Zanskar (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas confondre avec la région indienne du Zanskar.

Zanskar
(anglais : Zāskār River)
Illustration
Confluence de l'Indus et du Zanskar.
Carte.
Caractéristiques
Longueur ?
Bassin ?
Débit moyen ?
Cours
Source Confluence de la Stod (de) et de la Lungnak (de)
· Coordonnées 33° 31′ 02″ N, 76° 56′ 03″ E
Confluence Indus
· Coordonnées 34° 09′ 55″ N, 77° 19′ 55″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Inde Inde
Etat Jammu-et-Cachemire

Le Zanskar (tibétain : ཟངས་དཀར, Wylie : zangs dkar་), « cuivre blanc » en tibétain, est un affluent de l'Indus formé par la confluence de deux rivières : le Tsarap, qui naît au pied du Baralacha La (4 650 m), et le Doda, qui naît au pied du Pensi La (4 400 m). Le Zanskar se jette dans l'Indus entre Leh et Nimu.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle aussi référencée sur GeoNames en anglais : Zāskār River.

Sur la rive gauche de la rivière Zanskar, le monastère de Karsha se dresse dans un paysage lunaire. Cette contrée est une des plus arides et des plus froides de l'Himalaya. La mousson franchit rarement les barrières rocheuses qui la cernent à plus de 7 000 mètres et où les cols dépassent parfois 5 000 mètres. La rivière, qui est gelée durant l'hiver, est nommé pendant cette période par les autochtones « Tchadar ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Ressource relative à la géographie : GeoNamesVoir et modifier les données sur Wikidata