Yvon Rivard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yvon Rivard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Université McGill
Université d'Aix-Marseille (1896-1973) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Distinctions

Yvon Rivard, né le à Sainte-Thècle[1], un petit village de la Mauricie, est un écrivain et professeur québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il amorce ses études supérieures en littérature à l'université McGill et les poursuit à La Sorbonne, puis à l'université d'Aix-en-Provence, où il décroche, en 1971, un doctorat en littérature française. La même année, il obtient un poste de professeur à l'université du Vermont qu'il quitte en 1973 pour accepter un poste à Montréal. Il enseigne la création littéraire et la littérature à l'Université McGill jusqu'à sa retraite en 2008.

Chroniqueur littéraire à Radio-Canada, il est également secrétaire de rédaction de la revue Liberté.

Il attire l'attention de la critique avec la parution en 1976 de Mort et naissance de Christophe Ulric, son premier roman. C'est pourtant son deuxième roman, intitulé L'Ombre et le Double, qui obtient un succès public. Il est lauréat du prix du Gouverneur général 1986 pour son troisième roman Les Silences du corbeau. Ses romans suivants, Le Milieu du jour (1995) et Le Siècle de Jeanne (2005), décrochent tous deux, à dix ans d'intervalle, le Grand prix du livre de Montréal.

Essayiste québécois majeur, il est lauréat du prix Gabrielle-Roy 1994 pour Le Bout cassé de tous les chemins, du prix Jean-Éthier-Blais 2007 pour Personne n'est une île et du prix du Gouverneur général 2013 pour Aimer, enseigner.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Mort et naissance de Christophe Ulric, Éditions La Presse, 1976 ; réédition, Leméac, coll. « Poche Québec » no 12, 1986 (ISBN 2-76093-411-X)
  • L'Ombre et le Double, Stanké, 1979 ; réédition, Boréal, coll. « Boréal compact » no 75 1996 (ISBN 2-89052-762-X)
  • Les Silences du corbeau, 1986, 268 p. (ISBN 2-89052-167-2) ; réédition, Boréal, coll. « Boréal compact » no 92 1998 (ISBN 2-89052-933-9)
  • Le Milieu du jour, 1995 ; 330 p. (ISBN 2-89052-726-3)
  • Le Siècle de Jeanne, 2005, 408 p. (ISBN 2-7646-0321-5)
  • Le dernier chalet, 2018, 206 p.

Essais[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Frayère, 1976

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]