Zaïre (monnaie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zaïre (homonymie).
image illustrant la numismatique image illustrant la République démocratique du Congo
Cet article est une ébauche concernant la numismatique et la République démocratique du Congo.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pièce de 20 makuta de 1970.

Le zaïre était l’ancienne monnaie de la République démocratique du Congo, lorsque celle-ci s’appelait Zaïre, et son symbole était un Z ou Ƶ (Z barré). Il se subdivisait en 100 makuta (singulier likuta), dont le symbole était un K, et de 1967 à 1993, en 10 000 sengi.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1967, le zaïre remplace le franc congolais, avec une valeur de 2,00 USD[1].

En 1976, le zaïre fut réévalué à 1,1 zaïre, pour une parité 1 Z = 1 DTS[1]. Des réévaluations successives, en 1978, 1979, 1980, et 1981, donnèrent au zaïre une valeur quasi réelle.

Le zaïre vit ensuite une dévaluation importante. En décembre 1992, le taux de change était 1 990 000 Z pour 1 USD. En janvier 1993, le gouvernement tenta d'introduire le billet de 5 millions de zaïres. L'opposition critiqua cette opération et conseilla aux commerçants de refuser ce billet. Beaucoup refusèrent d'accepter ce billet pour les paiements, mais comme les soldats de l'armée n’étaient payés qu’avec ces billets, ceux-ci provoquèrent les émeutes de 1993.

Le 1er octobre 1993, le nouveau zaïre remplaça le précédent avec une valeur de 3 millions d'anciens zaïres pour un nouveau zaïre. Le nouveau likuta vaut 1/100e de nouveau zaïre, tandis que le sengi n’est plus utilisé.

Le franc congolais fut réintroduit en 1997 avec la fin du régime de Mobutu Sese Seko.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Claude Rubonez Bahati Midagu, L’efficacité de la politique des réformes monétaires sur l’inflation et la croissance économique en RDC (de 1982 à 2007), Licence en Économie, Université de Goma, 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]