Zebre Rugby Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Zebre (rugby à XV))
Zebre
Logo du Zebre
Généralités
Nom complet Zebre Rugby Club
Surnoms Zebras, les Zèbres
Noms précédents Zebre Rugby Srl (2012-2017)
Fondation 1973
Statut professionnel 2012
Couleurs noir et blanc
Stade Stadio XXV Aprile
(5 000 places)
Siège Parme, Italie
Championnat actuel Pro14
Entraîneur Drapeau : Irlande Michael Bradley
Site web www.zebrerugbyclub.it

Maillots

Kit left arm.png
Kit body.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm.png
Kit body.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Pro14 Rainbow Cup 2021
0

Dernière mise à jour : 1 mai 2021.

Le Zebre Rugby Club, aussi simplement appelé les Zebre, est une franchise italienne de rugby à XV qui dispute le Pro14 et, selon son classement en championnat la saison précédente, l'une des deux coupes européennes: l'European Rugby Champions Cup ou l'European Rugby Challenge Cup.

La franchise évolue à Parme au Stadio XXV Aprile.

Elle est entraînée par l'Irlandais Michael Bradley depuis .

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondé en 1973, Zebre est initialement un club sur invitation dans l'Italie du Nord-Ouest[1].

Lors de sa création, la franchise avait pour but de représenter les régions de Emilie-Romagne, du Piémont, du Ligurie et de la Lombardie lors de tournées sur d'autres territoires afin de promouvoir leur développement.

L'origine du nom Zebre correspond aux lignes noires et blanches présentent sur les premiers maillots faisant allusions aux barbares et guerriers.

Elle joue son premier match face à l'équipe Australienne de Randwick qu'elle perd 21-50. Entre 1973 et 1997 elle joue 25 matchs et remporte quelques matchs de prestige comme ce fut le cas en 1997 contre les Barbarians (48-38).

En 2012, elle reprend du service en prenant la place d'Aironi Rugby en Pro12.

Comme son homologue le Benetton Trévise, l'autre franchise professionnelle Italienne évoluant en Pro12, Zebre a pour fonction de permettre aux joueurs Italiens de se confronter au meilleur niveau Européen à travers le Pro12, l'European Rugby Challenge Cup ou l'European Rugby Champions Cup et ainsi pouvoir prétendre intégrer la sélection nationale.

Au début de 2015, alors en service depuis trois ans, la franchise ayant des résultats sportifs assez quelconques, peine à remplir son stade et à attirer de gros sponsors. C'est un échec à la fois sportif et surtout commercial. Déficitaire de près de 300 000 euros, elle voit son président, Gianluca Romanini et son vice-président Egidio Amoretti démissionner fin février. Propriétaire à 100 %, la fédération italienne par l'intermédiaire de son président Alfredo Gavazzi cherche un repreneur pour privatiser la franchise de Parme. Dans le cas où aucun repreneur ne serait passé à l'action avant la fin de l'ultimatum donné par Gavazzi, elle disparaîtrait comme sa prédécesseur Aironi. Finalement, l'affaire se règle courant avril puisqu'un groupe d'investisseur privé de la région de Parme rachète la franchise à hauteur de 74 %, les 31 % restant aux mains de la fédération Italienne.

L'arrivée de l'Irlandais Conor O'Shea à la tête de la sélection nationale en juin 2016 marque un changement radical dans les relations entre l'équipe nationale et les franchises fédérales : Ils travailleront désormais en étroite collaboration. O'Shea se rend ainsi toutes les semaines dans les deux franchises afin d'échanger avec les staffs respectifs de Zebre et du Benetton sur les méthodes de travail à adopter, le plan de jeu et le système défensif à développer, la répartition du temps de jeu des internationaux ou encore le recrutement. En août 2016 l'un de ses fidèles collaborateurs, Peter Atkinson, est chargé d'évaluer et de gérer les performances physiques des joueurs Italiens pour les emmener au niveau des meilleurs nations mondiales.

