Yvonne Foinant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Yvonne-Edmond Foinant)
Yvonne Foinant
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Yvonne Agathe Bergeot
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Yvonne Foinant, née Yvonne Bergeot le dans le 8e arrondissement de Paris et morte le à Ermenonville[1], est une industrielle française, pionnière de la présence féminine dans les instances du patronat français, fondatrice de l'association des femmes chefs d'entreprise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yvonne Foinant naît à Paris en 1892[2]. Après des études dans des cours privés, elle devient en 1913 fondée de pouvoir de la société Edmond Foinant[3]. Au début de la Seconde Guerre mondiale, son mari et son beau-frère, associés, sont mobilisés ; Yvonne Foinant prend alors la direction de l'entreprise, avec succès[2]. Lorsque son mari meurt en 1928, elle s'investit encore plus dans l'entreprise[2].

Elle est élue en 1930 vice-présidente de la métallurgie française[2]. Elle devient conseiller du commerce extérieur en 1935, et l'année suivante vice-présidente du syndicat national de l'outillage à main[2].

Elle est la première femme à être élue à la Chambre de commerce de Paris, en 1945[2],[4]. La même année, elle fonde en France l'association des Femmes chefs d'entreprises mondiales (FCEM), qu'elle préside à partir de 1946[2],[3]. C'est une association pionnière qui s’est étendue depuis l’Europe jusqu’aux différents pays du monde. Le réseau FCEM comprend plus de 60 pays des cinq continents.

Elle est aussi, en 1947, la première femme à être élue au comité directeur du Conseil national du patronat français[2],[3].

Yvonne Foinant est également la première femme à entrer au Conseil économique et social au sein de la section de la production industrielle et de l'énergie, en 1968[2]. Elle reçoit la même année la cravate de commandeur de la Légion d'honneur, première femme à recevoir cette distinction au titre de la métallurgie[2],[3].

Yvonne Foinant est morte le et est enterrée au cimetière du Père-Lachaise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de naissance à Paris 8e, n° 1521, vue 8/3, avec mentions marginales du mariage à Paris 10e en 1922 avec Edmond Henri Foinant et du décès à Ermenonville en 1990.]
  2. a b c d e f g h i et j « Yvonne-Agathe Foinant », dans Nouveau dictionnaire national des contemporains, t. 1, Paris, J. Robin, , p. 361-362.
  3. a b c et d « Foinant (Yvonne, Agathe) », dans Who's Who in France, Paris, Jacques Lafitte, , p. 690.
  4. Marion Rabier, « Les quotas du gotha », Manière de voir no 150, décembre 2016-janvier 2017, p. 61-63.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Yvonne-Agathe Foinant », dans Nouveau dictionnaire national des contemporains, t. 1, Paris, J. Robin, , p. 361-362.
  • « Foinant (Yvonne, Agathe) », dans Who's Who in France, Paris, Jacques Lafitte, , p. 690.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :