Zaynab Alkali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Zaynab Alkali
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Bayero University Kano (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Zaynab Alcalins, née en 1950 à Tura-Wazila, dans l'État de Borno, est une romancière et poète nigériane[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née à Tura-Wazila dans l'État de Borno, en 1950. Dans la quarantaine, son père se convertit au christianisme. Au début des années 1960, elle devient elle-même musulmane, mais pense que les deux religions, le christianisme et l'islam, l'ont influencée. En 1971, elle épouse Mohammed Nur Alkali, directeur général de l'Institut nigérian d'études politiques et stratégiques, à Jos. Ils ont six enfants. Elle est diplômée de l'Université Bayero de Kano , en 1973[2],[3]. Elle obtient un doctorat en Études Africaines dans la même université et devient directrice du pensionnat de jeunes filles de Sakera. Elle est également maître de conférences en anglais dans deux universités au Nigeria[4]. Son premier roman, The Stillborn, est publié en 1984 et se voit décerner le prix de la fiction en prose de l'Association of Nigerian Authors (ANA)[2].

Elle devient doyenne de la faculté des arts de l'Université d'Etat de Nasarawa à Keffi, où elle a enseigné l'écriture créative. Elle est considérée comme la première femme romancière du Nord du Nigéria.

Principales publications[modifier | modifier le code]

Publication en littérature pour adolescents,traduite en français[modifier | modifier le code]

  • Jusqu'au bout de ses rêves, Etienne Galle (trad.), éditions Dapper, collect. « Au bout du monde », 226 p., 1998[6]

Directrice de publications[modifier | modifier le code]

  • Zaynab Alkali, Al Imfeld (dir.), Vultures in the Air: Voices from Northern Nigeria, Ibadan-Kaduna-Lagos: Spectrum Books, 1995, (ISBN 978-978-2462-60-2)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Zainab Alkali, SIU.edu
  2. a et b (en) Postcolonial African Writers: a bio-bibliographical critical sourcebook, Greenwood Publishing Group, (ISBN 978-0-313-29056-5, lire en ligne), « Zaynab Alkali »
  3. Margaret Busby, Daughters of Africa, , p. 782.
  4. (en) Henry Louis Gates, Jr., Emmanuel Akyeampong et Steven J. Niven, Dictionary of African Biography, OUP USA, , 177–178 p. (ISBN 978-0-19-538207-5, lire en ligne)
  5. Dearborn Financial Publishing, 1988; London: Longman, 1989; Addison-Wesley Publishers, 1990; Longman International Education. 1995
  6. « Avalanche de Noël », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]