Yvon Michel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yvon Michel est un promoteur québécois et le président de GYM (Groupe Yvon Michel), une firme de boxe professionnelle montréalaise réputée dont fait partie le champion du monde The Ring et WBC des mi-lourds, Adonis Stevenson, ainsi que les espoirs Artur Beterbiev, Eleider Alvarez, Oscar Rivas, Kevin Bizier et Custio Clayton.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif d'Artabaska, Yvon Michel a fait ses études à Sherbrooke et dans la région trifluvienne. Bachelier en enseignement de l'éducation physique de l'Université du Québec à Trois-Rivières (en 1978), il a également entrepris avec succès une maîtrise en entraînement de la boxe.

En 1985, il est nommé, par l'association canadienne de boxe amateur, entraîneur-chef du Centre national à Montréal. Directeur technique de la fédération québécoise de boxe olympique en 1980, il ajoute le programme de haute performance à sa tâche en 1983. Yvon Michel met beaucoup d'énergie dans la promotion et le développement de la boxe au Québec. En 1990, il acceptait d’assumer les fonctions de directeur général de la Fédération québécoise de boxe olympique.

En 1989, sa carrière prend la voie du Réseau des sports alors qu'il devient analyste de la boxe en compagnie de Jean-Paul Chartrand. Expert dans son domaine, Yvon a participé à plusieurs Jeux olympiques (Los Angeles, Séoul et Barcelone) et aux Jeux du Commonwealth (Édimbourg) comme analyste à la Société Radio-Canada et à TVA. Entraîneur-chef de l'équipe nationale du Canada, Yvon Michel a dirigé les boxeurs canadiens de 1992 à 1998, notamment aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984. Il a conduit le Canada à ses meilleurs résultats lors des Jeux Panaméricains à Mal Del Plata en Argentine, en 1995, ainsi qu'aux Jeux du Commonwealth à Victoria, en 1994. Sous sa direction, l’équipe nationale canadienne a obtenu un niveau record de victoires et de médailles sur la scène internationale.

Par la suite, de 1997 à 2004, il a occupé le poste de directeur-général du Groupe InterBox. Durant cette période, InterBox a dirigé deux boxeurs (Éric Lucas et Leonard Dorin) qui sont devenus champions du monde. Il est aussi celui qui a orchestré le passage chez les professionnels et la montée de Stéphane Ouellet à titre d'emblème de la boxe au Québec.

À l'été 2004, avec l'aide d'amis, il a fondé sa propre entreprise, GYM (Groupe Yvon Michel), dont il est le patron. Depuis, GYM est devenu l’organisation plus prolifique en Canada en matière de présentation d’événements de boxe. Depuis sa fondation, GYM a vu Joachim Alcine, Jean Pascal et Adonis Stevenson remporter un titre mondial sous son égide. Dans la même veine, plus de 120 galas ont été mis sur pied par GYM et un total de sept de leurs poulains ont combattu en championnat du monde.

Liens externes[modifier | modifier le code]