Arrivée en Pro12[modifier | modifier le code]

En 2012, elle reprend la place d'Aironi Rugby en Pro12, qui était basée à Viadana et dont la licence a été retirée par la Fédération italienne en raison d'un déficit financier[1],[2].

Saison 2012-2013[modifier | modifier le code]

Alors que le Benetton Trévise réalise sa meilleure saison en Pro12 (7e place finale), Zebre (entrainée par le français Christian Gajan finalement démis de ses fonctions), pour sa première saison en Pro 12, réalise une saison catastrophique avec 22 défaites en 22 matchs de championnat. Lors de sa double confrontation avec son homologue transalpine, elle s'incline à domicile 3-10 puis à l'extérieur sur le score de 26-18.

En coupe d'Europe elle est placée dans la poule du Biarritz olympique, des Harlequins et du Connacht. Sans surprise elle termine dernière de sa poule en encaissant de lourdes défaites (38-17 à Biarritz lors de la 2e journée et 6-32 à domicile lors du match retour, 14-57 à domicile contre les Harlequins lors de la 3e journée puis 53-5 au match retour). elle remporte son premier point lors de la dernière journée en s'inclinant au Connacht 25-20.

Saison 2013-2014[modifier | modifier le code]

Pour sa deuxième saison en Pro12, elle termine une nouvelle fois dernière du championnat mais avec un meilleur bilan : 5 victoires, 2 nuls et 15 défaites. Lors de cette saison, elle s'impose par deux fois face au Gallois de Cardiff Blues (15-10 à domicile et 25-30 au Pays de Galles). Face à Trévise, elle s'impose à domicile 14-12 mais s'incline sur le terrain de son homologue italienne 20-15.

En coupe d'Europe, alors placée dans la poule du Stade toulousain, des Saracens et du Connacht, elle termine dernière de sa poule avec 6 défaites en autant de rencontres et un bilan comptable de 0 point. Elle enregistre au passage de grosses défaites comme à Toulouse (38-5 lors de la première journée) ou contre les Saracens (10-39 à domicile lors de la 3e journée puis 64-3 au retour une semaine plus tard à Londres).

À la suite du changement de qualifications pour la compétition, Zebre ne se qualifie pas pour la nouvelle ERCC1 2014-2015. En effet, seule la meilleure équipe de chaque pays se qualifie ainsi que les trois meilleures équipes suivantes au classement. Zebre ayant terminé derrière Trévise au classement, c'est cette dernière qui est qualifiée. Zebre est donc qualifiée pour la seconde coupe Européenne, l'European Rugby Challenge Cup 2014-2015 (équivalent de l'ancien Challenge européen).

Saison 2014-2015[modifier | modifier le code]

En , l'ancien pilier argentin Victor Jimenez signe à Zebre et prend le poste d'entraîneur assistant responsable des avants[3].

En Pro12, le club reste dernier du championnat avec 15 points et seulement 3 victoires (13-6 face à l'Ulster, 18-10 face à Édimbourg Rugby et 23-17 face aux Newport Gwent Dragons) ; elle perd ses deux confrontations face à son voisin italien de Trévise (16-26 et 17-15).

En European Rugby Challenge Cup 2014-2015 elle est placée dans la poule du Gloucester Rugby, du CA Brive et de l'US Oyonnax. Elle finit troisième de sa poule devant Brive avec un total de 8 points et deux victoires (26-21 et 23-13 face à Brive).

Saison 2015-2016[modifier | modifier le code]

Pour leur quatrième saison de Pro12, les Zebre parviennent à prendre la onzième place du championnat devant Benetton Trévise, avec au total 24 points pour 5 victoires (19-11 face à Édimbourg Rugby, 26-15 face aux Cardiff Blues, 28-25 puis 18-8 face aux Benetton Trévise et 47-22 face aux Newport Gwent Dragons). En tant que franchise italienne la mieux classée, ils se qualifient pour la Coupe d'Europe 2016-2017 pour la première fois depuis la modification des règles de qualification de 2014.

