Zélia Gattai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Zélia Gattai
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
SalvadorVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Écrivaine, romancière, auteure de littérature pour la jeunesseVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Autres informations
Membre de

Zélia Gattai, née le à São Paulo et morte le , écrivaine, mémorialiste, photographe, et auteur de littérature jeunesse brésilienne. Elle était membre de l'Académie brésilienne des lettres. Elle fut l'épouse de l'écrivain brésilien Jorge Amado de 1945 jusqu'à sa mort survenue en 2001.

Biographie[modifier | modifier le code]

Zélia Gattai est née au sein d'une famille d'émigrés italiens. Son père était un militant anarchiste originaire de la région de la Vénétie.

Dans les années 1930, elle fréquente les milieux intellectuels et sociaux de Rio de Janeiro et devient amie avec plusieurs écrivains et artistes, tels que Mário de Andrade, Oswald de Andrade, Tarsila do Amaral, Carlos Lacerda, Vinícius de Moraes, Lasar Segall.

En 1945, elle fréquente l'écrivain brésilien Jorge Amado, qui est athée et membre du Parti communiste du Brésil (PCB). Ils durent s'exiler en Argentine et en Uruguay. Quand ils revinrent au Brésil, Jorge Amado se sépara de sa première femme Matilde Garcia Rosa et se remaria avec Zélia Gattai.

En 1947, ils eurent un fils, João Jorge. La même année, le parti communiste est déclaré illégal et ses membres sont arrêtés et persécutés. Zélia et Jorge choisissent l'exil et se refugient en France. Ils y demeurent jusqu'en 1950. Dès son arrivée à Paris, Zélia s'inscrit à La Sorbonne et obtint en 1949, un diplôme de littérature.

Puis ils partent en Tchécoslovaquie jusqu'en 1952. Ils voyagent ensuite en Union Soviétique avant de revenir s'installer au Brésil en 1955.

Zélia Gattai a commencé sa carrière littéraire en 1979 avec une autobiographie sur sa jeunesse, intitulé « Anarquistas, les Graças un deus » (« anarchistes, Dieu merci! ») qui est devenu un best-seller. Elle a écrit plus tard huit suites supplémentaires de son autobiographie, racontant son histoire d'amour avec Jorge Amado (Un chapeau pour un voyage, La Dame de la boule, jardin d'hiver, Un garçon chaussée, la maison de Rio Vermelho, Città di Roma, codes de la famille et Jorge Amado, un romantique et sensuelle Baiano). Elle a également écrit trois livres à succès pour enfants et un roman.

Zélia Gattai meurt le 17 mai 2008 à la suite d'une opération chirurgicale, à l'âge de 91 ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Anarquistas Graças a Deus, 1979 (mémoires)
  • Um Chapéu Para Viagem, 1982 (mémoires)
  • Pássaros Noturnos do Abaeté, 1983
  • Senhora Dona do Baile, 1984 (mémoires)
  • Reportagem Incompleta], 1987 (mémoires)
  • Jardim de Inverno, 1988 (mémoires)
  • Pipistrelo das Mil Cores, 1989 (littérature jeunesse)
  • O Segredo da Rua 18, 1991 (littérature jeunesse)
  • Chão de Meninos, 1992 (mémoires)
  • Crônica de uma Namorada, 1995 (roman)
  • A Casa do Rio Vermelho, 1999 (mémoires)
  • Cittá di Roma, 2000 (mémoires)
  • Jonas e a Sereia, 2000 (littérature jeunesse)
  • Códigos de Família, 2001
  • Um Baiano Romântico e Sensual, 2002
  • Memorial do amor, 2004
  • Vacina de sapo e outras lembranças, 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]