Zeïneb Benzina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Zeïneb Benzina
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Mère
Autres informations
Domaines
Histoire de la Tunisie, civilisation carthaginoise, histoire de l'Afrique du Nord durant l'Antiquité (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Zeïneb Benzina, de son nom complet Zeïneb Benzina Ben Abdallah, native de Tunis, est une historienne, épigraphiste et archéologue tunisienne. Elle est la fille de Tawhida Ben Cheikh, première femme médecin du monde arabe[1] ou au moins du Maghreb[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle est directrice de recherche à l'Institut national du patrimoine basé à Tunis.

Publications[modifier | modifier le code]

Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages qui portent sur l'histoire et l'archéologie de la Tunisie antique, notamment Carthage, dont :

  • Index onomastique des inscriptions latines de la Tunisie avec la collaboration de Leïla Ladjimi Sebaï, coll. Études d'antiquités africaines, éd. du CNRS, Paris, 1983
  • Catalogue des inscriptions latines païennes du musée du Bardo, éd. École française de Rome, Rome, 1986
  • Promenade archéologique à travers Carthage avec la collaboration de Leïla Ladjimi Sebaï, éd. Agence nationale de mise en valeur et d'exploitation du patrimoine archéologique et historique, Tunis, 1997
  • Catalogue des inscriptions inédites latines païennes du musée de Carthage avec la collaboration de Leïla Ladjimi Sebaï, éd. École française de Rome, Rome, 2011
  • Inscriptions de Haïdra et des environs (Ammaedara et vicinia), éd. Institut national du patrimoine, Tunis, 2012

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Sondage sur la perception des Tunisiens de la participation de la femme à la vie politique en Tunisie » [PDF], sur undp.org, (consulté le 29 janvier 2016).
  2. Lilia Blaise, « En Tunisie, un billet de banque rend pour la première fois hommage à une femme », Le Monde,‎ (ISSN 0395-2037, lire en ligne, consulté le 8 avril 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]