En Challenge européen, les Zebre sont dans la poule 3 et ont pour adversaires La Rochelle, Gloucester et Worcester. Ils finissent deuxièmes de leur poule derrière Gloucester et ont au total 13 points, pour 3 victoires et autant de défaites. Ils n'ont tout de même pas suffisamment de points pour se qualifier pour les phases finales de ce championnat.

Saison 2016-2017[modifier | modifier le code]

Alors que la franchise vient de réaliser l'une de ses meilleures saisons sur le plan sportif avec notamment une qualification en European Rugby Champions Cup, l'intersaison est marquée par un changement de politique de recrutement guidé par le nouveau président Stefano Pagliarini. Ce dernier déclare « Je ne veux plus recruter d'étrangers célèbres et chers, qui viennent en fin de carrière sans rien apporter sportivement. Désormais notre recrutement sera majoritairement basé sur des joueurs Italiens à fort potentiel accompagnés de jeunes étrangers ayant tout à prouver et désireux de se faire remarquer ». Cités indirectement par le président, Mils Muliaina et Luke Burgess quittent la franchise en compagnie de 14 autres joueurs. Désireux de bien figurer en European Rugby Champions Cup et de progresser en Pro12, le recrutement se compose de 12 joueurs dont l'expérimenté Carlo Festuccia, de jeunes Italiens et étrangers à fort potentiel (Mattia Bellini, Carlo Engelbrecht..) ou encore du pari Kurt Baker.

Malheureusement, la confirmation n'est pas au rendez-vous et courant janvier 2017 l'entraîneur Gianluca Guidi (rugby à XV) et la franchise se séparent d'un commun accord. Son adjoint Victor Jimenez assure l'intérim jusqu'à la fin de la saison.

Zebre termine dernier du Pro14 avec seulement 3 victoires en 22 matchs (25-22 contre le Connacht Rugby, 29-14 contre les Newport Gwent Dragons et 19-14 à Édimbourg Rugby).

En European Rugby Champions Cup la franchise est placée dans la poule 2 en compagnie du Stade toulousain, des London Wasps et du récent vainqueur du Pro12, le Connacht. Elle s'incline lors de ses six matchs et encaisse de lourdes défaites comme lors de la première journée chez les Wasps (82-14).

Saison 2017-2018[modifier | modifier le code]

Deux après, la franchise de Parme traverse une nouvelle crise sportive et financière. La saison passée étant une nouvelle fois décevante (Dernière de Pro12 avec seulement 3 victoires, dernière d'European Rugby Champions Cup avec 6 défaites en autant de match, stade vide..) la franchise est alors tout proche de disparaître. Début août, alors que la saison de Pro14 débute d'ici quelques semaines, la situation n'est toujours pas certaine et de nombreux joueurs quittent la franchise (notamment l'arrière international Edoardo Padovani).

Finalement, à la fin du mois de , la franchise change de direction et passe sous le contrôle de la fédération italienne. L'ancienne société, le Zebre Rugby Srl, est dissoute, tandis qu'une nouvelle est créée sous le nom de Zebre Rugby Club[4].

Avec les conseils et l'approbation du sélectionneur nationale Conor O'Shea, son compatriote Irlandais Michael Bradley est nommé entraîneur début .

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Couleurs et maillots[modifier | modifier le code]

Alors que la compétition du Pro12 s'expand à l'Afrique du Sud à partir de la saison 2017-2018, le maillot zebré de la franchise de Parme est recoloré sur un motif de type arc-en-ciel, avec cinq couleurs permettant de représenter les clubs italiens sur les terrains européens et sud-africains ; il est porté pour la première fois le [5]

[modifier | modifier le code]

À partir de la saison 2020-2021, le logo du Zebre est adapté pour inclure la charte graphique du maillot « arc-en-ciel » porté depuis 2017 : la crinière du zèbre inclut donc les cinq couleurs caractéristiques, tandis que son museau conserve les couleurs du drapeau national italien[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

La franchise italienne n'a remporté aucune compétition à ce jour.

