Zéphir Bus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Zéphir
Image illustrative de l’article Zéphir Bus
Logo du réseau.

Situation Drapeau de la France Cherbourg-en-Cotentin, Normandie
Type Autobus
Entrée en service 1896, création de la compagnie de Tramways
1944, création de la compagnie de Bus
1992, changement de nom de la compagnie
Lignes 16
Propriétaire Communauté d'agglomération du Cotentin
Exploitant Keolis Cherbourg (Keolis)
Site internet www.zephirbus.com
Lignes du réseau 1, 2, 3, 4, 5, 8, 9, 10, Itinéo

Zéphir Bus est le réseau de transport urbain qui dessert la commune nouvelle de Cherbourg-en-Cotentin qui a remplacé en 2016 la communauté urbaine de Cherbourg et les cinq communes qui la composaient. Il est exploité par le groupe Keolis via sa filiale Keolis Cherbourg, premier opérateur privé de transport public de voyageurs en France via une délégation de service public.

Histoire[modifier | modifier le code]

En juillet 1896, la Compagnie de tramways de Cherbourg voit le jour. Deux lignes de tramway sont mises en place. Le tramway a cessé son service à la suite du bombardement en juin 1944 (dans la fin des années 1950, les rails qui passaient dans la rue Emmanuel-Liais sont déposés lors de la réfection de la chaussée). Les bus prennent la relève ; une des lignes de bus allait au moins jusqu'à Querqueville. Le nom a été changé de la « Compagnie de tramways de Cherbourg » en la « Compagnie des transports de Cherbourg ». En 1992, après de nombreuses années de négociation, le réseau se dote d'une marque commerciale, Zéphir Bus.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le réseau « Zéphir Bus » est géré par le groupe Keolis par délégation de service public et a pour autorité organisatrice la communauté d'agglomération du Cotentin depuis la création de cette dernière au , dans le cadre de ses compétences obligatoires. Au , cette compétence était revenue de facto à la commune nouvelle de Cherbourg-en-Cotentin après la dissolution de la communauté urbaine de Cherbourg.

Zéphir Bus dessert les cinq communes déléguées de Cherbourg-en-Cotentin (qui est le siège de l'agglomération) : Cherbourg-Octeville, Équeurdreville-Hainneville, La Glacerie, Querqueville et Tourlaville.

Lignes de bus[modifier | modifier le code]

Il existe 22 lignes de bus hors lignes scolaires[1].

Lignes de bus de semaine[modifier | modifier le code]

Heuliez GX 327 sur la ligne 1.

Le point de convergence de toutes les lignes du réseau est l'arrêt Schuman, étalé sur le boulevard Robert Schuman et l'avenue Delaville. Un pôle multimodal fera son apparition lors de la mise en service des deux lignes de BHNS au niveau de la gare, d'ici 2020.

Lignes principales[modifier | modifier le code]

  • Ligne 1 : Les Fourches ↔ Schuman
  • Ligne 3 : Brécourt ↔ Schuman ↔ Églantine
  • Ligne 4 : Amfreville ↔ Schuman ↔ La Glacerie Debussy
  • Ligne 5 Querqueville Mairie ↔ Schuman ↔ Flamands

Lignes secondaires[modifier | modifier le code]

Un Heuliez GX 317 sur la ligne 4 à destination d'Amfreville au pôle d'échanges Schuman.
  • Ligne 2 : Digard ↔ Schuman ↔ Fleming
  • Ligne 8 : Polyclinique ↔ Schuman ↔ Becquet
  • Ligne 9 : Hameau Quévillon ↔ Schuman
  • Ligne 10 : Hameau Quévastre ↔ Schuman

Itinéo systématique[modifier | modifier le code]

  • Itinéo Hainneville : Hainneville Haut ↔ Terrasses
  • Itinéo Querqueville (La Marche) : La Marche ↔ Epinay Centre
  • Itinéo Sauxmarais : Schuman ↔ ZAC Sauxmarais

Itinéo systématique/à la demande[modifier | modifier le code]

  • Itinéo Arsenal « Ligne 1/2 » : Chantereyne ↔ Jean Jaurés/La Redoute
  • Itinéo Arsenal « Ligne 3 » : Chantereyne ↔ Églantine
  • Itinéo Gare « Ligne 3 » : Gare SNCF ↔ Églantine
  • Itinéo Gare « Ligne 4 » : Gare SNCF ↔ La Bricquerie
  • Itinéo Gare « Ligne 5 » : Gare SNCF ↔ Le Bois

Itinéo à la demande[modifier | modifier le code]

  • Itinéo Villa Rocca : Villa Rocca ↔ Schuman
  • Itinéo Quincampoix : Quincampoix ↔ Schuman
  • Itinéo Cimetière de Tourlaville: Cimetière de Tourlaville ↔ Northeim
  • Itinéo Polyclinique : Polyclinique ↔ Mairie d'Equerdreville

