Yvonne Verdier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yvonne Verdier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Yvonne Verdier, née en 1941 et morte le dans un accident de la route[1], est une ethnologue française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle effectue des études de littérature classique à l'Université Panthéon-Sorbonne avant de se tourner vers l'ethnologie[2]. Elle est mentorée par André Leroi-Gourhan et Roger Bastide du Musée de l'Homme.

Chargée de recherche au Centre national de la recherche scientifique, Yvonne Verdier a étudié les versions orales du « Petit Chaperon rouge » ; elle a également participé à une enquête ethnographique collective sur le village de Minot (Côte-d'Or), dont elle a tiré le livre Façons de dire, Façons de faire. Elle a par ailleurs rédigé un essai sur Thomas Hardy (écrivain).

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Macherel et Daniel Fabre, « Yvonne Verdier (1941-1989) », in Ethnologie française, nouvelle série, tome 19, no 4, Mélanges, octobre-décembre 1989, p. 382-385 sur jstor.org (extrait).
  2. Daniel Fabre, « Hommage à Yvonne Verdier », Ethnologie française, vol. 21, no 4,‎ , p. 357–361 (ISSN 0046-2616, lire en ligne, consulté le 11 mars 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]