Personnalités de la franchise[modifier | modifier le code]

Joueurs célèbres[modifier | modifier le code]

Depuis ses débuts, l'équipe a fourni de nombreux internationaux à l'équipe d'Italie, mais a aussi accueilli plusieurs joueurs étrangers d'envergure, dont le wallabie Luke Burgess et les All Blacks Brendon Leonard et Mils Muliaina (le 2e all black a atteindre 100 sélections de l'histoire de la Nouvelle-Zelande[6]).

Staff 2020-2021[modifier | modifier le code]

  • Manager général : Andrea de Rossi Drapeau : Italie
  • Entraîneur principal : Michael Bradley Drapeau : Irlande
  • Entraîneur des 3/4 : Fabio Roselli Drapeau : Italie
  • Entraîneur des avants : Andrea Moretti Drapeau : Italie
  • Analystes vidéos : Niccolò Gaetaniello Drapeau : Italie, Flavio Ferraresi Drapeau : Italie
  • Préparateurs physiques : Giovanni Biondi Drapeau : Italie, Francesco Della Ceca Drapeau : Italie, Maicol Maccagnani Drapeau : Italie, Davide Barbieri Drapeau : Italie, Giulia Barbieri Drapeau : Italie

Effectif 2020-2021[modifier | modifier le code]