Lignes disparues/hors service[modifier | modifier le code]

  • Ligne 6 : Dubost ↔ Schuman (retirée du service le 1er septembre 2008)
  • Ligne 7 : Hainneville Haut ↔ Schuman (retirée du service le 1er septembre 2008)
  • Ligne 10 : Le Becquet ↔ Schuman (retirée du service le 1er septembre 2008)
  • Ligne 11 : Verrerie-Brèche du bois ↔ Schuman (retirée du service le 1er septembre 2008)
  • Ligne 12 : Urville-Dixmude ↔ Schuman (retirée du service le 1er septembre 2008)
  • Ligne A : Villa Rocca ↔ Schuman (retirée du service le 1er septembre 2008)
  • SOCOVAL : Schuman ↔ Sanmina Cherbourg-Socoval (retirée du service le 1er septembre 2008)
  • Ferry bus : Gare maritime ↔ Schuman (retirée du service le 1er septembre 2008)
  • Itinéo Verrerie : Verrerie ↔ Bremerhaven Centre


Ces anciennes lignes ont été remplacées par de nouvelles lignes exceptée la ligne 12 qui n'a pas pu être remplacée à cause de la trop faible fréquentation de cette dernière.

Lignes de bus de dimanche et fêtes[modifier | modifier le code]

Lignes principales[modifier | modifier le code]

Un Heuliez GX 317 sur la ligne 3, au terminus Brécourt.
  • Ligne 1 : Les Fourches ↔ Schuman
  • Ligne 3 : Brécourt ↔ Schuman ↔ Églantine
  • Ligne 4 : Schuman ↔ La Glacerie debussy
  • Ligne 5 : Amfreville ↔ Schuman ↔ Flamands

Itinéo systématique/à la demande[modifier | modifier le code]

  • Itinéo Gare « Ligne 3 » : Gare SNCF ↔ Églantine
  • Itinéo Gare « Ligne 4 » : Gare SNCF ↔ La Bricquerie
  • Itinéo Gare « Ligne 5 » : Gare SNCF ↔ Le Bois

Lignes de bus de nuit[modifier | modifier le code]

  • Hôtel de Ville ↔ Les Mourets
  • Hôtel de Ville ↔ Églantine ↔ La Bricquerie

Lignes « Domino » (bus scolaires)[modifier | modifier le code]

Heuliez GX 107 n°337 assurant un service « Domino ».

Directs lycée Millet-IUT :

  • ↔ La Marche—Amfreville
  • ↔ Églantine
  • ↔ Schaffner—Brécourt

Directs lycées Tocqueville / Sauxmarais :

  • ↔ Bocage
  • ↔ Barbusse—Digard
  • ↔ Schaffner
  • ↔ Les Fourches
  • ↔ Hainneville
  • ↔ Amfreville

Directs LP Doucet :

  • ↔ Églantine
  • ↔ La Marche—Amfreville

Direct collège Jules Ferry :

  • ↔ Terrasse

Projets[modifier | modifier le code]

Il existe deux grands projets importants afin de développer le service de clientèle:

  • La modernisation du matériel roulant.
  • La création de nouvelles lignes et modifications des trajets sur certaines lignes. (Un projet de transformation de deux lignes (1 et 5) en lignes "BHNS" est prévu d'ici 2019)

Chiffres clés[modifier | modifier le code]

5 unités d'Heuliez GX 107 sont encore en circulation.
  • 126 employés dont 101 conducteurs en 2011 (133 employés dont 113 conducteurs en 2007)
  • 391 points d’arrêts
  • Une trentaine de points de vente
  • 46 autobus dont :

Provenance et destination de certains bus :

  • 106 (Van Hool A 508) : Vraisemblablement vendu à Keolis pour la desserte de l'usine Aréva de la Hague.
  • 107 (Heuliez GX 117) : Vendu au réseau Twisto de Caen
  • 706 (Renault PR 180.2) : Vendu au port de Cherbourg
  • 709 et 710 (Heuliez GX 187) : Préservés par l'association Interconnexion - Histoire et Patrimoine des Transports en Commun Rennais
  • 711 (Renault PR 180.2) : Vendu au port de Cherbourg
  • 712 (Renault Agora L) : Ex 4430 RATP
  • 713 (Renault Agora L) : Ex RATP
  • 714 (Irisbus Agora L) : Ex STRAN
  • 715 et 716 (Irisbus Citelis 18) : Ex STRAN.
  • Plusieurs Heuliez GX 107 ont également été vendus au port de Cherbourg.

En 2007, il y a eu plus de 5 700 000 voyageurs transportés. Chaque année, il y a une augmentation d'environ de 50 000 voyageurs par an [réf. souhaitée].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Guide bus 2010/2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]