Zalzal Mansour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musicien image illustrant irakien
Cet article est une ébauche concernant un musicien irakien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mansour.

Zalzal Mansour (?-791) est le demi-frère de Ishaq al-Mawsili (767-850) le fils de Ibrahim Mawsili (743-806), qui fonda un conservatoire - vraisemblablement le premier du Proche-Orient - destiné principalement à la formation des esclaves-chanteuses (qayna) il est considéré par les historiens de la musique comme le "père du classicisme musical musulman". Son fils Ishaq, également très à l'honneur dans la cour du Calife et dont l’œuvre est évaluée à 400 mélodies a imprimé à la musique orientale de l'école de Bagdad, ses formes et ses contours définitifs qui ne varieront que superficiellement dans la suite. Ces al-Mawsili de Mossoul furent les artisans de l'âge d'or de l'époque abbasside. Plus tard, Hammad, fils de Ishaq poursuivra, il est vrai avec moins de génie, l’œuvre de ses illustres prédécesseurs.