Nom Poste Naissance Nationalité sportive International[Note 1] Dernier club Arrivée au club
Marco Manfredi Talonneur Drapeau de l'Allemagne Allemagne - Drapeau : Italie Calvisano 2018
Oliviero Fabiani Talonneur Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Lazio Rome 2014
Giampietro Ribaldi Talonneur Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Rugby Viadana 2020
Massimo Ceciliani Talonneur Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Viadana 2018
Luca Bigi Talonneur Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Benetton Trévise 2019
Niccolò Taddia Talonneur Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Fiamme Oro 2020
Alexandru Tarus Pilier Drapeau de la Roumanie Roumanie Drapeau de la Roumanie Roumanie Drapeau : Angleterre Sale Sharks 2019
Andrea Lovotti Pilier Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Calvisano 2014
Daniele Rimpelli Pilier Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Calvisano 2018
Giosuè Zilocchi Pilier Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Calvisano 2018
Danilo Fischetti Pilier Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Calvisano 2019
Eduardo Bello Pilier Drapeau de l'Argentine Argentine - Drapeau : Argentine Atlético del Rosario 2017
Matteo Nocera Pilier Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Fiamme Oro 2018
Paolo Buonfiglio Pilier Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Mogliano 2019
Riccardo Brugnara Pilier Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Rugby Calvisano 2019
Leonard Krumov Deuxième ligne Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Viadana 2017
Samuele Ortis Deuxième ligne Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Rugby Rovigo 2018
Ian Nagle Deuxième ligne Drapeau de l'Irlande Irlande - Drapeau : Irlande Ulster Rugby 2019
Cristian Stoian Deuxième ligne Drapeau de la Moldavie Moldavie - Drapeau : Italie Fiamme Oro 2020
Gabriele Venditti Deuxième ligne Drapeau de la Pologne Pologne Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Rugby Calvisano 2020
Mick Kearney Deuxième ligne Drapeau de l'Irlande Irlande - Drapeau : Irlande Leinster Rugby 2019
Renato Giammarioli Troisième ligne aile Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Rugby Calvisano 2017
Giovanni Licata Troisième ligne aile Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Fiamme Oro 2017
Maxime Mbanda Troisième ligne aile Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Rugby Calvisano 2016
Alessandro Mordacci Troisième ligne aile Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Valorugby Emilia 2019
Jimmy Tuivaiti Troisième ligne aile Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Rugby Calvisano 2018
Andrea Chianucci Troisième ligne aile Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Fiamme Oro Rugby 2020
Charles Alaimalo Troisième ligne aile Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Drapeau : Nouvelle-Zélande Southland Stags 2021
Iacopo Bianchi Troisième ligne aile Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Fiamme Oro Rugby 2018
Johan Meyer Troisième ligne aile Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Afrique du Sud Sharks 2015
Lorenzo Masselli Troisième ligne aile Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud - Drapeau : Italie Rugby Lyons Piacenza 2019
Nardo Casolari Troisième ligne aile Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Calvisano 2020
Potu Junior Leavasa (en) Troisième ligne aile Drapeau des Samoa Samoa - Drapeau : Nouvelle-Zélande Counties Manukau Steelers (en) 2020
Antoine Koffi Troisième ligne centre Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Rugby Calvisano 2018
David Sisi Troisième ligne centre Drapeau de l'Allemagne Allemagne Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Angleterre London Scottish 2017
Guglielmo Palazzani Demi de mêlée Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Calvisano 2013
Alessandro Fusco Demi de mêlée Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Fiamme Oro Rugby 2020
Marcello Violi Demi de mêlée Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Rugby Calvisano 2014
Joshua Renton Demi de mêlée Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Drapeau : Nouvelle-Zélande Highlanders 2018
Simone Marinaro Demi de mêlée Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Fiamme Oro 2020
Nicolò Casilio Demi de mêlée Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Calvisano 2019
Carlo Canna Demi d'ouverture Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Fiamme Oro 2015
Antonio Rizzi Demi d'ouverture Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Benetton Trévise 2020
Michelangelo Biondelli Demi d'ouverture Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Fiamme Oro 2019
Paolo Pescetto Demi d'ouverture Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Calvisano 2019
Giulio Bisegni Centre Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Lazio Rome 2014
Tommaso Boni Centre Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Mogliano 2015
Tommaso Castello Centre Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Calvisano 2016
Jamie Elliott Centre Drapeau de l'Angleterre Angleterre - Drapeau : Angleterre Bedford Blues 2018
Enrico Lucchin Centre Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Rugby Calvisano 2019
Federico Mori Centre Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Rugby Calvisano 2019
Alessandro Forcucci Ailier Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Fiamme Oro Rugby 2020
Mattia Bellini Ailier Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Petrarca Padova 2016
Gabriele Di Giulio Ailier Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Calvisano 2015
Giovanbattista Venditti Ailier Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Angleterre Newcastle Falcons 2016
Giovanni D'Onofrio Ailier Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Fiamme Oro 2016
Jacopo Trulla Ailier Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Calvisano 2019
Pierre Bruno Ailier Drapeau de l'Italie Italie - Drapeau : Italie Calvisano 2017
Junior Laloifi Arrière Drapeau des Samoa Samoa - Drapeau : Singapour Asia Pacific Dragons (en) 2019

Entraîneurs successifs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. A la date du 4 octobre 2020.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Zebre the new Italian franchise team to play Rabodirect Pro12 », sur www.rabodirectpro12.com, (consulté le 10 juin 2012)
  2. (en) « Italian side Aironi to pull out of Pro12 after their licence is revoked », sur www.bbc.co.uk, BBC, (consulté le 10 juin 2012)
  3. (en) Michael O'Neill, « Zebre Rugby announce full squad for 2014/15 season », sur sportsnewsireland.com, (consulté le 4 mars 2015)
  4. Thibault Perrin, « Italie - Zebre Rugby passe sous le giron de sa fédération et jouera bien en Pro 12 », sur www.lerugbynistere.fr, Le Rugbynistère, (consulté le 10 juin 2018).
  5. a et b (it) « Il logo della franchigia federale diventa multicolor », sur zebrerugbyclub.it, (consulté le 21 août 2020).
  6. (en) « All Blacks century-makers: What it takes to crack 100 », New Zealand Herald,‎ (ISSN 1170-0777, lire en ligne, consulté le 7 février 2019)

Lien externe[modifier | modifier le code]