vaincre Ganon et sauver Link.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Comparé aux deux précédents jeux sortis sur CD-i qui adoptaient une vue de profil comme dans Zelda II: The Adventure of Link, Zelda's Adventure utilise une vue de dessus comme dans le jeu The Legend of Zelda. Les cinématiques du jeu se font sous la forme de film interactif avec de véritables acteurs. Le joueur y incarne à nouveau la Princesse Zelda, personnage principal du jeu.

Développement[modifier | modifier le code]

Comme pour les deux précédents jeux sur CD-i, celui-ci est toujours édité par Philips mais développé par la société Viridis.

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse numérique
Média Note
AllGame (US) 2/5 étoiles[1]

Comme pour les deux autres jeux Zelda sur CD-i, les critiques récentes de Zelda's Adventure sont assez négatives. Ses graphismes ont été qualifiés de "flous et numériques"[2]. Wired magazine les ont dépeint comme les pires jamais rencontrés[3]. Le gameplay, considéré comme non professionnel, a également été critiqué. Un autre défaut identifié : le jeu n'était pas capable de produire en même temps la musique et les effets sonores[2]. Scott Sharkey de 1UP.com a décrit la pochette de Zelda's Adventure comme étant l'une des 15 pires pochettes jamais conçues[4]. Zelda's Adventure est sorti alors que le CD-i était en fin de série, et est devenu très rare avec le temps, tout comme les deux autres Zelda édités par Philips ; Zelda's Adventure se vend généralement pour plus de 100$[2],[5].


Bien qu'ayant donné des avis positifs à Faces of Evil et Wand of Gamelon, ni Danny Cowan de 1UP.com ni John Szczepaniak de RetroGamer ne récidiveront pour Zelda's Adventure, que Szczepaniak décrit comme héritant d'un design arbitraire et illogique, de graphismes bâclés, d'une musique quasi-inexistante, d'une difficulté atrocement élevée, et de chargements et de contrôles laborieux. Le gameplay de Zelda's Adventure a aussi été dépeint comme une succession rébarbative de tests d'erreur pour déterminer quel objet utiliser face à quel ennemi[6]. Cowan a dit de Zelda's Adventure qu'il était "pratiquement injouable" à cause d'un taux de raffraîchissement saccadé, de contrôles qui ne répondent pas et de longs temps de chargements, résumant sa critique à un simple avertissement : "évitez ce jeu à tout prix."[2] En réponse à une idée reçue selon laquelle Zelda's Adventure serait meilleur que Wand of Gamelon ou que Faces of Evil, RetroGamer souligne l'erreur de perspective qui consiste à regarder les similarités apparentes entre ce jeu et le Zelda original, alors que selon RetroGamer le jeu n'est en fait même pas jouable[6].


Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Zelda's Adventure », sur http://www.allgame.com/, Allgame (consulté le 22 novembre 2011)
  2. a, b, c et d (en) Cowan Danny, « CDi: The Ugly Duckling », 1UP.com,‎ (consulté le 27 novembre 2012)
  3. (en) « Game|Life The Video, #7: Nintendo and CD-i » (version du 1 avril 2009 sur l'Internet Archive)
  4. (en)Sharkey Scott, « Hey Covers...You Suck! », 1UP.com,‎ (consulté le 27 novembre 2012)
  5. (en) Keith Stuart (19 avril 2007). Technology: Gamesblog: Yesterday's games could be gold dust to collectors. The games are internet memes on Youtube.. The Guardian. Page 3.
  6. a et b (en) The Making of... Zelda: 'Wand of Gamelon' & 'Link: Faces of Evil' - Deserving Damnation. Retro Gamer. Numéro 27. Page 57. Août 2006.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]