Zéro de végétation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le zéro de végétation est la température minimale à partir de laquelle une plante se développe.

Températures et croissance végétale[modifier | modifier le code]

La vitesse de développement des plantes dépend de la température dans une gamme qui varie avec l’espèce considérée.

À partir du zéro de végétation (aussi appelé "température de base"), la vitesse de développement est proportionnelle à la différence « température moyenne journalière–zéro de végétation » jusqu’à un seuil maximal souvent proche de 30 °C pour de nombreuses espèces cultivées, c'est la notion de sommes de degrés-jours de croissance ou "sommes de températures"[1].

L'optimum thermique de nombreuses plantes se situe entre 20 °C et 25 °C. La croissance agit par accumulations successives de cellules et ne revient pas en arrière.

Il faut faire la somme des degrés jours, jusqu'à atteindre la somme nécessaire pour le développement totale de la plante ou d'une partie.

Exemples[modifier | modifier le code]

Le zéro de végétation est assez variable selon les espèces végétales. Il dépend de l'origine géographique des plantes. Ainsi, les plantes d'origine tropicale ont des zéro de végétation bien plus élevés que les plantes des zones tempérées. La sélection variétale permet toutefois d'adapter ces limites. On a pu ainsi cultiver une céréale d'origine tropicale comme le maïs dans des zones tempérées.

Zéro de végétation
(°C)
Espèce Température maximale
(°C)
15 Concombre 40
16 Citrouille 38
14 Bananier ND
13 Agrumes ND
12 Aubergine ND
12 Canne à sucre ND
12 Tomate ND
10 Haricot ND
10 Vigne ND
10 Palmier dattier ND
12 Poirier ND
8 Poivron ND
7 Dactyle 30
6 Pomme de terre ND
6 Maïs 30
6 Sarrasin ND
6 Ray-grass 27
6 Sorghum ND
6 Colza ND
6 Trèfle blanc ND
5 Betterave ND
5 Rosier ND
5 Fraisier ND
5 Chou pommé ND
5 Tournesol ND
3 Chou de Bruxelles ND
2 Chou-fleur ND
1 Luzerne ND
0 Petit pois ND
0 Blé tendre 28
0 Orge ND
0 Fétuque 35
0 Avoine cultivée ND
0 Seigle ND
0 Colza ND

Plus une plante annuelle a un zéro de végétation bas, plus on peut la semer tôt dans la saison (souvent, en zone tempérée, on commence par semer en intérieur puis on repique la plante en extérieur quand les températures sont adéquates, cela permet d'obtenir des légumes plus tôt et donc plus longtemps dans la saison). Si on procède au semis en extérieur avant que les températures soient adaptées, la graine ne germera pas tant que la température n'atteindra pas son zéro de végétation et elle souffrira du froid qui pourra la tuer ou de l'humidité qui pourra la faire pourrir.

C'est ainsi que sont nés certains dictons tels que :

  • "Sème tes haricots à la Saint-Didier (23 mai), pour un tu en auras un millier."

Attention, cette règle n'est valable que pour les plantes annuelles. D'autres graines, notamment celles de nombreux arbres, ont besoin d'une période de dormance au froid pour germer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Durand, 1967