Záhorská Ves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Záhorská Ves
Záhorská Ves
Administration
Pays Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Région Bratislava
District Malacky
Statut Village
Starosta (maire)
Mandat
Boris Šimkovič (Indépendant)
mandat : 2018-2022
Code postal 900 65
Plaque
minéralogique
MA
Code LAU 2 508365
Démographie
Population 1 875 hab. (31 déc. 2018)
Densité 144 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 22′ 30″ nord, 16° 50′ 40″ est
Altitude 145 m
Superficie 1 305,954 6 ha = 13,059 546 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Slovaquie
Voir sur la carte topographique de Slovaquie
City locator 15.svg
Záhorská Ves
Géolocalisation sur la carte : Slovaquie
Voir sur la carte administrative de Slovaquie
City locator 15.svg
Záhorská Ves
Géolocalisation sur la carte : région de Bratislava
Voir sur la carte topographique de la région de Bratislava
City locator 15.svg
Záhorská Ves
Géolocalisation sur la carte : région de Bratislava
Voir sur la carte administrative de la région de Bratislava
City locator 15.svg
Záhorská Ves
Liens
Site web http://www.zahorskaves.sk
Sources
« Résultat des élections »
« Statistique de population »
http://www.statistics.sk[1]

Záhorská Ves (allemand : Ungeraiden)[2] est un village de Slovaquie situé dans la région de Bratislava. Il s'agit de la commune la plus à l'ouest de la Slovaquie, elle est éloignée de 428,8 km de Nová Sedlica, commune la plus à l'est du pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’existence du village est estimée à 1301 sous le nom Magyarfalu, alors propriété de Andreja Magariho Tomáš Magari. Cependant, la première mention écrite du village date de 1557[1].

Dans la première moitié du XVIe siècle, le village était peuplé de colons croates. La localité est alors appelée Tridsiatková stanica, en latin Tricesima, en hongrois Harmincz, et en croate Harmica. Ce nom est tiré du fait que l’endroit était un lieu de passage pour lequel il fallait payer un trentième du prix des marchandises transportées.

En 1678, une église de style baroque est construite, dédiée à l’archange saint Michel. Cette église a servi les fidèles 260 ans avant sa démolition en 1938.

Entre 1703 et 1711, les troupes impériales ont pillé et brûlé le village. Celui-ci est également frappé par la peste. En 1720, le village est seulement peuplé de 30 habitants. Le village est ensuite entre les mains de la famille Pálffy d'Erdőd, il est bien géré et sa population atteint 800 habitants pour 112 maisons en 1828. Les habitants sont principalement des agriculteurs, pêcheurs et producteurs d’objets en osier, qui vivent de la vente de ces marchandises sur les marchés de Vienne.

À partir de 1870, le village se développe autour de l'usine de sucre de Maximilian Löw-Beer. C’est l’une des plus grandes d’Europe et sa production est exportée par le train vers l'Autriche. Un chemin de fer est alors construit sur le pont de bois (préalablement détruit par l’armée impériale en 1711) reliant Záhorská Ves et Angern an der March.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le village de Záhorská Ves se situe dans la région de Bratislava et dans l’Ouest du district de Malacky. La rivière Morava, qui coule à Záhorská Ves, est la limite frontalière de la Slovaquie. Elle sépare le village de la commune d’Angern an der March, située en Autriche. Le village se trouve à une altitude de 147 m au-dessus de niveau de la mer.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Záhorská Ves jouxte cinq communes, dont quatre en Slovaquie et une en Autriche, Angern an der March. Il n'existe pas de pont pour traverser la rivière Morava dans les environs, la traversée est assurée par une navette fluviale.

Communes limitrophes de Záhorská Ves[3].
Suchohrad Jakubov
Angern an der March Záhorská Ves[3]. Láb
Vysoká pri Morave

Climat[modifier | modifier le code]

La température moyenne dans le village est de 9 °C et la pluviométrie annuelle moyenne est de 600 mm.

Politique[modifier | modifier le code]

Liste des Starostas (maires)[4]
Nom Parti politique date de l'élection Fin du mandat
Pavol Danihel Candidat indépendant 1989 1999
Jozef Doršic KDH 1999 2003
Boris Šimkovič Candidat indépendant 2003 2006
Boris Šimkovič Candidat indépendant 02.12.2006

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine architectural[modifier | modifier le code]

La frontière avec l’Autriche est parsemée de bunkers, anciennes fortifications frontalières construites par le Ministère de la Défense Nationale, du temps de la Tchécoslovaquie. Ces bunkers sont situés le long de la rivière Morava.

Vie culturelle[modifier | modifier le code]

Záhorská Ves possède un musée, inauguré le , en présence de ses principaux donateurs de Slovaquie et d’Autriche (écoles, entreprises, habitants, associations culturelles…).

Par la création de ce musée, la municipalité souhaite contribuer à la préservation des traditions folkloriques et sa transmission aux générations futures.

Le musée comprend des costumes traditionnels du village, des vêtements de travail anciens, du matériel de bricolage et des outils, des documents historiques, plusieurs photographies anciennes représentant le village à différentes époques et mettant en valeur des activités disparues comme le battage du grain.

Célébrités[modifier | modifier le code]

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mestská a obecná štatistika SR
  2. « Slovenské slovníky », sur savba.sk (consulté le ).
  3. (sk) « Geoportál ÚGKK SR », sur www.geoportal.sk (consulté le )
  4. « Zoznam zvolených starostov obcí, primátorov miest a starostov mestských častí » (consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :