Zeid bin Hussein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Zeid bin Hussein
Description de l'image Prince Zeid bin Hussein.jpg.

Titre

Prétendant aux trônes d'Irak et de Syrie


(12 ans, 3 mois et 4 jours)

Prédécesseur Fayçal II, roi d'Irak
Successeur Ra'ad bin Zeid
Biographie
Titulature Prince d'Irak
Prince de Syrie
Dynastie Maison Hachémite
Nom de naissance Zeid bin Hussein
Naissance
Empire Ottoman
Décès (48 ans)
Paris, France
Père Hussein ben Ali (chérif de La Mecque)
Mère Adila Khanum
Conjoint Fahrelnissa Zeid
Enfants Ra'ad bin Zeid

Description de l'image Coat of arms of the Kingdom of Iraq.svg.
Carte présentée par TE Lawrence au Comité oriental du Cabinet de guerre en novembre 1918

Zeid bin Hussein (en arabe : الأمير زيد بن الحسين ; né le et mort le ) est un prince irakien membre de la dynastie hachémite et chef de la maison royale d'Irak et de Syrie de 1958 jusqu'à sa mort, après l'extinction de la lignée royale fondée par son frère Fayçal Ier d'Irak.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le prince Zeid était le quatrième fils de Hussein bin Ali, qui était le sharif et l'émir de La Mecque, et le seul fils de Hussein et de sa troisième épouse, Adila Khanum[1]. Il a fait ses études au Galatasaray High School de Stamboul (Istanbul), au Constantinople College et au Balliol College d'Oxford.

De 1916 à 1919, le prince Zeid était le commandant de l'armée arabe du Nord. En 1918, Thomas Edward Lawrence a suggéré qu'il soit nommé roi d'une Syrie tronquée du nord-ouest. L'avènement de la domination française a entraîné son affectation en 1923 à la cavalerie irakienne et il a été promu colonel.

Zeid a également été ambassadeur irakien à Berlin et à Ankara dans les années 30 et à Londres dans les années 50.

Le , le prince Zeid est devenu chef de la maison royale d'Irak, à la suite de l'assassinat de son petit-neveu le roi Fayçal II par le général Muhammad Najib ar-Ruba'i, qui a proclamé la république en Irak. Zeid et sa famille ont continué à vivre à Londres, où la famille résidait pendant le coup d'État, car Zeid était l'ambassadeur irakien là-bas.

Le prince Zeid est décédé à Paris le et a été enterré dans le mausolée royal du palais Raghdan, à Amman, en Jordanie[2]. Son fils, le prince Ra'ad bin Zeid, lui a succédé à la tête de la maison royale d'Irak et de Syrie.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

En , Zeid a épousé la princesse Fahrelnissa Zeid à Athènes, en Grèce. Ensemble, ils ont eu un fils, le prince Ra'ad bin Zeid, né le , marié à Margaretha Inga Elisabeth Lind.

Titre et honneurs[modifier | modifier le code]

Titulature
  • -  : Son Altesse royale le prince Zeid bin Hussein, prince d'Irak et de Syrie
Distinctions
  • Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni : Chevalier Grand-Croix de l'Ordre de Victoria
  • Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni : Chevalier Grand-Croix de l'Ordre de l'Empire britannique

Références[modifier | modifier le code]

  1. Royal Ark Retrieved 2017-11-24.
  2. Royal Ark Retrieved 2017-11-24.

Liens externes[modifier | modifier le code]